Reconnaissance du mérite : Abdou Coulibaly de l’A.S.Y.M récompensé par l’Association des jeunes premiers du Mali

0

Pour ses nombreuses œuvres, le jeune Abdou Coulibaly, président de l’Association Siguida Yelen du Mali (A.S.Y.M) a été récompensé par les responsables de l’Association des jeunes premiers du Mali (A.J.P.M). La cérémonie de remise des médailles et attestations s’est tenue, le dimanche 11 octobre 2020, au palais de la culture Amadou Ampaté Ba.

Parrainé par Ousmane Chérif Madani Haidara, l’évènement a enregistré la présence de Lassine Diarra, président de l’A.J.P.M ; Amidou Traoré, représentant du maire de la commune V ; Makan Koné, celui des chefs du village…

Selon le président de l’A.J.P.M, les raisons ayant permis aux initiateurs de décerner ces médailles et attestations restent nombreuses. D’après lui, celles-ci n’ont pas été remises à Abdou parce qu’il est riche, mais simplement, il a œuvré pour le pays et les populations. « Je ne sais pas où habite Abdou, mais je l’ai connu via ses œuvres. Le cimetière de Niamana avait été confisqué par la mairie, mais c’est grâce à Abdou que les populations l’ont récupéré aujourd’hui. Le même cimetière a été clôturé par lui. Au-delà de ça, il a construit des moquées, médersas, des dispensaires, forages d’eau pour les villages, et tant d’autres biens pour les populations en difficultés ».

Médaillé de l’année, Abdou Coulibaly a, selon M. Diarra, aussi formé des centaines de femmes en fabrication de savon. Outre cela, le président de Siguida Yelen continue d’aider en catimini des veuves et des jeunes, annonce le président des organisateurs (A.J.P.M : association des jeunes premiers du Mali). Par ces réalisations, Lassine Diarra estime qu’Abdou Coulibaly mérite une récompense, puisqu’il est en train de se sacrifier pour l’ensemble du pays. D’où l’octroi de ces médailles et attestations à l’homme.

L’A.J.P.M est à sa 199e édition cette année, son but est de chercher et récompenser les citoyens qui se battent pour le Mali, a-t-il précisé. Pour le bénéficiaire Abdou, « la meilleure des joies est la joie morale ». Le président de « Siguida Yelen » dit être à la fois content et ému du geste des organisateurs. Il  a exhorté les membres de l’A.J.P.M à ne pas s’arrêter à lui seul, mais à continuer de chercher  et récompenser toutes celles et ceux qui investissent pour l’émergence et le progrès du Mali. Ces médailles ne peuvent que me réconforter dans ce que je suis en train de faire pour les populations, a-t-il fait entendre tout en ajoutant : « Je dédie ces médailles à Amadou Diadié Sankaré, le nouveau président du CNPM ».

  1. Coulibaly a partagé avec le public l’idée avec laquelle il travaille : « Est inutile, l’homme qui meurt avec son argent et ses savoirs sans accepter de les partager avec les autres».

Le premier droit d’un homme reste, pour lui, celui de ne pas être exclu de toutes les décisions qui concernent sa nation. D’après lui, la dignité et la responsabilité de l’homme doivent être concrétisées à travers un rôle actif qu’il doit jouer au sein de son village, arrondissement, voire de son pays. Aux jeunes, le message d’Abdou reste clair : « Vouloir c’est pouvoir, seul  le travail paie. On a beau tourner en rond, on finit par construire ce pays, parce qu’on n’en a pas autre Nation que le Mali ».

Pour le représentant du maire : « Au lieu de dissimuler les bienfaits de quelqu’un jusqu’à sa mort, il vaut mieux l’encourager de son vivant par des gestes pareils de l’association des jeunes premiers du Mali ». Il se félicite pour les actes d’Abdou Coulibaly et remercie les organisateurs. Coopté pour le parrainage, le chérif de Banconi s’était fait représenter par Broulaye Coulibaly. Ce dernier, tout comme les différents intervenants, a témoigné les bienfaits du récipiendaire. La cérémonie a pris fin par la remise d’une dizaine d’attestations et de médailles pour Abdou Coulibaly.

Mamadou Diarra

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here