Enquête d’opinion « Mali-Mètre » : Insécurité, Chômage, Corruption, Santé, éducation, les cinq défis de la gouvernance pour les Maliens

1

La fondation Friedrich Ebert(FES), a présenté le cinquième numéro de son sondage «Mali-Mètre» à la presse nationale le 6 novembre 2014 à la Maison de la Presse du Mali. Pour plus de la moitié des personnes enquêtées, les priorités du gouvernement devraient porter sur la lutte contre le chômage des jeunes (56%), la corruption et les injustices (52,2%). Ensuite viennent la lutte contre la cherté de la vie (47,5%), la lutte contre les groupes armés au nord (39,9%), la relance de l’économie (37,3%), la réconciliation des maliens (32,7%), les négociations avec les groupes armés (27,1%) et l’école (26,2%) etc.

Cette présentation était assurée par Abdourhamane Dicko, Chargé de programme à la FES, Mme Katja Müller, Représentante Résidente de la FES, en présence d’Ibrahim Siré Coulibaly, représentant de la Maison de la presse. «Mali-Mètre» est un sondage initié par la Fondation Friedrich Ebert Stiftung(FES) en 2012 afin de déterminer la perception et l’appréciation des citoyens maliens sur les aspects dominant de l’actualité sociopolitique. Le cinquième numéro a été réalisé du 19 au 28 août 2014 dans l’ensemble des capitales régionales, excepté Kidal pour des raisons de sécurité, met l’accent sur la perception des Maliens de la citoyenneté, du dialogue, des négociations et de la réconciliation nationale. Les questions de : sécurité, stabilisation du pays des régions du Nord ont été abordé avec les enquêtés. Egalement, les capacités opérationnelles des forces armées et de sécurité du Mali, de Barkhane et de la MINUSMA, l’Accord de défense avec la France, l’organisation des élections communales à venir et le financement du développement national, des régions Nord en particulier sont au nombre des questions posé aux citoyens maliens. En termes de défis, la corruption occupe la troisième place avec 66,7% derrière l’insécurité (86%), le Chômage (80%), ensuite la santé (64,3%), et l’éducation (61,9%). A la question de savoir les priorités pour le gouvernement, la lutte contre la corruption et les injustices viennent au second rang avec 52,2% après le chômage des jeunes (56%). De même, une grande proportion de la population enquêtée(86,4) affirme que le niveau de corruption est élevé dans le pays. Les services les plus affectés sont : la justice (78,4%), la police (75%), l’école (65,6%), la douane (64,5%), la mairie(63,3), la santé (57,3%) et la gendarmerie (54,2%) etc.

Abdoulaye Ouattara

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Par contre, je ne me seuaonvis pas que Dailymotion collait dessus un controle parental automatiquement parcequ’il y’a soit disant des images choquantes. Comme quoi, effectivement montrer la re9alite9 peut effectivement peut etre choquer et qu’il faut surtout pas pas la montrer a nos momes, des fois que ca leur ouvrirait les yeux trop tot.

Comments are closed.