CAN U20 : Les champions d’Afrique accueillis avec tous les honneurs

0
Les Aiglons dansant avec le jeune rappeur, Mohamed Sidibé «Yank-Po» sur la pelouse du stade Mamadou Konaté
Les Aiglons dansant avec le jeune rappeur, Mohamed Sidibé «Yank-Po» sur la pelouse du stade Mamadou Konaté

Les Aiglons sont rentrés hier lundi. Avec dans leurs valises le trophée de la 21è édition de la CAN U20. L’avion transportant les nouveaux champions d’Afrique a atterri à l’Aéroport international Président Modibo Keïta Sénou peu après 16 heures. C’est le capitaine Clément Boubacar Kanouté qui sortira le premier de l’avion et qui fera découvrir le trophée de la CAN à la horde de journalistes massés sur le tarmac. Parmi les personnalités venues à l’aéroport pour accueillir les joueurs de la sélection nationale junior, il y avait le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Porte-parole du gouvernement, Amadou Koïta et la présidente du Comité de normalisation (CONOR) de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), Daou Fatoumata Guindo.

A sa descente d’avion et après avoir présenté le trophée de la CAN aux officiels, Boubacar Clément Kanouté dira : «Au nom de toute l’équipe, je voudrai d’abord remercier les autorités et le peuple malien pour cet accueil chaleureux. Nous sommes contents et fiers de l’accueil qui nous a réservés. Notre mission n’est pas finie, nous avons réussi la première partie, en remportant la coupe d’Afrique. Nous avons désormais la lourde tâche d’honorer tout le contient lors de la Coupe du monde en Pologne en juin prochain.

Inch-Allah, on fera tout pour être à la hauteur lors de cette compétition». Le défenseur des Aiglons n’aura pas le temps de continuer l’interview, il sera interrompu par ses coéquipiers qui commencèrent à chanter «Pisansi, Mali Pisansi, Pisansi, Maliba Pisansi». Pendant ce temps, les supporters, regroupés autour de l’UNASAM (Union nationale des associations des supporters des Aigles du Mali, ndlr), dansaient dehors et attendaient avec impatience la sortie des joueurs.

Après avoir reçu le trophée des mains du capitaine Boubacar Clément Kanouté, le ministre des Sports rendra hommage aux champions d’Afrique, tout en s’engageant à tout mettre en œuvre pour «une bonne préparation de la Coupe du monde». «On est très fier et très content de vous. Cette victoire est le fruit d’un travail élaboré par la Fédération malienne de football et le ministère des Sports. Et à chaque fois que nous sommes réunis, on arrive à faire de grandes choses. Nous allons continuer à travailler d’arrache pied pour permettre aux jeunes de bien préparer la Coupe du monde U20 en Pologne», a déclaré le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé. La présidente du CONOR, Daou Fatoumata Guindo renchérira : «Je suis très contente pour les joueurs et leur encadrement. Je dis merci aux jeunes pour avoir offert ce beau cadeau au peuple malien. J’adresse le même message de remerciement à l’ensemble des supporters qui ont soutenu l’équipe du début jusqu’à la fin de la compétition. Prions Dieu que cette consécration de la sélection nationale junior marque le début de la fin de la crise du football».

Après cette cérémonie d’accueil, les champions d’Afrique embarquent à bord d’un bus spécial, direction, le stade Mamadou Konaté. Le sélectionneur Mamoutou Kané et ses protégés mettront plus d’une heure pour rejoindre l’arène de Tomikorobougou et partout où le bus des joueurs est passé, il y avait des dizaines de supporters qui scandaient le nom des Aiglons. Aussi, le drapeau national était hissé partout et la majorité des supporters qui ont escorté le convoi de l’aéroport au stade Mamadou Konaté, était également vêtu aux couleurs nationales. A leur arrivée dans l’arène de Tomikorobougou, les champions d’Afrique vont découvrir des gradins pleins à craquer et ornés de drapeaux du pays. Les supporters chantaient et dansaient dans les tribunes, alors que d’autres faisaient le pied de grue aux grillages. Les uns après les autres, tous les joueurs seront présentés aux supporters, ainsi que le staff technique.

Le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Porte-parole du gouvernement, Amadou Koïta et la présidente du CONOR, Daou Fatoumata Guindo étaient toujours là. L’un des temps de la cérémonie sera la prestation du duo Fousco-Djéné et du rappeur Mohamed Sidibé «Yank-Po» qui a dédicacé une nouvelle chanson à la gloire des Aiglons. Après cette séquence musicale qui a fait vibrer les gradins, le sélectionneur national, Mamoutou Kané s’adresse aux supporters.

«Aujourd’hui les mots me manquent pour exprimer ma joie. Je remercie le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, la présidente du CONOR, Daou Fatoumata Guindo et tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à ce sacre. Au nom de toute la délégation, je dis grand merci aux autorités, à tous les Maliens. Je ne saurai terminer sans lancer un appel à tous les acteurs du football national. Qu’ils signent la paix des braves et mettent fin à la crise qui n’a que trop duré», a lancé l’ancien gardien de but international.

Seïbou S. KAMISSOKO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here