Fédération Malienne des Personnes Handicapées : Les personnes handicapées initiées aux concepts de bonnes pratiques d’un Plaidoyer et lobbying

0

La Fédération Malienne des Personnes Handicapées en collaboration avec le groupe Pivot Santé, a organisé une journée d‘échanges entre ses leaders et ses alliés sur les bonnes pratiques d’un plaidoyer et le lobbying. C’était en présence M. Dolo du Groupe Pivot Santé, du président de la FEMAPH, Boubacar Bah, à son siège à Bakaribougou, le jeudi, 25 juillet 2019.

Les droits des Personnes Handicapées sont de plus en plus reconnus au niveau national, régional et continental. L’adoption de la Convention des Nations-Unies relative aux Droits des Personnes Handicapées en 2006, conjointement aux initiatives de l’Union Africaine, ont marqué une évolution conceptuelle dans le domaine du Handicap enclenchée par le changement d’idéologie et la Déclaration Internationale de 1986 des Nations-Unies sur le Droit au Développement et la Promotion de l’approche fondée sur les Droits Humains. Malgré tout, cette frange de la Société continue à faire face aux pires barrières d’intégration socio-économiques. Le groupe Pivot, à travers cet espace de contact vise à mettre à niveau les leaders de cette couche fragile pour maîtriser les bonnes pratiques en matière de plaidoyer et lobbying. Ces leaders des Personnes Handicapées  et alliés des organisations des Personnes Handicapées sont venus de toutes les régions du Mali. Il s’agit pour le groupe Pivot, d’apporter ainsi sa contribution à la protection et à la réalisation des Droits des Personnes Handicapées  dans le but d’un partage de connaissance et de bonnes pratiques en matière de plaidoyer, lobbying. Le président de la FEMAPH, Moctar Bah s’est réjoui  de cet appui du Groupe Pivot Santé à son organisation. Il  a indiqué qu’il faut un bon plaidoyer pour que  les Personnes Handicapées puissent se faire entendre. Surtout, qu’aujourd’hui,  les membres de ses organisations ont de sérieuses difficultés à faire aboutir leurs doléances auprès des autorités, à leur faire comprendre de  leur situation, leurs conditions. Il a remercié  le Groupe Pivot Santé. Le directeur Pivot a remercié la FEMAPH et surtout de la collaboration. Selon lui, le groupe Pivot a appris beaucoup d’aspects sur le handicap qu’il ne connaissait pas. Ceci a permis à l’ONG de prendre désormais en compte ces aspects des Personnes Handicapées. Il a salué cet espace d’échange qui sera une occasion  pour eux, de s’imprégner davantage sur  la loi N°2018-027 du 12 juin 2018 relative aux droits des Personnes vivants avec le Handicap

Fakara Fainké

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here