Journée olympique 2022: L’évènement célébré par CNOSM sous le signe de la paix

0

Célébrée  au niveau mondial le 23 juin de chaque année, la Journée du comité international  olympique a été célébrée  par le comité national olympique et sportif du Mali, le week-end dernier, autour du rassemblement des maliens pour la paix.  Un grand défilé de toutes les disciplines de l’olympisme malien a marqué la célébration de cette journée du CIO. A l’esplanade du Stade Mamadou Konaté,  toutes les fédérations sportives du Mali  ont défilé  devant les officiels pour magnifier leur discipline sportive. Ce défilé a été suivi  par les démonstrations des athlètes   en King-fu,  le Karaté,  la course à pieds de plusieurs athlètes partis de l’immeuble Babemba pour prendre fin devant stade et  le lancement d’une Colombe en l’air sont autant  d’activités qui ont marqué cette journée.

Bien qu’absent  lors de la célébration de cette journée, le président du CNOMS, Habib Sissoko  a  signé un communiqué dans lequel il a salué  cette belle opportunité de réunir toutes les couches socioprofessionnelles autour des valeurs du Sport et de l’Esprit olympique.   Et le président de l’athlétisme malien   de rappeler que la journée du  CIO est un appel à l’action  de toutes les populations  pour l’édification d’un monde pacifique.  « Ce sont ces valeurs de l’Olympisme que  le CNOSM est  entrain de promouvoir », a martelé  le président Habib Sissoko, qui lance un appel aux  Fédérations Sportives Nationales (FSN) à cultiver davantage la paix, la réconciliation, la tolérance et la cohésion sociale.  « Nos sportifs, par leurs performances, ne cessent de marquer une image positive au reste de la nation, un appel à l’unité, à l’union et à la cohésion pour relever les défis auxquels la Nation est aujourd’hui confrontée », a-t-il  conclu. Dans le même registre, la vice-présidente du CNOSM,  Sangaré Aminata Keïta  a rajouté que  la célébration de cette journée vise à véhiculer chez les athlètes l’esprit de l’olympisme.

 Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here