Coupe du Monde 2022 : l’Australie en huitièmes de finale après sa victoire face au Danemark

0

Grâce à sa victoire acquise en deuxième période dans la douleur, l’Australie se qualifie pour les huitièmes de final au dépend du Danemark (1-0). Les Danois n’auront pas réussi à trouver la faille pour percer le bloc australien et seront même fait surprendre après la pause.

Pour la troisième et dernière journée du groupe D, l’Australie affrontait le Danemark. Un match capitale entre deux formations qui aspiraient à jouer les huitièmes de finale de cette Coupe du Monde au Qatar. Avant cela, les Socceroos ont débuté ce Mondial par une large défaite face à la France (1-4), avant de battre la Tunisie (1-0). De leur côté, les Danois ont d’abord concédé un nul vierge face aux Tunisiens pour entamer la compétition (0-0) puis se sont inclinés face aux Bleus (1-2). Le début de rencontre entre les deux équipes était assez équilibré. Riley McGree allumait la première mèche pour l’Australie mais sa frappe était contrée par Joachim Andersen (3e). Les Danois confisquaient alors le ballon à leurs adversaires mais ils ne parvenaient pas à perturber le bon bloc australien.

Après un peu plus de dix minutes de jeu, Jesper Lindström, servi en retrait, tirait en première intention alors que Milos Degenek jaillissait dans ses pieds pour contrer sa frappe à bout portant (11e). Dans la foulée, servi dos au jeu, Martin Braithwaite déviait en une touche pour Mathias Jensen dont le tir était claqué en corner par Mathew Ryan (12e). Les Danois continuaient alors de faire bien circuler le cuir autour du bloc bas des Socceroos en utilisant de longues transversales pour renverser le jeu d’un côté à l’autre. En fin de première période, les Danois avaient plus de mal à se montrer dangereux tandis que les Australiens se permettaient de sortir plus loin pour terminer dans le camp adverse et gêner les relances adverses grâce à un contre-pressing efficace.

L’Australie en huitièmes de finale !

Alors que l’entame de cette seconde période était clairement à l’avantage de la sélection australienne, Jackson Irvine se projetait dans l’axe puis décalait Riley McGree tout en venant se proposer dans la surface mais il ratait finalement sa reprise en première intention (48e). A l’heure de jeu, l’Australie créait la sensation au stade d’Al Janoub. Sur un ballon perdu par les Danois dans la surface des Socceroos, les Australiens partaient vite en contre. Lancé en profondeur depuis le rond central, Mathew Leckie contrôlait, résistait au retour de Joakim Maehle et exécutait une frappe croisée qui s’en allait mourir au ras du poteau opposé (60e, 1-0). Une réalisation qui permettait aux Australiens de repasser devant la Tunisie et d’avoir un pied en huitièmes de finale sachant que les Tunisiens avaient ouvert le score contre la France seulement quelques minutes auparavant dans l’autre rencontre.

Après ce coup reçu sur la tête, les joueurs du Danemark semblaient totalement déboussolés. A une vingtaine de minutes du terme de la partie, Harry Souttar faisait faute sur Kasper Dolberg dans la surface de réparation. L’arbitre de la rencontre, M. Mustaph Ghorbal sifflait penalty mais il se déjugeait lui-même très rapidement pour une position de hors-jeu du joueur danois. Dans la foulée, la VAR confirmait d’ailleurs la position illicite de l’attaquant et donc la décision de l’arbitre. En fin de match, les Australiens jouaient la montre pour assurer sa place pour la suite de la compétition. Un exemple, Matthew Ryan attendait notamment le pressing de Kasper Dolberg pour s’emparer du ballon, le faire rebondir puis dégager au loin. Avec cette victoire acquise dans la douleur, l’Australie se qualifie avec brio pour les huitièmes de finale. Une belle récompense pour les Socceroos.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here