Pour injure à la place publique : Le Mohamed Chérif Haïdara du CSDM porte plainte contre Kalilou Sofara du HCME

1

Le président du conseil supérieur de la diaspora malienne, Mohamed Chérif Haidara entend  user les moyens légaux pour  rétablir son honneur après avoir  subi « des injures à la place publique » «  menace physique » lors des journées de concertation nationale.

Une plainte a été dûment établie par son conseil  qui l’a porté  devant  la Brigade d’Investigation Judiciaire (BIJ) contre  l’auteur des injures le sieur  Kalilou Sofara.  Ce Malien du conseil de base du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur  établi au Gabon depuis plusieurs années a aussitôt été convoqué par  le BJI pour agression et injures.

Kalilou Sofara

Il nous revient que de la BIJ, il serait présenté  à un juge  du Tribunal de Grande  Instance de la commune III en charge du dossier  qui, selon le plaignant, risque de le transférer  ce vendredi à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako en attendant son jugement.   Le président du CSDM nous explique que  sa plainte a été motivée par le fait que le sieur Kalilou Sofara   qui  l’a injurié publiquement  a des ambitions ministérielles. «  On ne peut pas vouloir devenir ministre de la République du Mali  et se permettre un comportement pareil. », s’offusque  le plaignant.

Les faits  se sont produits lors de la concertation nationale  sur l’adoption de la charte et la feuille de route de la Transition.  Le sieur Kalilou Sofara faisant partie des membres du groupe n’a pas pu contenir sa colère  lorsque le plaignant le Président de la CSDM, Mohamed Chérif Haïdara, a été cité pour conduire une commission.  Brusquement, il aurait  laissé manifester  son côté obscur en proférant des injures contre la personne de Mohamed Chérif Haïdara.

Selon les témoins, les invectives de sieur Kalilou Sofara ont surpris  plusieurs personnalités témoins de la scène  dont certains  se sont portés volontaire à témoigner à la justice contre   l’auteur des injures si jamais  celui qui a fait  l’objet des insultes décidait de porter plainte. Aujourd’hui, c’est  désormais chose faite.  L’affaire est désormais dans les mains de la justice pour  dire le droit conformément aux textes en vigueur au Mali.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net  

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. SOFARA ET HAIDARA LA MEME SAUCE! MALOBALIYA DE BE MALIENW TCHAAMAN LA BI!

    ADAMADENYA YE MALI BIN KA A KOH DA DOUGOU LA!

    🤣LE MALI TERRASSE PAR LE ADAMISME=ADAMADENYA!🤣

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here