Cyclisme/ grand prix des récoltes : Le Club cycliste de N’Jiballa revient au-devant de la scène

0

La Fédération malienne de cyclisme a lancé le week-end dernier (samedi 12 novembre 2016) la première édition du Grand Prix des Récoltes. Parrainée par le président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), le paysan pilote Bakary Togola, la compétition a été également rehaussée par la présence de l’ancien président par Intérim, Pr. Dioncounda Traoré. Les coureurs ont rivalisé d’ardeur et d’endurance sur 127 km sur le trajet Bamako-Siby-Bamako. A l’arrivée, c’est le Club cycliste de N’Jiballa (CCN) qui a signé une belle victoire marquant du coup son retour sur la piste.

Quarante-six 46 cyclistes on prit le départ de cette première édition du Grand Prix des récoltes. Alignés sur une distance de 127 km sur le trajet Bamako-Siby-Bamako, les coureurs ont émerveillé les spectateurs tout au long du circuit avec des attaques.

C’est dans un sprint groupé, rapporte notre confrère Modibo Souleymane Touré, qu’Issa Diarra de N’Jiballa emporte le premier point chaud à Siby. Au retour vers la capitale, les initiatives se multiplient avec de nombreux cyclistes qui vont tenter de s’échapper, mais qui seront toujours rattrapés.

Le champion en titre, Oumar Sangaré, par prendre l’initiative d’accélérer. Il s’échappe et creuse l’écart en compagnie de Birama Coulibaly et Arouna Diallo. Ils ne seront plus rattrapés par le peloton et Birama Coulibaly remporte le 2e point chaud sur le Boulevard de l’Indépendance où ils ont fait 10 tours du circuit avec un 3e point chaud remporté par Oumar Sangaré.

Même en multipliant les attaques, le peloton ne pourra pas revenir sur l’échappée.

En fin tacticien, Birama Coulibaly a profité du dernier sprint pour battre Arouna Togola et Oumar Sangaré. Il s’impose comme leader de ce premier Grand prix des récoltes. Il est suivi d’Arouna Togola de Koumantou et Oumar Sangaré de l’USFAS. Ensuite suivent Amidou Diarra de N’Jiballa (4e) et Yacouba Diallo de Tiola (5e).

«Les grandes équipes ne meurent jamais», disent les chroniqueurs sportifs. Ainsi, le club cycliste de N’Jiballa (CCN) signe son retour avec une belle victoire. Et cela au grand bonheur de  M. Soufiana Diarra, président de cet ambitieux club cycliste de N’Jiballa et grand mécène du cyclisme au Mali. Il est d’ailleurs le Trésorier général de la Fédération malienne de cyclisme.

Selon de nombreux témoignages, il est l’un des acteurs du développement du cyclisme malien. «Grace à lui et à son club le cyclisme malien a eu un très bon niveau. M Diarra continué à aider les cyclistes qui n’ont pas les moyens de se procurer un bon vélo», Modibo Souleymane Touré de la Radio Teriya Niéna (94.3 FM), région de Sikasso. Journaliste sportif, il est un grand témoin du développement du cyclisme au Mali, notamment dans la Zone du Ganadougou (sud du Mali), une terre de prédilection du cyclisme au Mali.

 

Moussa Bolly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER