Le club 66 au-delà de ses missions : 60 Membres bénéficient 50.000 FCFA chacun pour le Ramadan

0

Le Club66 fait œuvre utile de solidarité en ce mois béni de Ramadan. 60 de ses membres ont bénéficié chacun d’une enveloppe de 50.000 FCFA pour subvenir aux besoins. La traditionnelle remise de chèque géant d’un million de FCFA dont trois sont bénéficiaires n’est pas aussi passée inaperçue.

 

Le lundi 27 mai dernier, le siège du Club66 a vibré au rythme  d’une cérémonie de dons couplée de la remise de trois chèques géants d’une valeur de 1 million de FCFA chacun à trois membres bénéficiaires. Les dons à l’endroit des 60 membres est une œuvre de charité de 3 millions de FCFA d’un sympathisant du Club, ayant requis l’anonymat. La cérémonie a réuni autour du Président du Club Abou Diarrassouba, le Secrétaire Général Moussa Ballo ; Me Fousseiny Traoré, l’Huissier de justice du club et d’autres Responsables.

Selon le Directeur du Club, Abou Diarrassouba, au lieu d’en faire autre chose, l’association a décidé d’investir ces trois millions de FCFA dans le domaine humanitaire en ce mois béni de Ramadan. D’où la sélection de 60 membres du Club qui ont bénéficié chacun de cette somme de 50.000 FCFA pour subvenir à leurs besoins du moment.

«Nous sommes dans le mois de Ramadan, c’est un mois plein de bénédictions, de miséricorde. D’où ces 50.000 FCFA pour soutenir certains membres, essentiellement des femmes, en mois difficile. Les 50.000 FCFA ne tiennent à rien, c’est juste un geste de bonne foi, de bonne volonté que nous adressons à ces membres-là afin qu’ils puissent se faire aider vers la fin de ce mois de Ramadan, où la fête pointe déjà. L’argent n’est pas à rembourser», a expliqué le Secrétaire Général du Club66, Moussa Ballo.

La porte-parole des Bénéficiaires, Mme Khadija Diallo, a remercié le Club pour cet acte de solidarité envers elles.

Par ailleurs, trois autres membres sont devenus heureux bénéficiaires d’un chèque d’un millions de francs CFA chacun comme capital d’amorçage comme prévu dans le règlement intérieur du Club. Il s’agit de Kadidja Cissé, Alassane  Coulibaly.

Monsieur Fousseiny Traoré a indiqué que le processus pour bénéficier du fonds d’amorçage reste le même. Aussi, a-t-il fait comprendre aux trois gagnants, les millions ne sont pas destinés pour s’acheter une moto, faire la fête ou pour le luxe, mais pour le démarrage d’une activité génératrice de revenus.

Quant aux difficultés auxquelles fait face le Club, elles sont, selon Monsieur Ballo, dues à la lenteur dans l’atteinte des objectifs d’un million de membres ; donc, des adhésions. Ce qui, de facto, ne permet pas au Club d’honorer à ses «engagements à hauteur de souhait».

«Quand on va atteindre la vitesse de la croisière, les objectifs seront atteints», a promis le Secrétaire Général.

« Nous sommes une association de bienfaisances, nous aidons les Maliens à s’aider soi-même. Nous appelons les Maliens à éviter de douter, le doute n’est plus permis en ce moment, beaucoup d’activités faites et le riz promis qui est d’ailleurs sur place dans les agences, à un prix très abordable, sont des signes de confiance», a indiqué Monsieur Moussa Ballo.

Par ailleurs, le Secrétaire Général a invité les membres inscrits mais qui n’ont pas encore payé leurs cotisations de la faire le plus tôt; car, c’est en honorant de ce devoir que tous les membres peuvent être satisfaits.

Cyril ADOHOUN   

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here