La transition au Mali : La contribution de la CEPE en 4 axes pour la réussite des réformes

1

La coalition de la société civile dénommée ‘’ la charte d’Engagement Public pour l’Emergence (CEPE)’’  était ce mardi face à la presse à Bamako pour décliner ses quatre axes de contribution pour la réussite des réformes politiques, électorales et constitutionnelles.

Maliweb.netCes axes de la CEPE  tournent autour  ‘’de la  Révision  de la Constitution du 25 février, les réformes politiques et électorales, la relecture de l’accord de paix issus du processus d’Alger et la réorganisation  territoriales’’. Pour la porte-parole de la CEPE, Dr Abdoulaye Sall, cette contribution inspirée des conclusions du Dialogue national inclusif s’inscrit dans la recherche  des solutions durables et structurelles de la situation politique du Mali de 1960 à nos jours.

Intervenant toujours au nom de la CEPE, Dr Abdoulaye Sall se dit favorable  à la réalisation des réformes en vue par le gouvernement de la transition  en  arguant que la transition est le meilleur moment pour réviser la Constitution. «Toutes les grandes réformes dans le monde se sont réalisées dans les périodes transitoires »,  explique le conférencier, ajoutant que les régimes précédents à savoir celui du Président Alpha Oumar Konaré,  de Amadou Toumani Touré et récemment Ibrahim Boubacar Keïta ont échoué à faire ses réformes majeures pour le Mali. « Ils ont été buté par l’opposition de la rue qui a soupçonné ces différents régimes vouloir opérer une révision de la Constitution en leur faveur », rappelle-t-il. Lequel poursuit qu’après trente ans de pratique démocratique, il est nécessaire  de réviser la Constitution, de revoir la charte des  partis politiques, le statut du chef de file de l’opposition, la loi électorale et de réorganiser le territoire. S’y ajoute à la relecture de l’accord pour la paix et la réconciliation impliquant toutes les forces vives de la nation dans sa mise en œuvre.

Lors de cette conférence, la coalition‘’ Charte d’Engagement Public pour l’Emergence’’ qui a pour mandat de promouvoir la participation citoyenne dans le processus électoral annonce  qu’elle entamera  des rencontres de plaidoyer avec les  institutions  de la transition et les partenaires techniques et financiers du Mali pour  une meilleure assimilation de sa contribution.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. ce Sall na pas honte de se montrer tellement il est est sale et traine ds casseroles derrières lui. il est incapable de diriger Cri-2002 dans la transparence et avec le groupe. cai koi ce CEPE encore ki ne regroupe personne d’autre ke lui. vraiment des gens connus pour des bétises comme Sall…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here