Championnat national ligue 1 de football : Le Stade malien n’y arrive toujours pas

0

Champion en titre du Mali, le Stade malien de Bamako connait une entame difficile de saison. En 3 matches disputés, les Blancs de Bamako n’ont toujours pas enregistré la moindre victoire enchainant deux matches nuls et une défaite.

Invaincu tout au long de la saison écoulée, le Stade malien de Bamako affiche un visage différent en ce début de nouvelle saison. Exempté lors de la première journée en raison de son déplacement en Algérie pour le tour de cadrage de la Coupe de la Confédération, le champion du Mali a effectué son entrée en compétition par un match nul contre le promu, AS Douane de Sikasso, avant de courber l’échine face à l’AS Réal de Bamako dans le choc de la 3e journée (2-1). Et dimanche passé, c’est face à un autre promu, le CASS de Sévaré, que le Stade malien a partagé les points après avoir été accroché (0-0). Pendant ce temps, son grand rival, le Djoliba AC, fait bonne prestation dans la poule B avec 3 victoires et un match nul.

Pour rappel, ce sont 20 clubs qui participent au championnat de cette saison. Ils ont été repartis entre 2 poules de 10 équipes. Dans chaque poule, les équipes s’affrontent en aller-retour. Ensuite les deux premières équipes de chaque poule se qualifient pour le Carré d’AS pour déterminer le champion.

En bas du tableau, les deux dernières équipes de chaque poule vont reléguer en 2e division. A leurs places, deux autres clubs vont monter pour entamer la prochaine saison avec 18 clubs dans une poule unique.

Alassane CISSOUMA

 

Résultats de la 4e journée

Samedi 6 mars 2021

Onze Créateurs – ASKO : 0-1

Yeelen Olympique – AS Bakaridjan : 1-1

Djoliba AC – Sonni AC : 3-0

AS Nianan – AS Black Stars : 2-1

 

Dimanche 7 mars 2021

Stade Malien de Bamako – CASS : 0-0

LC BA – AS Réal : 4-2

AS Police – Duguwolofila : 1-1

AS Douane – US Bougouni : 0-0

USC Kita – ASOM : 1-1

NB: En raison de la participation de l’USFAS au tournoi de la Paix à Gao, la rencontre COB-Usfas  sera programmée ultérieurement.

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here