Youth Connekt Mali : Connecter la jeunesse pour la transformation socio-économique

0

Pour l’engagement et la participation des jeunes dans les instances de prise de décision, le gouvernement du Mali et le Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud) se sont donné la main pour lancer Youth Connekt Mali. La cérémonie a eu lieu au Centre international de conférence de Bamako (Cicb) ce jeudi 6 octobre 2021.

Placée sous le haut patronage du ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher, la cérémonie de lancement du programme Youth Connekt Mali a enregistré la présence des centaines de jeunes.

Dans son intervention, le point focal de Youth Connekt Mali a fait savoir que le projet lutte contre les défis comme entre autres le chômage des jeunes, la transition écologique, l’extrémisme violent.

Selon lui, ce programme du Mali tire son origine de Youth Connekt Africa créée en 2012 par le gouvernement du Rwanda en partenariat avec  le Pnud. De son avis, Youth Connekt Africa est une solution locale africaine positionnée pour fournir des solutions pertinentes pour le Sud mondial et soutenir la mise en œuvre d’initiatives Sud-Sud pour autonomiser les jeunes.

A l’entendre, la vision de la plateforme est de connecter la jeunesse africaine pour la transformation socio-économique. Elle se fixe, dit-il, comme but la création de 10 millions d’emplois dans les industries émergentes, 25 millions d’opportunités grâce à la formation et l’insertion sur les lieux de travail, la réduction des inégalités, la formation de 5000 ambassadeurs numériques dans chaque pays pour aider à autonomiser 100 millions d’Africains.

A sa suite, le président du Conseil national de la jeunesse, Habib Dakouo, pense que les jeunes doivent forger l’admiration qui passe par la formation continue, l’organisation dans l’unité et l’entrepreneuriat. Pour lui, ce programme vient à point nommé et l’initiative doit être soutenue par les gouvernements africains, car, explique-t-il, elle permet de baliser le terrain pour un avenir meilleur.

Pour le représentant du Pnud, Alfred0 Teixeira, bien encadrée, la jeunesse peut devenir un acteur clé du développement. Il a ajouté que le Pnud est convaincu que la jeunesse peut conduire le changement. Et d’ajouter que le système des Nations-Unies et le Pnud resteront mobilisés pour cette cause.

Pour sa part, le chef du département de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, dira que le Mali, au regard de sa population extrêmement jeune (70%) doit saisir cette opportunité pour rendre plus active la jeunesse en la mettant à l’abri des déviances de l’oisiveté et créer les conditions idoines de sa pleine participation à la construction citoyenne. « Cette initiative de développement doit instaurer une synergie d’actions avec les autres plateformes existantes en vue de favoriser l’engagement et l’implication active des jeunes », a martelé le ministre Ag Attaher. Pour rappel, les artistes Malaké et Momo Choco ont agrémenté la cérémonie avec leurs prestations.

Bazoumana KANE

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here