CAN Egypte 2019-1/8ème de finale Mali-Côte d’Ivoire d’aujourd’hui : Les Aigles prêts à écrire une nouvelle page de l’histoire!

0

Pour le compte des huitièmes de finale de la 32ème  édition de la coupe d’Afrique des nations Egypte 2019, les Aigles du Mali et les Eléphants de la Côte d’Ivoire s’affronteront  aujourd’hui, lundi 8 juillet,  pour une place en quart de finale.  Eu égard à la qualité de jeu et à la motivation de l’équipe malienne, de nombreux observateurs l’accordent le gain de victoire. Ce qui permettra de briser le mythe longtemps entretenu en faveur toujours de la Côte d’Ivoire. 

« L’histoire appartient aux historiens, on va essayer d’écrire notre propre histoire contre la Côte d’Ivoire » ce message fort du sélectionneur national, Mohamed Magassouba, hier lors de son point de presse avant-match, sonne l’expression de la détermination des ‘’Aigles’’ à relever le defi.

Qualifiés à la phase de poule du groupe ‘’E’’  en tête, lors de la 3ème journée en battant  l’Angola (1-0), les Aigles du Mali  abordent ces huitièmes de finale de la CAN avec toutes les faveurs. Une performance qu’aucune formation malienne n’avait réussi  à réaliser en Coupe d’Afrique des Nations  depuis 2013.

En plus de cet atout, le Mali dispose lors de cette CAN, la plus jeune équipe et celle qui a réussi à marquer plus de but lors d’un match durant la phase des poules.

Renverser la tendance !

Comme il est de coutume, cette confrontation entre le Mali  et la Côte d’Ivoire aujourd’hui à 17h TU, amène à jeter un regard rétrospectif sur les statistiques des confrontations entre ces deux formations nationales.

En effet,  cette rencontre sera la 31ème du genre dans l’histoire des compétions et des matchs amicaux de ces deux pays.  Dans ce registre, on fait de  la Cote d’Ivoire la bête noire du Mali, pour avoir gagné à 19 reprises contre 3 seulement pour le Mali. Dans la colonne des matchs nuls, 8 confrontations entre ces deux pays se sont soldés par le nul.

Faut-il souligner que, la 1ère  et 2ème rencontres disputées par ces deux formations  datent des années 1969 lors des qualificatifs  de la  CAN,  dont l’aller  tenu ici à Bamako s’est soldé par un nul (0-0)  et le retour à Abidjan par la victoire de l’équipe ivoirienne sur le score de 4-0.

La 2ème victoire de la Côte d’Ivoire sur le Mali a été faite en 1983. C’était à l’occasion d’un match amical ayant marqué la 3ème et 4ème rencontre. A cette rencontre le Mali a été battu par la Côte d’Ivoire par le score de 2 à 1. A la même année, la 5ème rencontre entre ces deux pays s’est jouée à Abidjan lors des demi-finales de la coupe de la CEDEAO, soldée par un match nul. Puis la RCI  a  battu le Mali respectivement en 1984 par le score de 4-1 et  en 1985  (6-0).

En 1989, l’équipe malienne pour vaincre le signe indien ivoirien est parvenu à arracher un match nul avant de s’incliner en 1993 ici à Bamako par le score de 1 à 0.

Lors de la CAN Tunis  1994 , au compte des matchs pour la 3ème place de la CAN la RCI a dominé le Mali par le score de 3-1. En cette même année,  la Cote d’Ivoire a battu le Mali dans le cadre d’un match amical.

Il a fallu attendre les années 1995 pour voire l’équipe malienne s’imposer face à son homologue ivoirienne dans le cadre d’un  match amical. Par contre en 1997 lors des qualificatifs à la CAN 1998,  le Mali a été mené à domicile par la RCI sur le score de 2-1 ensuite à Bouaké par le score de 4-2.

Pour le compte des qualificatifs de la CAN 2000, en 1998 et 1999 lors de la 18ème  et 19ème rencontres le Mali a été tenu en échec à Bamako par les éléphants de la Côte d’Ivoire sur le  score de 1-0  en aller et d’un match nul de zéro but partout en retour à Abidjan.

Aussi, en décembre 2001 à Sikasso, la RCI avait  battu le Mali 3-0, à l’occasion d’un match amical et 3-0 encore en 2008 lors de la CAN à Accra (Ghana). Outre, en  2011 à Omdourman, lors du championnat d’Afrique des nations,  la RCI a également battu le Mali par le score d’un but à zéro et à Valence (France) par ce même score lors d’un match amical.

Récemment en  2012 à Libreville (Gabon)  lors des demi-finales  de la CAN, la RCI a battu le Mali par le score d’un but à zéro avant de le battre encore  en cette même année par le score de 2-1 lors d’un match amical  à Saint-Leu-la-Forêt (France).

En 2016 à Kigali lors des demi-finales du championnat  d’Afrique des nations, le Mali a dominé la RCI par le score d’un but à zéro. En cette même année à Bouaké, la RCI a dominé le Mali  par le score de 3-1 en aller et d’un nul de 0 partout lors des éliminatoires de la coupe du monde 2018 (Zone Afrique).

Les atouts du Mali pour arracher la victoire !

Lors de cette 32ème CAN, parmi les affiches qui attirent toutes les attentions au compte des huitièmes de finale, il y’a bien celle qui oppose le Mali à la Côte d’Ivoire. Et les pronostics, les affirmations et déclarations ne faiblissent pas. Comme cela est toujours le cas à chaque opposition entre ces deux pays frères.

Dans l’histoire des confrontations entre ces deux pays, l’enjeu est de taille et la guerre psychologique domine sur tous les medias.

D’aucuns estiment que le Mali peut bien jouer et convaincre le public, comme cela fut le cas à plusieurs reprises, mais que c’est la Côte d’Ivoire qui va gagner.

Par contre de nombreux observateurs, conscients du fait que le football n’est pas une science exacte, estiment que les Dieux du stade pourront sourire aux Aigles cette fois-ci.

Mais de façon concrète ce qui est bien de noter est le fait de noter, que la confrontation d’aujourd’hui, se tienne au moment où l’équipe malienne est sur une courbe ascendante comparativement à son homologue ivoirienne. Cela pour plusieurs raisons.

D’abord, sa position favorite de tête de poule, avec un parcours sans faute, contrairement aux ivoiriens qui ont été battus par l’Algérie en phase de poule et ayant acquis leur ticket qualificatif par coup de chance.

Ensuite, la jeunesse de l’équipe malienne, la plus jeune de la compétition, avec des individualités qui séduisent au fil des différentes sorties des Aigles du Mali.

Enfin, le bon état d’esprit des Aigles du Mali. Actuellement à Suez, les Aigles du Mali, sous l’égide du coach Magassouba prépare cette confrontation dans un état d’esprit serein, dans la joie et le sérieux. Les jeunes Maliens ne sont sous aucune pression. D’ailleurs, l’annonce par le ministre de la Jeunesse et des Sports d’une prime spéciale de 5 millions pour chaque joueur et chaque membre de l’encadrement en cas de victoire au soir du 8 juillet a été accueillie avec enthousiasme comme une véritable source de motivation de la part des plus hautes autorités d pays.

A coup sûr, les Aigles du Mali vont déployer leurs ailes sur les éléphants de la Côte d’Ivoire, cet après-midi au stadium de Suez pour acquérir avec la manière leur ticket qualificatif des quarts de finale.

Bonne chance aux Aigles.

 

 

Par Safiatou Coulibaly

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here