Paix et sécurité à Tombouctou et à Taoudénit : Convergence de vues entre jeunesse, forces et groupes armés

0

Le Centre pour le Dialogue Humanitaire veut faire de la région de Tombouctou un havre de paix et de cohésion sociale afin de redonner à la citée mystérieuse son visage d’antan.

La salle de conférence du conseil régional de Tombouctou a servi à des concertations entre les jeunes des régions de Tombouctou et de Taoudénit, les forces de défense et de sécurité et les groupes armés signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.

Sur initiative du mouvement des jeunes « Ensemble pour Tombouctou » et sous financement du Centre pour le dialogue humanitaire ‘’HD’’, c’est la première foisà Tombouctou que les jeunes, les Forces de défense et de sécurité ainsi que les groupes signataires de l’accord se rencontrent pour échanger.

Pendant deux jours, les participants ont échangé sur les questions liées à la paix ; la réconciliation; le vivre ensemble et la cohésion sociale à Tombouctou.

Cette cérémonie s’est tenue en présence des autorités administratives et politiques de ces deux régions et présidée par le Gouverneur de la région de Tombouctou, Koyna Ag Ahmadou.

Cedernier a salué l’initiative qui, selon lui, est d’une grande importance capitale car, tous les acteurs de la paix se retrouvent pour se parler et trouver des solutions aux préoccupations de ces populations qui aspirent à une paix durable : «  Nous, autorités des régions de Tombouctou et Taoudénit, avons foi au retour de la paix et la quiétude dans nos localités mais cela n’est possible sans la conjugaison des efforts des uns et des autres. Et aujourd’hui, l’occasion nous est offerte pour en discuter, ces concertations sont la tribune idéale pour en discuter ».

Pour le Coordinateur du HD Tombouctou, Bilal Mahamane Traoré Alias Bill, non moins jeune leader de la région, cette action cadre avec la bonne volonté du centre à redonner aux populations la joie de vivre en symbiose et en parfaite entente : «  Plusieurs actions ont été menées dans le cadre de la paix, du vivre ensemble, de la cohésion sociale et la réconciliation par le Centre pour le Dialogue Humanitaire dans ces régions juste pour aider non seulement l’Etat à retrouver la paix, mais aussi à instaurer un climat de confiance entre les acteurs de la paix ».

Ces concertations ont pour objet de contribuer à l’apaisement des tensions dans les régions de Tombouctou et de Taoudénit à travers le renforcement de l’inclusivité du cadre des jeunes et les principaux acteurs, la société civile, groupes armés signataires et forces de défense et sécurité.

Ces concertations ont regroupé une centaine de personnes venues des diverses localités des régions concernées.

Elles interviennent après plusieurs initiatives entreprises par le HD dont la dernière remonte au mois du juillet qui s’est focalisée sur la situation sécuritaire dans la région avec les autorités administratives et politiques et les populations civiles. Auparavant, HD avait fait signer des belligérants (éleveurs et agriculteurs) un protocole d’entente pour une cohésion sociale entre les communautés du Tiéssou, dans la région de Tombouctou.

Ces concertations ont édifié les jeunes sur les défis et respectives auxquels sont confrontés les FDS et les groupes armés signataires dans le cadre de l’accomplissement de leurs missions régaliennes, celles de sécuriser les personnes et leurs biens et la défense de l’intégrité du territoire. Les jeunes ont réitéré leur engagement à accompagner ces acteurs pour la réussite de leurs missions à travers la mise en place d’une commission composée d’une trentaine de jeunes.

Mohamed Ag AlherDida

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here