Projet de constitution : Les orpailleurs édifiés

0

La Chambre des mines du Mali a organisé une journée d’échanges et d’appropriation du contenu du projet de constitution. C’était dans la salle des conférences du Patronat sous la présidence du ministre de la Refondation, Ibrahim Ikassa Maïga sous le thème «nos ressources minières et la protection de l’environnement dans le projet de constitution.»

Cette journée consistait à expliquer aux orpailleurs le contenu du projet de constitution, mais aussi à les appeler à un vote massif pour le ‘’Oui’’. A la cérémonie d’ouverture, le président Abdoulaye Pona a appelé le monde des orpailleurs à sortir pour un vote franc et massif en faveur du ‘’Oui’’. A l’en croire, la future constitution est la nôtre. Elle est adaptée parfaitement à notre mesure parce que pensée et écrite par des Maliens pour prendre en compte leurs préoccupations. Il s’agit aussi, dit-il, d’attirer l’attention des orpailleurs sur la place du secteur minier dans ce projet de constitution d’où le thème choisi.

L’initiative a été saluée par le secrétaire général du ministère des Mines, Soussourou Dembélé, qui a rappelé l’importance du secteur minier et la nécessité d’expliquer aux orpailleurs les innovations du projet de constitution par des experts.

Présidant cette cérémonie, le ministre de la Refondation, Ikassa Maïga, a invité les participants à s’exprimer sans complaisance sur le projet de cette constitution purement malienne, parce que fruit des expressions et des aspirations du peuple malien. Une occasion pour lui d’affirmer devant les acteurs du secteur minier que désormais l’or du Mali appartient aux Maliens et que jamais les choses ne seront plus comme avant.

Drissa Togola

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!