La paix et la cohésion sociale

0

À la veille de la fête de Ramadan, le tout nouveau président du Haut conseil islamique, Chérif Ousmane Madani Haïdara, a exhorté les Maliens à l’unité et à la cohésion sociale. Il prêche pour plus de solidarité, de compassion des uns envers les autres, surtout dans le contexte actuel marqué par la crise sécuritaire.

Selon le président de cette organisation faîtière musulmane, «aucune nation ne s’est construite dans la déchirure, dans la division et dans le rejet de l’autre». Il a invité les Maliens à cultiver davantage l’esprit de tolérance, du pardon.

«Lorsque nous sommes unis, aucun obstacle, si grand soit-il, ne peut nous empêcher de faire prospérer notre pays», a-t-il fait savoir. Aussi, est-il largement revenu sur la paix et l’unité nationale lors de la célébration de l’édition 2019 de la ziara à Tamani, dans son village natal, devant des milliers de fidèles musulmans venus du Mali profond et de plusieurs pays étrangers.

Sur la question sécuritaire au centre, Chérif Ousmane Madani Haïdara a déploré les discordes qui minent les rapports entre les populations. À l’en croire, les rapports entre les populations du centre sont séculaires et très étroits. Les Peuls, les Dogons, les Bozos, pour ne citer que ceux-là, sont des frères qui ont appris à vivre en symbiose et à tout partager.

En clair, pour le guide spirituel de la Fédération Ansar Dine Internationale, «rien ne saurait dresser ces communautés les unes contre les autres».

K.T.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here