Journée internationale de l’Enfant : Les enfants ont des droits et des devoirs

0

Chaque année, la journée internationale de l’enfant est célébrée le 16 juin. Cette année, la Coalition Pour l’Education pour tous a décidé de s’associer à l’ONG internationale Save The Children  pour célébrer l’événement. C’est l’école publique Mamadou Konate  qui a été choisie pour célébrer cette journée qui est une occasion pour rappeler aux décideurs que l’enfant reste la clé du développement de tout pays.

Dans son discours, le coordinateur national de la Coalition EPT Mahamadou Ongoiba, ne s’est pas plié en quatre pour souligner : « la célébration du 16 juin  est une volonté manifeste de Save The Children  International et de la Coalition –EPT /Mali suite à un partenariat noué entre ces deux organisations qui s’est soldé par le développement et la mise en œuvre du projet triennal dénommé :voix des filles- droits des femmes ». Aussi, il a dévoilé à la presse les objectifs de cette alliance qui n’est point un fait du hasard : « notre objectif    est d’amener au bout de 36 mois 3000 filles et 3000 garçons entre 10 et 17 ans dans la région de Sikasso et au niveau national à connaitre leurs droits en lien  avec l’égalité des sexes, le mariage des enfants, les autres formes de VBG, les réclamer et veiller à leur application » a-t-il fait savoir le regard plein d’espoir. Le projet en question couvre  dans la zone de Sikasso, les villages de Sebenebougou, Nagnassoni, Sirimana, Kankarana,Kermana , Mourasso, dans le secteur de Yorosso les villages de Farakoro, Benigorola, Kaledougou, Wolon. Mr Ongoiba n’a pas manqué de revenir sur cette journée qui a-t-il dit est une façon de promouvoir les droits et devoirs des enfants conformément à la charte du droit de l’enfant africain. D’ailleurs le thème de cette année : « l’action humanitaire en Afrique : les droits de l’enfant d’abord » va en droite ligne  avec la charte africaine du droit des enfants. Il  s’agit à travers cette initiative de protéger les filles  contre le mariage précoce, car l’âge légal du mariage est de 15 ans pour la fille et de 18 ans pour le garçon selon le code du mariage. Faut-il le rappeler au Mali 70% des femmes sont mariées avant 18 ans ce qui comporte des risques. Cette pratique a été exacerbée par la chariya imposée dans certaines  localités  occupées par les djihadistes en 2012. Pour y mettre fin, il urge de prendre des mesures urgentes. La cérémonie a  été marquée par la remise de cadeaux aux élèves les plus méritants.

Oumou Cisse   

Source: Triomphe du Mali 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here