Cour suprême : Cheick Mohamed Chérif Koné limogé de son poste de Premier avocat général

32

Cheick Mohamed Cherif Koné n’est plus le Premier avocat général à la Cour suprême du Mali. Son décret de nomination a été abrogé, ce mercredi 08 septembre, par le Colonel Assimi Goïta, président de la transition.

 -maliweb.net- C’est tout sauf une surprise ! Le magistrat rebelle Cheick Mohamed Cherif Koné a été limogé de son poste de Premier avocat général de la Cour Suprême, une fonction qu’il occupe depuis le 18 février 2021. Nommé pour un mandat de cinq ans, Cheick Mohamed Chérif Koné a perdu son fauteuil après seulement six mois d’activité.

Que s’est-il passé sachant que le Premier avocat général n’est frappé par aucun des motifs de cessation de fonction cités à l’article 8 de la loi portant l’organisation, les règles de fonctionnement de la Cour suprême et la procédure suivie devant elle ? Les raisons de ce limogeage brusque ont été dûment motivées par le décret d’abrogation de la nomination de Cheick Mohamed Cherif Koné.

Les arrestations de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et de l’ancien ministre Bouaré Fily Sissoko sont à l’origine de la rébellion Cheick Mohamed Cherif Koné. Le magistrat a officiellement dénoncé la procédure d’arrestation de ses personnalités. Pis, le président d’une association de procureurs, il a porté plainte contre le président et le Procureur général de la Cour suprême qu’il a accusé de « forfaiture ».

Selon le décret d’abrogation, ces « comportements irresponsables violent les principes de l’obligation de réserve des magistrats, d’unicité, d’indivisibilité et de hiérarchie du Parqueté ». Une session extraordinaire du bureau de la Cour suprême le 1er septembre a scellé le sort du magistrat récalcitrant. Accusé de « ternir l’image » de l’institution judiciaire, la sanction est immédiate : le limogeage.

Dans leur communiqué contre les déclarations de Cheick Mohamed Cherif Koné, les syndicats de magistrats (Sam & Sylima) avaient prévenu des actions. L’intéressé sur un plateau de télé dimanche dernier a affirmé être conscient d’éventuelles sanctions disciplinaires. « On peut m’enlever de mon poste, mais on ne peut pas m’empêcher d’être magistrat », avait déclaré Cherif Koné, arguant qu’il ne défendait que le respect des lois en République du Mali.

 

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

32 COMMENTAIRES

  1. Tout homme digne, comme Maitre KONÉ, préférera périr pour avoir dit la vérité que de se laisser instrumentaliser et corrompre pour des miettes d’Ici-bas …
    Vive Maître Cheick Mohamed Chérif KONÉ !
    Puisse le Seigneur te combler ! Amen !

  2. Maintenant, vous avez la preuve de ce que j’ai toujours dit : la soi-disant justice malienne nous déçoit ; elle est instrumentalisée et corrompue !

  3. Maître KONÉ, vous n’avez dit que la pure vérité … Mais, comme celle-là blesse par nature, les bourreaux de la légalité et de la légitimité n’ont pu supporter le coup : ils ont craqué sous le poids de cette évidence et ils ont réagi de la pire des bassesses … Mais Maître, un autre nom du Dieu, le justicier réparateur, est le Temps – bientôt, tu seras de retour, récompensé de la meilleure des manières … Amen !

  4. BIEN LES VOLEURS ET LEURS DEFENSEURS SERONT CHATILLES NOUS N ACCEPTERONT PLUS QUES CES VOLEURS DEMOCRATES DES ANNEES DE 1990 VIENNT AU POUVOIR ENCORE AU mALI

  5. Ce n’est pas Assimi, c’est le peuple souverain du Mali qui l’a limogé, à travers Assimi.
    Il faut que les gens comprennent que le peuple Malien est decidé de prendre son destin en main.
    Tous ceux qui ont pillé ce pays ces 30 dernières annés vont repondre de leurs actes.
    Il n’ y aura pas d’election tant qu’on ne nettoie pas ce pays de la corruption, du nepotisme, de l’impunité …. et Assimi fera ce que le peuple souverain du Mali lui demandera. S’il ne peut pas, eh bien qu’il quitte, et nous mettrons quelqu’un d’autre a sa place …
    Personne ne sera epargné! Ni juge, ni fonctionnaire, ni commerçant, ni militaire, ni policier …..
    A bon entendeur …

    • De quelle légitimité le peuple a-t-il conféré à ton Assimi, celle des armes ? A moins FILL, tu ne représente, toi seul, le peuple malien

  6. Bravo Koné, il fo leur jeter leur poste à la figure. Tu reviendras plus fort après ces temps d’exception où la justice devient l’instrument politique. Kelle honte!

  7. Comment un homme de droit si expérimenté peut-il tomber si bas? Décidément notre pays va vers un avenir très, très, très sombre, au lieu poursuivre les voleurs de ce pays, il se met à faire l’apologie d’un voleur invétéré connu de tous les maliens. Où va le Mali actuel? Des personnes comme ce grand avocat mérite une leçon exemplaire pour punir les hommes comme lui eu égard aux détournements de nos sous. “Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire” fin de citation. Albert EINSTEIN

    • Seuls les ignares de ton espèce ignorent que voulait, non pas qu’on abandonne la poursuite de qui que ce soit, mais dénoncer le vice de forme de la procédure. Vous êtes en train de préparer le terrain à une dictature féroce, qui va être pire que l’autocratie de Moussa Traoré.

  8. On a senti qu’aujourd’hui la justice a démarrer dans notre pays, féliciton le gouvernement de transition, tolérance zéro .

    • Une justice n’a pas à tolérer mais à être justice. Vous êtes entrain de préparer le terrain aux djihadistes, les amis de Mahmoud Dicko

  9. Abus ou excès de pouvoirs dans le limogeage de ce juge ou avocat général auprès de cette auguste institution :
    Conséquence de la mauvaise Administration de la Justice et immixion de l’Exécutif dans le judiciaire.Au Mali il ne peut pas avoir une bonne administration de la justice “impartiale “ tant que la Constitution Nat. , cette loi fondamentale de la république n’est pas appliquée.J’en ai parlé dans l’une de mes œvres (“Ministre de la Justice et la Distribution de la Justice au Mali “,Mémoire de fin d’Etudes 1986,ENA Bko)voir les archives de cette Institution.Devant cet imbroglio judiciaire, il est du ressort du Garde des Sceaux(Chef du Parquet) d’intervenir et de rappeler les juges ou magistrats à l’ordre.La bonne administration d’une “JUSTICE IMPARTIALE “ est le sous bassement de la société et il est du devoir du Président de la république de garantir l’INDEPENDANCE JUDICIAIRE.

  10. Les hommes de lois et plus particulièrement les magistrats sont très bien placés de ne pas confondre la justice et media , en droit il existe des recours juridiques de contexter une décision rendue par la justice plutôt que privilégier un plateau médiatique , cela n’arrange pas les affaires d’une justice bien mal en point

  11. Aziza la dictature feroce c’etait sous Boua le ventru IBK qui a vole les elections presidentielles et puis les legislatives avec la benediction de la maudite Manassa Danioko. La dictaure c’est la grande surfacturation sous Boua le ventru IBK et la corruption gneralisee! Quand a ce magistrat il doit apprendre ce que veut dire la magistrature et sionon il ne merite pas d’etre la ou il est sinon que grace aux Boubeye, Boubou et Boua le ventru IBK l’enfant maudit de Sebenikoro!

    • @ Aziza la dictature feroce c’etait sous Boua le ventru IBK qui a vole les elections presidentielles et puis les legislatives avec la benediction de la grande maudite Manassa Danioko. La dictature feroce c’est la tres grande surfacturation sous Boua le ventru IBK et la corruption generalisee! Quand a ce magistrat, il doit apprendre ce que veut dire la magistrature et sinon il ne merite pas d’etre la ou il est sinon que grace aux Boubeye, Boubou et Boua le ventru IBK l’enfant maudit de Sebenikoro!

      • Kinguranké, quand j’écrivais que “Boua” est le seul président malien à avoir violé la constitution malienne et le caractère laïc de l’Etat malien (et je l’ai publié dans la presse), en concluant qu’on l’avait élu comme président pour gérer nos vie et non pas comme imam, ceux qui s’agitent aujourd’hui n’oseraient pas osé le faire. Quand j’écrivais qu’il n’avait pas le droit, en tant que président d’une république laïque, de truffer ses discours officiels de sourates coraniques, peu de Maliens n’ont osé dénoncé cette supercherie. Or, c’était le moment.
        Je ne m’acharne pas contre un homme à terre. Parce que je ne suis pas un nécrophage

  12. Une justice au service du groupe arme de kati , tout ces manigance pour trompe les maliens , M. Kone l’histoire va vous réhabilité car vous avez défendu le droit au moment où certain cherche à faire plaisir aux putschiste pour avoir des poste par le mensonge

  13. Vraiment , tout le mali est content du départ de Mr Koné, un avocat général qui ne fait que défendre les voleurs, il mérite une sanction exemplaire , voilà des gens qui sucent le sang des maliens sans craindre Dieu. Fais un tour à Bamako et à l’intérieur du pays, les services de l’Etat ne fonctionnent pas bien par faite de moyens financiers, la population malienne souffre énormément, mais des avocats pareils sans moque de la souffrance des maliens, que Dieu vous paye sauf si l’argent des contribuables maliens ne payent pas ton salaire mensuel. Il faut que la loi parle au Mali, la démocratie est différente de l’anarchie, nous sommes avec les militaires et la justice malienne pour relever le défi

  14. Depuis que j’ai vu la justice aux ordres des putschiste arme de kati j’ai compris que la l’avenir est très sombre dans ce pays ni loi ni principe , des putschistes sont incapable de libéré un seul villages des main des islamiste mais font la loi avec aisance à bamako

  15. Quand un pays implose, ça commence par sa justice. L’acharnement politique est à peine voilé dans cette affaire. Pendant qu’au même moment, une bande de voyous a daigné narguer l’autorité de l’Etat jusque dans son dernier retranchement dans l’impunité absolue. Le fâcheux précédent de la MCA est sans nul doute plus dégradant voire humiliant pour toute justice digne du nom, et conforte mieux la théorie d’une justice à deux vitesses. Avec de tels agissements, la justice sera forcément selective et à sens unique, tout en poussant davantage le pays entier au bord du précipice. C’est clair que la gestion de la justice est trop sérieuse pour être confiée à une horde d’incompétents en col blanc…

    Pensées rebelles.

    • La justice n’est pas un spectacle, et n’aura que faire de l’applaudimètre. C’est un peu plus sérieux, et certainement pour des gens sérieux…

      Pensées rebelles.

  16. Il quitte avec les honneurs! IL EST MEILLEUR QUE CES PROCUREURS QUI SE PLIENT DEVANT LA VOLONTE’ DES USURPATEURS DU POUVOIR! LES BANDITS ARME’S DE KATI L’ONT LINOGE’ PARCE QU’IL A DIT QUE CE QUE LE PROCUREUR TIMBO A FAIT EST CONTRAIRE A’ LA PROCEDURE LEGALE!
    PROCUREUR KONE’, JE VOUS SALUE ! ASSIMI ET SA BANDE SONT DE PASSAGE!!!! VOUS REVIENDREZ INCHALLAH!!!! C’EST UNE DICTATURE DES MINORITE’S. ELLE NE VIVRA PAS UNE LONGUE DURE’E! LES BANDITS DE KATI ONT PEUR. C’EST LA RAISON POUR LAQUELLE ILS VFEULENT FAIRE TAIRE TOUT LE MONDE AFIN DE FAIRE DU MALI CE QU’ILS VEULENT!
    HARI SINI AMBA FO PIAN! SOUMEYLOU BOUBEY MAIGA EST UN PRISONNIER POLITIQUE!!!!

      • CEUX QUI VOLENT AU VU ET AU SU DU MONDE ENTIER EN PLEIN JOUR SONT AU POUVOIR AUJOURD’HUI!!!! C’EST BIEN PARCE QU’ILS ONT VOLE’ LE MALI PAR LES CANONS DE NOTRE FASO QU’ILS SE SONT DECLARE’S DIRIGEANTS DU MALI!!!! QUI LES A ELUS? REPONSE: PERSONNE!!!!!! ILS S’ IMPOSENT PAR LA FORCE DU CANON! NOMMENT QUI ILS VEULENT! GERENT LE BUDGET DU MALI QUI EST DE PLUS DE 2000 MILLIARDS DE FCFA PAR AN SANS AUCUN CONSENTEMENT DU PEUPLE MALIEN!!!!!!!!!! QUI OSE CONTROLER LES DEPENSES DE CES BANDITS ARME’S DE KATI? ILS LIMOGENT LES PROCUREURS COMME ILS VEULENT! ILS FONT CE QU’ILS VEULENT!
        SILAZH, AU MOMENT DE LEUR BILAN, TU COMPRENDRAS QUE CES CRIMINELS DE KATI ONT DEPECE’ LE MALI!!!!! ILS ONT ACHETE’ UN AVION ESTIME’ A’ 28 MILLIONS DE DOLLARS! QUI LEUR A DONNE’ L’AUTORISATION DE FAIRE UNE TELLE DEPENSE? EST-CE QU’ILS ONT PUBLIE’ LE PRIX DE L’AVION? SI NON, POURQUOI ILS NE LE PUBLIENT PAS?
        CES COLONELS CRIMINELS DE KATI ET LES VOYOUS DU M5/RFP QUI LES SOUTIENNENT SONT DES AFFAME’S!!!! ILS VOLENT PAR MILLIARDS! ILS N’ONT POINT L’INTENTION DE QUITTER LE POUVOIR!
        SEUL UN AUTRE COUP D’ETAT LES FERA PARTIR! CE COUP D’ETAT AURA LIEU APRES FEVRIER 2022!!!!!!

      • Il faut attendre le verdict pour parler de “voleurs”, mais hélas, on est paumé dans ce pays qu’il suffit que quelqu’un tombe pour que tout le monde s’acharne lui comme des charognards. C’est une grande lâcheté

  17. C’est une dictature féroce qui s’annonce : de prétendus juges qui roule le tapis à un putschiste et lui donnent le droit de violer allègrement les lois du pays.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here