Diaspora : Dr. Abdrahamane Sylla à l’écoute des Maliens du Gabon

0

Le ministre des Maliens de l’extérieur, Dr. Abdramane Sylla, accompagné de certains de ses collaborateurs, s’est rendu le samedi 16 avril 2016 à Libreville (Gabon) pour prendre contact avec les autorités locales et rencontrer les Maliens vivant dans ce pays.

 

La mission du département des Maliens de l’extérieur à Libreville samedi dernier rentre dans le cadre de la prise de contact et de sensibilisation de nos compatriotes pour mieux les protéger et préserver leurs biens et intérêts. Il s’agissait aussi de rencontrer et d’échanger avec les autorités gabonaises sur d’éventuelles questions pouvant les concerner.

Cette visite, faut-il le noter, est survenue après l’expulsion récente de Maliens dans des conditions infrahumaines. Un acte que le ministre a condamné et pour lequel il a interpellé les autorités gabonaises.

Le ministre des Maliens de l’extérieur a rencontré le ministre gabonais Patricia Taye Zodi avant de conférer avec le ministre délégué à l’Intérieur et celui des Affaires étrangères ainsi que la communauté des Maliens vivant au Gabon.

Les deux rencontres ministérielles ont débouché sur d’importantes informations et propositions de cadre de concertation permanente entre les deux pays pour mieux gérer les questions migratoires.

Le ministre de l’Intérieur gabonais a souhaité la relance de la Grande commission mixte Mali-Gabon pour que des accords de convention puissent voir le jour au grand bonheur de nos deux peuples. Une proposition aussitôt agréée par le ministre Sylla qui a promis de s’impliquer auprès de son collègue des Affaires étrangères pour cela.

Il a été question également d’assouplissement des conditions de rapatriement de nos compatriotes en situation irrégulière sur le sol gabonais et l’obtention de cartes de séjour. Selon nos compatriotes, les autorités gabonaises refusent de leur octroyer des cartes de séjour dans le seul but de faciliter le motif de leur expulsion de leur territoire malgré la cherté du précieux sésame.

Le ministre délégué aux Affaires étrangères a regretté les conditions de rapatriement du dernier contingent des Maliens, mais il a soutenu que les autorités ont réagi conformément à la Convention internationale sur le rapatriement des migrants en situation irrégulière. Toutefois, il a assuré que désormais les autorités maliennes seront impliquées dans d’éventuels processus de rapatriement.

Le ministre Abdrahamane Sylla a tenu une rencontre avec la diaspora à la chancellerie du Mali au Gabon, où une marée humaine était mobilisée pour venir écouter et échanger avec sa délégation.

Plusieurs questions préoccupantes ont été soulevées par nos compatriotes. Il s’agit, entre autres, des difficultés d’obtention du passeport malien, de la carte de séjour au Gabon et de logements sociaux ou parcelles au Mali.

O . D. avec MME

Commentaires via Facebook :

PARTAGER