Feuille de la route de la transition : La CEPE sensibilise les citoyens sur sa mise en œuvre des six axes

0

En vue de réussir une participation citoyenne sur la mise en œuvre de la feuille de route de la transition, la Charte d’engagement public pour l’Emergence (CEPE) a entamé cette semaine  une campagne de sensibilisation et d’information sur le contenu de ce document.

Les régions de Kayes,  Koulikoro, Ségou, Sikasso, Mopti , Gao et Kidal ainsi que le district de Bamako ont  déjà abrité ces conférences citoyennes  qui ont permis d’informer  les citoyens sur les engagements  pris   par les forces vives de la Nation lors des journées de concertations des 10, 11 et 12 septembre 2020.  Les axes au cœur des débats sont : le renforcement de la sécurité sur l’ensemble du territoire national, la promotion  de la bonne gouvernance la refonte du système éducatif, les réformes politiques et institutionnelles, l’adoption d’un pacte de stabilité sociale et l’organisation des élections générales.

Il faut noter qu’à travers  ces conférences,  la CEPE veut contribuer à l’éveil des consciences et au renforcement de l’engagement civique des citoyens aux prochaines réformes électorales et politiques.

« Nous attendons  une forte implication des citoyens dans la mise en œuvre des engagements de la feuille de route de la transition aux termes des conférences d’informations», nous confie  Adama Dembélé, enseignant chercheur, qui poursuit que  «  l’objectif est de responsabiliser les citoyens à jouer leur rôle dans l’apaisement du pays et la réussite de la transition »

La CEPE regroupe quatre  organisations de la société civile à savoir  le CRI-2002, l’association de développement des femmes pour un Mali inclusif, le réseau des jeunes actifs et la fédération malienne des associations des personnes handicapées.  Ces organisations, selon Abdoulaye Sarr,  une campagne d’éducation civique et électorale sur le territoire nationale à l’endroit des citoyens grâce au programme EMERGE. Ce dernier vise à « Renforcer le processus électoral et les efforts de réformes et de gouvernance ».

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here