[MENDICITE] PERCEPTION : Les religions condamnent

0

Le devoir de solidarité, de partage, occupe une place de choix parmi les obligations des musulmans comme des chrétiens. Dans les textes sacrés, de nombreuses pages y sont consacrées. En tant que croyant, nous sommes invités et même fortement incités à faire un acte de charité et défendre les faibles contre les plus forts.rn

Mais, aujourd’hui, la réalité est tout autre dans nos sociétés. La mendicité est presque devenue un métier, car elle n’est plus pratiquée par les seuls démunis et handicapés physiques, mais par des vrais prédateurs déguisés qui vont de bureau en bureau pour rançonner de paisibles citoyens.

rn

Les religions chrétienne et musulmane sont unanimes pour dire que cette forme de mendicité encourage la fainéantise et le parasitisme, comportement qu’elles condamnent.

rn

Selon Daouda Dia du bureau des ulémas de l’ORTM, la religion musulmane condamne la mendicité sous ses formes perverties. « L’islam n’aime pas la mendicité. Selon les hadiths, à la différence des malades sans soutien, tout homme doit vivre à la sueur de son front », dit-il.

rn

La religion chrétienne est moins souple sur la question car n’accorde aucune tolérance à aucune forme de mendicité. Aux dires du père Alain Fontaine du Centre foi et rencontre, le christianisme prône surtout la solidarité, c’est ainsi qu’il fera référence à la célèbre déclaration du pape Jean-Paul II qui disait que « Le nouveau monde de la paix, c’est la solidarité ».

rnAmadou Waïgalo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER