Migration, développement et promotion de la libre circulation dans l’espace CEDEAO : L’UGP forme les journalistes et les acteurs des OSC du Mali

0

L’Unité de Gestion du Projet (UGP) d’information et de sensibilisation sur les risques et dangers de la migration irrégulière et de promotion de la libre circulation dans l’espace CEDEAO a organisé un atelier de renforcement des capacités des organisations de la société civile (OSC) et des médias sur la migration et développement, ainsi que la libre circulation dans l’espace CEDEAO. Cette initiative est appuyée par des partenaires notamment la coopération espagnole, l’Union Européenne et le Ministère des  Maliens établis à l’Extérieur et de l’Intégration Africaine  .

Après la réussite d’une première phase de formation des acteurs à Bamako, Kayes et Sikasso, le   projet   d’information   et   de   sensibilisation   sur   les   risques   et   dangers   de   la   migration irrégulière et la promotion de la libre circulation dans l’espace CEDEAO, vient d’initier un deuxième cycle de formation à l’intention des médias et des Organisation de la société civile qui durera du 26 au 28 août 2021 au centre du secteur privée de Bamako .

 

Cet atelier réuni plus d’une trentaine des participants notamment des journalistes, des animateurs de radio et télé, ainsi que les représentants de plusieurs organisations de la société civile du Mali. Cet vise à insister les hommes de media et les acteurs de la société civile aux actions de l’UGP dans le cadre de la vulgarisation de l’information et de sensibilisation sur les risques et dangers de la migration irrégulière et de la promotion de la libre circulation dans l’espace CEDEAO.

 

Selon la chargée de Communication de l’UGP, ce deuxième cycle de formation, comme le premier, va contribuer à renforcer les capacités de 180 personnes à Bamako, Kayes et Sikasso. Cette activité est organisée dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’information et de sensibilisation sur les risques et dangers de la migration irrégulière et la promotion de la libre circulation dans l’espace CEDEAO. Aussi, ce projet est le fruit d’un partenariat du Gouvernement de la République du Mali, de l’Union Européenne et de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale au Développement (AECID). Il est financé par le fonds d’urgence de l’Union européenne sur la migration. Mme Niakasso Kany Kéita, chargé de communication de l’UGP, a rappelé les circonstances de la création du projet, insistant sur les objectifs et les résultats attendus. Les enjeux migratoires qui sont de plus en plus croissant posent la nécessité d’une meilleure connaissance de ces questions en vue de proposer des alternatives concrètes. Idem pour la libre circulation dans l’espace CEDEAO crée en 1975 et qui a adopté d’importants textes en la matière. La connaissance de ces textes nécessite un renforcement des capacités des acteurs des médias et de la société civile au Mali.  Un rappel succinct a été fait sur la Politique Nationale de Migration élaboré par le Gouvernement du Mali.

La formation est assurée par Mr Sadou Doumbo et Abdramane Coulibaly  tous consultants

au compte du Bureau d’Etude de Recherche et de Renforcement de Capacité (BERC).

Mr Doumbo a souligné également que cette formation sera un cadre de déconstruction de préjugés grâce à la fourniture d’informations fiables et enfin de renforcer les capacités des participants sur les questions de migration et de promotion de la libre circulation des biens et des personnes dans l’espace CEDEAO.

Bokoum Abdoul Momini/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here