Riffi à la CMAS: Le coordonnateur général Kao Djim destitué !

3

Ce n’est plus un secret, la Coordination des amis et sympathisants de l’imam Dicko traverse une crise sans précédent.

Créée depuis 2019, cette coordination a participé à plusieurs activités politiques et sociales et à une multitude de manifestations qu’elle organise sur la demande de son parrain.

Son coordinateur général, Issa Kao Djim, connu par ses sorties médiatiques très remarquées et des débats très intéressants concernant la vie de la nation a joué un rôle clé dans la chute du Président Ibrahim Boubacar Keita.

Il s’est mis au premier rang de la contestation du M5-RFP où il se faisait appeler : le “numéro 10″ par ses intimes. Après le coup d’Etat et l’installation de la Transition, celui qui se faisait appeler le ” numéro 10″ a changé de direction.

Il s’en est pris à ses anciens collaborateurs du M5-RFP qu’il traitait même de tous les maux d’oiseau A partir de là Issa Kao Djim commençait à faire l’objet de plusieurs attaques par ses anciens collaborateurs au sein de la CMAS et du M5-RFP.

C’est ainsi que les différents présidents de la CMAS du district de Bamako et de l’intérieur du pays se sont réunis le lundi en assemblée générale pour destituer Issa Kao Djim, le coordonnateur général.

Les différents présidents de la CMAS reprochent à Issa Kao Djim d’agir en cavalier seul et de prendre des décisions au nom de l’organisation sans les informer.

Le dernier acte serait l’établissement de la liste des victimes du 10-11 et 12 lorsque la présidence a voulu offrir un don à celles-ci. Selon les presidents de la CMAS, Issa Kao Djim aurai envoyé une liste au nom des victimes au mépris du Collectif des victimes des évènements malheureux du 10-11-12.

Après sa destitution, Issa Kao Djim a declare à la presse qu’il est toujours le coordonnateur général de la CMAS. Il dit être un homme d’État d’autant plus qu’il est devenu membre du Conseil National de Transition (CNT).

Tous les regards sont désormais braqués sur la réaction du parrain de la structure, Imam Mahamoud Dicko, qui a reçu les frondeurs d’Issa Kao Djim, juste après leur Conférence de presse. Ils étaient venus lui faire le compte rendu.

Donc l’imam Mahamadou Dicko doit sortir de son silence qui se fait rare et brille par son absence dans les débats. Selon certaines informations l’imam Mahmoud Dicko s’oppose à la destitution de Issa Kaou Djim.

Wait and see comme disent les Anglophones.

 

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Diamoutene parle au nom de son patron Chahana, pour raconter ses desirs mais amis de maliweb.net ne perdez pas votre temps a lire une salade!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here