Koulouba : Le chef de l’État reçoit le conseil national des personnes âgées

5

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, souhaite impliquer davantage les personnes âgées dans la gestion des grands dossiers de l’État. Le chef de l’État l’a fait savoir hier à Koulouba lors d’une audience qu’il a accordée à une délégation du Conseil national des personnes âgées. L’entretien s’est déroulé en présence de la ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré.

À l’issue de la rencontre, le président du bureau exécutif du Conseil des personnes âgées, Dahirou Diallo, a révélé que cette audience avec le chef de l’État avait essentiellement porté sur les problèmes liés au troisième âge. «Il s’agit des conditions de paupérisation des personnes âgées, de leurs conditions de santé et des dispositions à prendre pour les valoriser davantage», a-t-il déclaré.L’audience a essentiellement porté sur les problèmes liés aux personnes du troisième âge

«Forts de l’expérience que nous avons engrangée pendant tout ce temps, notre recours doit être requis», a fait savoir Dahirou Diallo. Le président du bureau exécutif du Conseil des personnes âgées ajoutera que les entretiens ont porté sur la création d’un centre de gériatrie. Le Conseil national des personnes âgées a soumis le plan de cette structure à l’appréciation du président de la Transition.

Il a été aussi question du dossier relatif aux Assises nationales des personnes âgées. Ce dossier élaboré en 2017 tarde à être mis en œuvre. «Nous souhaitons actualiser ce dossier pour éviter le pilotage à vue», a souhaité le président du bureau exécutif du Conseil national des personnes âgées de notre pays.

 Oumar DIAKITÉ

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. KINGUIRANKE, C EST BIEN VRAI QUE SI CES MEMES VIEILLES PERSONNES AVAIENT UNE SOLUTION QUE CE SOIT ILS L AURAIENT AMENE’ ET LE MALI NE SERAIT PAS A CE POINT DE DESTRUCTION!

    😎ASSIMI DOIT PARLER A LA JEUNESSE PAS A LA VIEILLESSE DES DEBILISE’S PAR L ISLAM ET LA COLONISATION, LES NES SOUDANAIS N ONT PAS DE SOLUTIONS POUR LE MALI, J EN SUIS PERSUADE!😎

    IL FAUT DONNER LA PAROLE A LA JEUNESSE, CES VIEUX ET VIELLES NE SONT QUE DES ”DIGESTIFS-ZOMBIES”…ILS VONT ESSAYER DE VOUS ENFANTILISER ET SE METTRE PAR L AGE AU DESSUS POUR DICTER LEURS IMBECILITES ABSOLUES…PASSANT LEUR TEMPS DANS LES MOSQUEES ET PRIANT , CES GENS N ONT RIEN A OFFRIR NI AU MALI NI A L AFRIQUE,….

  2. IL n’a rien à faire , le pays est quasiment occupé par les djihadistes. Lui seul a tout une compagnie pour sa garde alors que certains villages sont assiégés par les rebelles faute de protecteurs c’est triste.

  3. Esprit mesquin. Ces vieux ont été jeunes avant de devenir vieux. Mais affamons-les. C’est la règle du jeu.

  4. Au lieu de rencontrer les jeunes qui constituent presque les 80% de la population Malienne, non, Assimi va rencontrer les vieilles personnes qui ont deja les deux pieds dans la tombe, ils vont l’amener au cimetiere avec eux! Regardons par devant et revons de notre future mais pas de notre passe!

  5. Au lieu de rencontrer les jeunes qui contituent presque les 80% de la poulaiton malienne, non, Assimi va rencontrer les vieilles personnes qui ont deja les deux pieds dans la tombe, ils vont l’amener au cimetiere avec eux!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here