Djénébou Danté, après son élection à la tête de la commission des athlètes : “Je ferai tout pour mériter la confiance des athlètes et du Cnosm”

0

Le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) a organisé le samedi 3 septembre dernier, à la Piscine olympique du stade Modibo Kéita, une assemblée générale pour la mise en place d’une commission qui défendra désormais les intérêts des athlètes maliens. A l’issue des travaux, Djénébou Danté, médaillée d’or aux Jeux de la Francophonie en 2017, a été élue à la tête d’un bureau de 5 membres issus de différentes disciplines sportives pour un mandat de 4 ans.

Les travaux de cette assemblée générale étaient supervisés par Wahabou Zoromé, 2e vice-président du Cnosm, ainsi que les délégués de différentes disciplines sportives. C’est pour placer les athlètes au cœur du Mouvement olympique que le Cnosm a décidé de mettre en place cette commission des athlètes.

Le 2e vice-président du Cnosm a salué la mise en place de la nouvelle équipe. “L’objectif visé par le Comité international olympique (CIO) à travers la commission des athlètes est de placer les sportifs au cœur du Mouvement olympique et les accompagner à connaitre le succès sur l’aire de compétition. Les responsabilités de la nouvelle Commission des athlètes sont, entre autres, promouvoir la participation des athlètes au processus de prise de décisions, assurer la représentation des athlètes dans le processus de prise de décisions, renforcer la participation des athlètes au processus de prise de décisions du Mouvement olympique, soutenir le développement des athlètes sur l’aire de compétition et en dehors”, a-t-il précisé. Il a ajouté que la Commission des athlètes jouera un rôle phare, tant auprès des athlètes que du Mouvement olympique. “La nouvelle Commission des athlètes du Cnosm servira le lien entre les athlètes et les fédérations d’une part et d’autre part entre, les fédérations et le Cnosm”, a-t-il laissé entendre.

Le directeur exécutif du Cnosm, Alassane Mariko a procédé aux échanges avec les délégués de différentes disciplines sportives pour l’élection d’un nouveau bureau. Ainsi, un bureau consensuel de cinq membres a été mis en place dirigé par Djénébou Danté, multiple championne du Mali du 100 mètres, 200 mètres et 400 mètres, et recordwoman du 400 mètres. Les autres membres du bureau sont : Mahamane Sacko, vice-président (handisport), Aminata Sininta (basket-ball), Aminata Sogodogo (football) et Fatoumata Diallo (karaté).

Djénébou Danté s’est dite très fière et heureuse d’avoir été choisie parmi tant d’athlètes pour diriger la Commission des athlètes du Cnosm. “Je mesure la responsabilité qui est désormais la mienne et je ferai tout pour mériter la confiance des athlètes et du Cnosm. La présidente seule ne pourra rien ; c’est ensemble qu’on pourra amener le bateau des athlètes à bon port. Si nous nous mettons d’accord sur l’essentiel, aucun obstacle ne sera pas insurmontable. Le bureau aura besoin du soutien et de l’accompagnement de tout le monde”, a-t-elle plaidé.  “Le sport malien et le Mouvement olympique national ont besoin de nous pour donner une autre image de notre pays. Le Mali traverse une période difficile de son Histoire, le sport est un grand facteur de paix et de cohésion sociale. Nous allons tout faire pour apporter notre petite pierre à la construction de l’édifice nationale”, a-t-elle conclu.       Mahamadou Traoré

Commission des  athlètes du cnosm :

Qui est la nouvelle présidente Djénébou Danté ?

Née le 7 août 1989 à Bamako, Djénébou Danté est une athlète malienne de haut niveau. L’unique détentrice d’une médaille d’or aux Jeux de la Francophonie. Détentrice du record des 400 m au Mali, elle a entamé sa carrière en 2013.

Djenebou Danté

Après avoir remporté plusieurs médailles au niveau national, la sprinteuse malienne quitte le Mali pour le Sénégal, les conditions d’entraînement dans son pays natal n’étant pas à la hauteur de ses ambitions. Elle rejoint ainsi le Centre international d’athlétisme de haut niveau de Dakar (Sénégal) où elle passe deux saisons (2015 et 2016). Grâce à ses performances dans les compétitions africaines, elle obtient une bourse olympique pour la France.

Du début de sa carrière à nos jours, Djénébou a participé à plusieurs compétitions de haut niveau en Afrique, Europe et en Asie, notamment au Championnat du monde cadet en 2005 au Marrakech (Maroc), au Championnat du monde junior en 2006 au Pékin (Chine), au Championnat du monde senior en 2011 à Daegu (Corée du Sud), au Championnat du monde senior en 2016 à Portland (Angleterre), aux Jeux olympiques 2016 à Rio (Brésil), aux Jeux islamiques 2017 à Bakou (Azerbaïdjan), au Championnat du monde senior 2017 à Londres (Angleterre), aux Jeux de la Francophonie 2017 à Abidjan (Côte d’Ivoire), aux Championnats du monde seniors 2018 à Birmingham (Angleterre), ainsi que plusieurs meetings en France, Belgique, Espagne, Italie, Suisse et Guyane.

                                                       

 Mahamadou Traoré

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here