Mali : Ras Bath et co-accusés placés sous mandat de dépôt, leurs avocats dénoncent une « séquestration »

6

Le Chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath et ses quatre autres coaccusés ont tous été placés sous mandat de dépôt, ce jeudi 31 décembre, par le Tribunal de la Commune III du district de Bamako. Leurs avocats dénoncent une « séquestration » et menacent de saisir les juridictions internationales.

maliweb.net – L’affaire dite d’«atteinte à la sûreté de l’État » n’a pas encore fini de faire couler beaucoup d’encres. En effet, arrêtées entre le 20 et le 21 décembre, cinq personnalités ont été envoyées à la prison centrale de Bamako, ce jeudi 31 décembre. Il s’agit de Mahamadou Koné, Trésorier payeur général ; Vital Robert Diop, Directeur général de PMU-Mali, Souleymane Kansaye, Receveur général du district de Bamako,  Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, Chroniqueur-radio et Aguibou Macky Tall, Directeur général Adjoint de l’Agence de Gestion du Fonds d’Accès Universel (AGEFAU).

 Une cabale ?

Pour le pool d’avocats, cette inculpation de leurs clients n’est rien d’autre qu’une cabale. La preuve, indique-t-il, pour des personnes accusées de fomenter un coup d’Etat, les avocats trouvent« curieux » que tous soient des« personnalités civiles sans aucun lien établi avec un militaire ». Les avocats se disent « indignés » de constater que la Direction générale de la Sécurité d’Etat agit en dehors des « missions légales et réglementaires » qui lui sont assignées. Les pratiques de la DGSE sont, selon le pool d’avocats, « source d’insécurité pour les paisibles citoyens ».

Dans leur communiqué, le collectif d’avocat dénonce « avec force l’enlèvement et la séquestration » de leurs clients, et appelle le Pouvoir judiciaire à plutôt assurer la protection des libertés individuelles et collectives.  Aussi, le collectif d’avocats se réserve le droit de saisir les juridictions nationales et internationales.

Trois éléments de preuve…

A la suite du collectif d’avocats, Mamoudou Kassogué, Procureur du Tribunal de grande instance de la commune III du district de Bamako a brandi les éléments de preuve contre les personnes inculpées. Selon le procureur, les éléments de l’enquête ont révélé : des contacts suspects entre certains accusés en des lieux et des heures « suspects » ; des déplacements suspects à l’intérieur du pays auprès de certaines personnalités ; des actions de sabotage de certaines initiatives des autorités de la transition.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Extraordinaire !!!

    Ce que Zorro-Kassogue baptise ici sans honte “ÉLÉMENTS DE PREUVE” ne sont rien de plus que “DE VAGUES SUSPICIONS”, comme n’importe quel étudiant en droit débutant sa 1ère année peut le constater!…

    Et cette subite présence “de preuves”😂 chez notre Grand-Zorro-Kassogue est d’autant plus ETONNANTE, que jusqu’ici c’est ce même procureur qui justement , n’arrive JAMAIS à trouver ni le moindre indice ni la moindre preuve, y compris dans des affaires dont TOUT LE PAYS… connaît les coupables !😂😂😂😂😂😂😂

    Du temps ou Zorro Kassogué oeuvrait sous le régime bananier de Zonkeba 1er, JAMAIS il n’est parvenu à savoir “QUI” était à l’origine de l’achat du Boeing!!!😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    0 indice, 0 preuve et 0 suspicion pour notre fin limier justicier!!!🤣🤣

    De même, et malgré ses efforts parait-il “acharnés”🤣, il n’a JAMAIS réussi à trouver la moindre piste ou le moindre élément pour savoir “QUI” avait été acheter en Europe des hélicos pourris, qui les avaient receptionnés, et qui avait procédé au décaissement de 7 milliards….EN LIQUIDE !!!😂😂😂😂😂😂
    La encore, 0 preuves 0 indice pour notre Grand Justicier incorruptible !🤣🤣🤣🤣

    Même chose pour “l’enquête acharnée”🤣 qu’il a prétendu mener sur l’énorme scandale des 4 Tucano sans le moindre équipement de combat, payés au prix de SIX Tucano entièrement équipés !!!😂😂😂😂😂😂
    Rien!!! 🤣
    Pas un indice !!! 🤣
    Mystère absolu !!!🤣

    Comme on peut hélas le constater, tant qu’ il oeuvrait SOUS LE RÈGNE DE ZONKEBA, une terrible MALCHANCE😂 frappait TOUTES ses enquêtes sans exception…….et surtout celles qui touchaient le plus haut sommet de l’état !😎😎

    Mais maintenant, ATTENTION ! Les temps ont changé, Zonkeba 1er et sa clique ne sont plus aux commandes, et Zorro-Kassogue oeuvre désormais sous le règne des petits apprentis putschistes voleurs de pouvoir, et visiblement, SA CHANCE DANS LES ENQUÊTES EST SUBITEMENT REVENUE 😂😂😂!!!

    La preuve: Dès sa TOUTE 1ÈRE AFFAIRE sous le règne des petits apprentis putschistes, VOILÀ QUE CE MÊME KASSOGUE, TOUJOURS EN PANNE DE PREUVES ET D’INDICES SOUS IBK, trouve MIRACULEUSEMENT😂 (et IMMÉDIATEMENT en plus !!😎) 3 “éléments de preuve” dans l’affaire dite de la tentative de renversement des bidasses, eux-mêmes voleurs de pouvoir !!!🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

    Curieux, non ?😂

    Sacré Kassogué !🤣
    Combien de temps encore ce PSEUDO-JUSTICIER “AUX ORDRES” continuera son grossier simulacre de justice dans les médias ???😢😢😢

  2. Je ne pense pas que les preuves brandies par l’accusation soient assez solides pour résister à la sagacité des avocats de la défense. Il n’y a que des suspicions. Or ce qui est suspect évoque le doute dans lequel l’on doit en principe s’abstenir de tout engagement aux conséquences désastreuses .Souvenez vous que Collin Powell a regretté ses accusations fallacieuses contre l’Irak de Saddam Hussein. Il a été la victime collatérale de la rage qui démangeait son patron Georges Bush pressé d’en découdre avec le tyran irakien. Je crains que la montagne n’accouche d’une souris.

  3. Parfait ! 20 ans de prison pour avoir trahi la nation !
    Si cela avait été fait depuis la trahison de moussa traoré envers Modibo Keita, on aurait pu espérer un présent autre que celui que nous avons. Corruption, traîtrise et larbinisme envers cette france prédatrice et criminelle qui tire les ficelles depuis des siècles, sont les critères pour elire nos présisents que la france remercie grassement…

  4. La justice de mon pays doit être neutre et je lui réitère ma confiance. Elle s’est prononcée sur ce dossier suite aux informations transmises par la sécurité d’Etat qui est inféodée aux autorités de la transition. Elle sait ce qu’elle a à faire. Au plan politique, RAS bath constitue une menace pour pour la mise en place du plan Badalabougou- Talko- Koulouba. alors il faut le mettre hors d’Etat de nuire. Ensuite pour executer leur plan, Le BOULANGER MALIEN AVEC SA LEVURE (IMAM DICKO et Issa Kaou Djim respectivement) aura besoin de suiffisament d’argent. Alors il faut relever par tous les moyens les Directeurs du PMU MALI, DE L’AGEFAU et les receveurs du trésors pour avoir la liquidité. S’Agissant du Dr Boubou Cisse, ce jeune cadre constitue une menace pour tous les pretendants à Koulouba pour les elections à venir. LA TRANSITION MALIENNE DOIT SORTIR DES CALCULS MACHIAVELIQUES EDICTES PAR LE BOULANGER DE BADALABOUGOU AU RISQUE DE CONDUIRE LE PAYS DANS LE KO. Pour ma part je reste convaincu que ces trois arguments ci dessous sont fallacieux et visent à endormir le Peuple.
    “Des contacts suspects entre certains accusés en des lieux et des heures « suspects » ; des déplacements suspects à l’intérieur du pays auprès de certaines personnalités ; des actions de sabotage de certaines initiatives des autorités de la transition.”

    • J’abonde dans le même sens que vous et je republie ici mon post du jour au sujet de la même actualité.
      Que de bizarreries dans ce pays meurtri qui a pourtant beaucoup à faire quant à sa survie. L’on oublie que l’intégrité territoriale du Mali est hypothéqué à cause de l’incurie de nos dirigeants (anciens comme nouveaux).

      Mais , en dépit de tout cela , la transition se complait à nous distraire à travers des histoires de complot invraisemblables (on ne peut que rire ,surtout, pour ce qui est reproché à Ras Bath).Alors c’est fini pour la liberté d’expression ou d’opinion au Mali? Ne faut-il pas laisser les chiens aboyer et s’attaquer par conséquent aux reformes essentielles – pour lesquelles d’ailleurs rien n’a été annoncé -? Allons-nous gâcher cette autre occasion de panser nos plaies?

      Ce qui importe aujourd’hui au Mali c’est la prise de décisions courageuses allant dans le sens du renforcement de nos institutions Toute autre attitude serait pour nous distraire en nous empêchant de voir de nouveaux cols blancs s’accaparer de nos maigres ressources..
      Nous ne devons pas accepter que cette transition se réduise à organiser des élections qui, sans reformes préalables, nous ramènerons le pouvoir népotiste que nous avons combattu.
      C’est le temps de l’engagement citoyen. En avant chers compatriotes!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here