Affaire déstabilisation de la transition : L’avocat général Alou Nampé juge le dossier « vide »

1

La Chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Bamako a examiné ce mardi 16 février le dossier relatif à l’Affaire dite du Complot contre la sureté de l’Etat. Le réquisitoire du l’Avocat général, Alou Nampé va dans le sens de l’abandon des poursuites.

maliweb.net – « Prétendu complot contre le gouvernement. L’Avocat Général a requis la nullité de la procédure et la levée des mandats de dépôt ». Cette déclaration de Me Abdourahamane Touré, l’avocat de Sékou Traoré, une des personnalités accusées, a donné l’espoir aux familles des détenus. L’ancien Secrétaire général de la Présidence de la république est coaccusé avec le Chroniqueur Ras Bath, l’ancien Premier ministre, Boubou Cissé et d’autres personnalités de vouloir déstabiliser la transition en cours.

Même s’il donne l’espoir aux détenus de recouvrer la liberté, le réquisitoire de l’Avocat général n’est cependant pas une décision du tribunal. Il faudrait patient jusqu’au mardi 23 février prochain, date à laquelle, le tribunal si la procédure est  effectivement nulle ou pas.

« Le dossier est vide », n’avait cessé de clamer Me Kassoum Tapo, l’un des avocats de l’ancien premier ministre Boubou Cissé. Aux dires de l’avocat, le juge d’instruction n’a jusque-là aucun dossier sur cette affaire de déstabilisation de la transition. C’est d’ailleurs, la raison pour laquelle, le pool d’avocats a saisi la Chambre d’accusation.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Ce n’etait un secret pour personne que le dossier etait fabrique’! NOUS L’AVONS ECRIT ICI MEME ET AILLEURS!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here