Yanfolila : Mme Sangaré Djènèba Diakité revient

0

La Présidente de l’Association Benkadi-Ton, candidate aux dernières élections législatives, a offert des forages d’eau potable aux populations des villages de Toumanioulena, Bérèko et Filamana, dans le cercle de Yanfolila

L’eau, c’est la vie, dit-on. Mme Sangaré multiplie ses actions citoyennes au bénéfice des populations du cercle de Yanfolila. 3 forages d’eau, d’une valeur de plus de 30 millions de F CFA, sont en cours de réalisation dans les Communes rurales de Gouanan et de Koussan, première d’une série.

Dans le cadre du développement du cercle de Yanfolila, Mme Sangaré Diènèba Diakité, candidate de l’Adema-PASJ aux dernières élections législatives dans la circonscription électorale de Yanfolila, vient avec ses partenaires d’entamer la construction d’une série de forages pour faciliter l’accès à l’eau potable dans certains villages du cercle de Yanfolila. Pour un départ, 3 localités sont ciblées : Toumanioulena et Bereko dans la Commune rurale de Gouanan et Filamana, chef-lieu de Commune de Koussan. Beaucoup d’autres villages en bénéficieront dans les jours à venir. Mme Sangaré Diènèba est une femme battante, courageuse et dévouée pour la cause du cercle de Yanfolila. Elle se dit prête à faire tout ce qui est nécessaire pour assurer le bonheur et la paix dans le cercle de Yanfolila. Ensemble, les populations bénéficiaires remercient très chaleureusement la généreuse donatrice et ses partenaires pour cette action remarquable et inoubliable.

Cette action d’alimentation en eau potable vise à appuyer les efforts du gouvernement pour améliorer le faible taux d’accès aux services d’eau potable en milieu rural.

Le projet consiste à équiper le forage existant d’une pompe solaire, à construire un réservoir d’eau potable et à alimenter par gravitation des bornes fontaines. Les équipes de forage ont été chaleureusement accueillies dans chacun des villages.

Mme Sangaré se rend régulièrement dans son village natal. Ces contacts avec les populations ont permis de cerner leurs besoins et de retenir ce projet.

À travers ces addictions d’eau potable, Mme Sangaré se propose de développer des infrastructures de production et de distribution d’eau potable, permettre l’accès à l’eau potable, diminuer les maladies liées à la qualité de l’eau et réduire les corvées dédiées aux femmes et aux enfants.

Mme Sangaré a dans son agenda plusieurs autres projets à réaliser pour les populations du cercle de Yanfolila, surtout les femmes.

 

Bintou Diawara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here