Coupe d’Afrique des Nations : l’Egypte débute par une victoire timide face au Zimbabwe

0

La Coupe d’Afrique des Nations démarrait ce vendredi soir avec une rencontre entre l’Egypte et le Zimbabwe comme match d’ouverture. Au Stade International du Caire, les Pharaons ont débuté leur compétition par un succès grâce à un but de Mahmoud Hassan Trezeguet (1-0).

Deux ans et demi après le sacre du Cameroun lors de l’édition 2017, la Coupe d’Afrique des Nations effectuait son grand retour ce soir, dans un nouveau format. Après la CAN en hiver et à seize équipes, la CAF a en effet décidé d’organiser la compétition l’été avec huit formations en plus, soit 24 au total. Du coup, l’Egypte, pays organisateur, ouvrait le bal ce vendredi avec un match d’ouverture face au Zimbabwe. Portés par leur star Mohamed Salah, les Pharaons, avec un statut de favori, voulaient débuter sur une bonne note leur Coupe d’Afrique des Nations alors qu’en face, les Warriors souhaitaient créer la surprise au Stade International du Caire. Pour cette première rencontre, le sélectionneur mexicain de l’Egypte Javier Aguirre Onaindía optait pour un 4-2-3-1 avec le joueur de Liverpool en attaque ou encore celui d’Arsenal Elneny dans l’entrejeu. En face, Sunday Chidzambga choisissait le même schéma tactique avec notamment Khama Billiat.

Dans une enceinte forcément acquise à la cause des Egyptiens, Sibanda devait rapidement sortir deux arrêts en début de match pour maintenir les Warriors dans la partie (2e). Le portier zimbabwéen et les siens étaient mis sous pression par des Pharaons actifs. Sibanda devait encore sortir les poings en avant, à deux reprises, pour écarter le danger (8e) avant de repousser une frappe d’El Saïd (9e). Les minutes défilaient et le Zimbabwe n’arrivait pas à créer le danger, attendant les contres pour offrir quelque chose. De son côté, l’Egypte s’en remettait souvent à Salah, danger numéro un dans cette rencontre (17e, 30e). Les Pharaons devaient tout de même faire attention, puisque les Warriors passaient tout près de l’ouverture du score sur un coup-franc joué rapidement, mais Billiat butait sur Elshenawy (36e). Et finalement, juste avant la pause, le pays hôte ouvrait la marque pour le plus grand plaisir de ses supporters.

Une deuxième période décevante

Parti côté gauche, Trezeguet retrouvait le ballon sur un service d’Ashraf. Le numéro 7 plaçait ensuite une belle frappe enroulée du pied droit pour marquer (41e, 1-0). Dominateurs, les hommes de Javier Aguirre Onaindía menaient donc logiquement à la pause. Au retour des vestiaires, le scénario de la rencontre était le même. Décisif dans les premières minutes, Sibanda sortait cette fois-ci une belle parade devant Trezeguet (50e) avant de capter un tir enroulé de Salah qui partait bien (51e). Dans une deuxième période moins riche en occasions, le public n’était pas vraiment gâté. Il fallait attendre la 67e minute de jeu pour voir une nouvelle opportunité égyptienne. Lancé dans la surface adverse, Salah tentait sa chance du droit mais Sibanda, encore lui, fermait bien l’angle (67e). Dans le dur, les Warriors ne rendaient pas les armes pour autant.

Avec la fatigue, des espaces se libéraient sur la pelouse et les hommes de Sunday Chidzambga en profitaient. Karuru armait une belle frappe de loin et Elshenawy devait capter cette tentative en deux temps (77e). Alors que l’Egypte faisait tourner, le Zimbabwe perdait de son côté son gardien Sibanda sur blessure, obligé de céder sa place à Chipezeze (80e). Sur la pelouse, les Vert et Jaune tentaient d’approcher la surface égyptienne pour égaliser mais les Pharaons restaient concentrés jusqu’à la fin, Elshenawy vivant globalement une soirée assez tranquille. En fin de match, Salah poussait pour marquer son but mais le joueur de Liverpool trouvait cette fois Chipezeze sur sa route (88e). De l’autre côté du terrain, Rusike ne cadrait pas sa tête (89e). Au terme d’un match assez terne, l’Egypte s’imposait donc sur la plus petite des marges face au Zimbabwe (1-0). L’essentiel est donc assuré pour les Pharaons, qui défieront la République démocratique du Congo dans quelques jours, alors que les Warriors croiseront le fer avec l’Ouganda.

Par http://www.footmercato.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here