Éliminatoires Can féminine 2016 : Les Aigles dames valident leur ticket pour affronter la Guinée équatoriale

0
Les Aiglonnes du Mali

Tenues en échec par les Lionnes de l’Atlas du Maroc (0-0), il y a deux semaines au Stade omnisports de Bamako, les Aigles dames du Mali ont montré un autre visage le samedi 19 mars 2016 lors de la manche retour. Notre équipe nationale féminine senior de football (les Aigles dames) s’est imposée à l’extérieur (au Maroc) en dominant les Lionnes par 2-1. Le Mali se qualifie ainsi pour le prochain tour contre la Guinée équatoriale.

Cette rencontre sera sans doute une autre paire de manches, car ce pays ne lésine pas sur les moyens pour naturaliser des joueuses de divers horizons. Les Equato-guinéennes avaient d’ailleurs remporté l’édition de 2012 organisée à domicile, en battant l’Afrique du Sud par 4-0. Mais, avec le mental qu’elles viennent de prouver en déplacement au Maroc, les Aigles dames n’ont plus de complexe à nourrir face à leurs prochains adversaires.

 

Initialement prévue pour se dérouler du 8 au 22 octobre, la Coupe d’Afrique des Nations féminine 2016 se jouera finalement du 19 novembre au 3 décembre 2016 à Limbe et à Yaoundé (Cameroun). Cette décision a été prise après une rencontre entre une délégation camerounaise (délégation composée du président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise, du ministre des Sports, de l’ambassadeur du Cameroun en Suisse) et les membres du Comité exécutif de la Caf. Au cours des discussions, la délégation camerounaise a exposé les craintes liées à la forte pluviométrie qui risque de gâcher la compétition, si elle était organisée à la date initiale.

La Caf a finalement compris les inquiétudes de la partie camerounaise et a décidé de décaler le coup d’envoi de la compétition de plus d’une semaine. Il faut noter que depuis 1972, le Cameroun n’a plus abrité de Coupe d’Afrique. Mais, récemment, la Caf avait menacé de choisir un autre pays si le Cameroun ne rattrape pas, dans les meilleurs délais, son déficit d’infrastructures sportives.

Regroupant huit équipes réparties en deux poules et déployées en général sur deux aires de jeu, la Can féminine nécessite en amont une préparation minutieuse, comme toutes les autres compétitions de grande envergure. Le Mali pourrait éventuellement suppléer à une défection camerounaise, compte tenu du nombre et de la qualité des infrastructures dont nous disposons !

Moussa BOLLY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER