Festivolley 2018 : Promouvoir le volleyball sous-régional

0

Regroupant le Bénin, le Sénégal et le Mali, en vue de développer le volleyball au Mali et dans la sous-région,  le Festival International de Volleyball communément appelé Festivolley dans sa 3ème édition, a donné son coup d’envoi le mardi 10 juillet sur le terrain de volleyball du Palais de la Culture Amadou Hampaté Bah. La cérémonie d’ouverture  était présidée par le président de la Fédération Malienne de Volleyball, Amadou Bengaly en présence du représentant du maire de la commune V  Mahamadou Sawadogo.

Initié par les jeunes de la commune V en collaboration avec la Fédération Malienne de Volleyball et la ligue de volleyball du District de Bamako en vue de développer le volleyball aussi bien au Mali que dans la sous-région,  le Festival International de Volleyball communément appelé Festivolley dans sa 3ème édition a donné son coup d’envoi le mardi 10 juillet sur le terrain de volleyball du Palais de la Culture. La cérémonie d’ouverture a été marquée par le défilé de toutes les équipes participantes à savoir l’équipe masculine de Finances Volleyball du Bénin, les équipes masculine et féminine Santhiaba Volleyball de Ziguinchor au Sénégal, de la commune V et des 1008 Logements, l’équipe féminine de Ségou et masculine de Gao. La Gambie, la Guinée Conakry et le Burkina Faso n’ont pas effectué le déplacement.

Le représentant du maire de la commune V Mahamadou  Sawadogo s’est réjoui de l’organisation de la 3ème édition du Festivolley en commune V. «Le Festivoley s’étend et est devenu comme un moyen de rapprochement  des peuples et de renforcement de la paix. L’ambition affichée et celle de rehausser le niveau du volleyball sous régional à celui des compétitions internationales.  Il s’agit de rattraper le cap en faisant émerger les équipes nationales et les plus compétitives. Cette ambition légitime est d’ailleurs conforme aux orientations et préoccupations de nos plus hautes autorités qui ont bien voulu soutenir et accompagner Festivolley » a-t-il indiqué.

Le président de l’association Tiémoko Samaké  s’est également réjoui de l’organisation de ce festival.  «Nous avons voulu  à travers ce festival, développer le volleyball national et de la sous-région spécifiquement de la zone 2 en invitant les jeunes de la sous-région à venir découvrir le Mali et  à tisser des liens d’amitié avec leurs frères Maliens.», a-t-il expliqué.

Le président de la Fédération Malienne de Volleyball dira qu’au Mali, il y a la paix et  l’entente. «Tout le Mali, toute la famille du volleyball malien et  du volleyball africain vous accueille. On est là aujourd’hui pour faire la fête. Il n’y aura pas de perdants  ni de vainqueurs. C’est la fraternité qui va gagner, c’est le volleyball qui va gagner. Faites-vous plaisir, éclatez-vous », a-t-il déclaré à l’ouverture de la 3ème édition du Festivolley.

Opposée en dames aussi bien qu’en hommes à l’équipe Santhiaba  Volleyball de Ziguinchor pour le compte de la première journée, l’équipe de la commune V du Mali est sortie victorieuse. Au premier set, elle a gagné 25-17 et au deuxième set, elle l’a emporté difficilement par 28-26. Chez les hommes qui jouaient à trois sets, la commune V a encore gagné sur son adversaire du Sénégal. Elle a été victorieuse au premier set par 25-20, au deuxième set par 25-14 et au troisième set par 25-13.

Le troisième match de la première journée  a vu la victoire de l’équipe de Finances Volleyball du Bénin par trois sets à zéro sur  l’équipe de Gao.

                                                                                      Almihidi  Touré  

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here