Ministère de la Refondation de l’Etat : Le ministre Ibrahim I. Maiga au four et au moulin

0

Ayant hérité d’un département d’enjeux et défis à relever, compte tenu du contexte du moment, le ministre Ibrahim Ikassa Maïga, est déterminé à réussir ce challenge.

Pour réussir cette mission délicate, le natif de la commune de Taboye dans le cercle de Bourem veut recueillir l’adhésion de tout le monde dans la mission à lui assignée.

Son baptême de feu a été la réception du rapport des experts sur la création de l’Organe unique de gestion des élections. Sur ce point, le ministre Ikassa ambitionne d’opter pour l’avis de la quasi totalité des maliens qui désirent voir une grande réforme au niveau de la gestion de élections.

Les défis qui attendent le nouveau ministre sont énormes : il s’agit de réformer certaines Institutions de la République, voire supprimer celles qui n’ont pas un impact considérable sur le développement socio-économique du pays.

De toutes les façons, le ministre de la Refondation de l’Etat, en Relation avec les Institutions invite les maliens et les maliennes à s’inscrire dans la dynamique de réforme. “Il faut que chacun accepte ce changement tant voulu par le peuple malien. Les réformes politiques et institutionnelles annoncées sont une véritable aubaine pour pour que nous pays puisse être dans le giron des nations modernes » estime t-il.

Le ministre Ibrahim Ikassa Maïga envisage de se rendre dans les prochains jours à la Cour suprême, la Cour constitutionnelle, au Conseil national de transition (CNT), Conseil économique social et culturel et d’autres Institutions ou structures relevant de son département pour étaler à ceux-ci sa vision pour la réussite de cette mission exaltante. Il était au Haut Conseil des Collectivités le jeudi dernier.

Sachant qu’il n’a pas droit à l’erreur, le ministre Ibrahim Ikassa Maïga compte beaucoup sur ses collaborateurs qui sont les vraies chevilles ouvrières de la mission de la refondation de l’Etat.

En tout cas, le Mali Kura annoncé passe par le résultat engrangé par le jeune ministre Ibrahim Ikassa Maiga qui sait qu’il a toute la responsabilité d’un système. Le gouvernement Choguel Kokala Maïga sera jugé en général à travers le résultat produit par le département conduit par le ministre Ibrahim Ikassa Maïga, car les maliens ont soif d’ une réforme profonde dans tous les secteurs de la vie publique et sociale.

Le ministre sollicite l’accompagnement de tout le monde afin de réussir sa mission.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here