Promotion de l’’Islam pacifique : 40 pays se donnent rendez-vous le 21 novembre 2015 à Bamako

0

Pour la circonstance, le Président de l’AMPS avait à ses côtés le Président du comité scientifique de la conférence, Oumar Amidou Soumaré et le Président du comité d’organisation, Maky Ba. Pour planter le décor de la rencontre avec les hommes de média, l’Imam Mamadou Diallo dira que l’objectif assigné à cette conférence internationale est de faire en sorte que le Mali ne retombe plus sous le joug de l’extrémisme après l’occupation Jihadiste de 2012.  « Des leaders religieux viendront à travers le monde pour expliquer que l’Islam n’a jamais accepté la violence et qu’elle a été tout le temps une religion de tolérance et de respect  de la liberté d’expression », a fait savoir Mamadou Diallo. Selon le conférencier, les représentants de 40 pays prônant l’Islam pacifique séjourneront pendant trois jours à Bamako où ils feront des recommandations. « Les invités viendront de l’Inde, de l’Europe et de toute l’Afrique», a-t-il indiqué. Avant de regretter les attentats de Paris.

Selon le Président du comité scientifique, le défi à relever est d’amener les extrémistes à mieux se contrôler tout en les incitants à la tolérance. Pour réussir ce challenge, il a assuré que toutes les dispositions ont été prises. « Le thème de la conférence a été scindé en quatre sous-thèmes ». Il s’agit notamment des sous-thèmes : la violence vue par l’Islam, dans l’Islam comment la violence est-elle gérée ?, l’Islam et le développement.

Selon le Président du comité d’organisation, l’extrémisme interpelle aujourd’hui toute la communauté musulmane. C’est pourquoi, explique-t-il, toutes les associations musulmanes du Mali ont été associées à l’organisation de la conférence pour sa réussite. Sur le plan organisationnel, Maky Ba a affirmé que les commissions de la sécurité à l’accueil en passant par l’hébergement et la santé, ont été déjà mises en place.

Youssouf Z     

PARTAGER