Basket-ball, championnat national : ATTAR CLUB reste leader du classement

0
L’équipe de Kidal (en rouge) a les moyens de déjouer les pronostic cette année
L’équipe de Kidal (en rouge) a les moyens de déjouer les pronostic cette année

L’une des affiches de cette deuxième journée du championnat national de basket-ball a était la confrontation entre le Stade malien et Attar club de Kidal en Messieurs. L’enjeu principal de la rencontre était la première place du classement. D’un côté, Attar club voulait confirmer sa prestation de la première journée face au Djoliba (88-58) qui lui a permis de prendre les commandes et de l’autre, le Stade malien se devait de gagner pour prendre la bonne direction de marche, après son revers face à l’USFAS (57-75).
On connaît le résultat : les Blancs ont été largement dominés 72-59, soit 13 points de différence. Le suspense n’a duré que l’espace d’un quart temps, le premier qui a été 15-9 par les Kidalois. Après, il aura qu’une seule équipe sur le plancher du Palais des sports, Attar club qui a déroulé, à la grande joie de ses supporters.

Le score de la rencontre illustre parfaitement la suprématie de l’équipe coachée par l’expérimenté technicien Oumarou Sidy Yaya 75-57. Dans le dernier quarts temps, les pensionnaires de Sotuba ont haussé le niveau de leur basket et marqué plus de paniers que les Kidalois (23 contre 18). Mais ces 23 paniers ont été insuffisants pour renverser la vapeur, face à un Attar club supérieur dans tous les compartiments et qui garde donc la tête du classement, avec 4 points. «On est très content d’avoir réalisé ce grand coup contre l’une des meilleures équipes du championnat. On a gagné non sans mal, à un moment, ils nous ont causés beaucoup de problèmes, c’est comme ça aussi le basket. Mais on était prêt physiquement et mentalement pour affronter ces difficultés», a commenté le technicien kidalois, Oumarou Sidy Yaya.

Pour Hamidou Traoré, l’entraîneur du Stade malien, son équipe manque de fraîcheur physique et devrait s’améliorer au fil des matches. «On a commencé le championnat avec beaucoup de difficultés. Jusqu’à présent, les charges que les joueurs ont ne nous permettent pas de supporter de jouer pleinement une rencontre. Aujourd’hui, on a seulement joué notre basket dans le premier et dernier quart temps.

Pour le reste de la rencontre, l’équipe est passée à côté du sujet. Il faut continuer à travailler parce que l’équipe est encore très loin du compte», a réagi l’ancien international. L’une des surprises de cette 2è journée est venue de l’AS Police qui a damé le pion à l’USFAS, championne du Mali en titre (62-57) en Messieurs. Battu 62-59 par l’AS Police lors de la première journée, le Réal a bien réagi et donné une leçon de basket au Sigui de Kayes, étrillé 72-66. Quant au Djoliba, il a signé sa première victoire du championnat, face au Centre de référence de basket (CRB) défait 68-51.

Sur le tableau féminin également, Kidal a réalisé une bonne opération en infligeant un cinglant 67-35 à l’USFAS. Du coup, les Kidaloises gardent la tête du championnat. Le Djoliba a déroulé contre la Commune VI, corrigée 66-42. La Commune III elle a marché sur le Tata (90-48), alors que l’AS Police s’est imposée sur le fil devant le Stade malien (45-43).

Boubacar THIERO

Les résultats
Mesieurs
Réal-Sigui de Kayes : 72-66
CRB-Djoliba : 51-68
Stade malien-Attar : 59-72
USFAS-AS Police : 57-62
Dames
Attar-USFAS : 67-35
Commune III-Tata : 90-48
Djoliba-Commune VI : 66-42
Stade malien-AS Police : 43-45

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here