Ligue régionale de football de Sikasso : Mamby Diaby dit Kèlè pour la continuité !

0

Mamby Diaby dit Kèlè briguera son 5e mandat à la tête de la Ligue régionale de football de Sikasso, à l’issue d’une assemblée générale élective prévue ce samedi 29 juillet, à l’hôtel Tata. Il se dit très serein. Annoncé comme candidat, Alou Sangaré a vu sa candidature invalidée par la Commission d’appel des élections de la Fédération malienne de football, suite à un recours du président sortant de la Ligue, Mamby Diaby.  

Tous les regards seront braqués, ce samedi 29 juillet, pour l’Assemblée générale élective de la Ligue régionale de football de Sikasso dont les travaux se tiendront à l’hôtel Tata. Le président sortant Mamby Diaby communément appelé Kèlètigui, est en bonne position pour un 5e mandat, la candidature de son challenger Alou Sangaré étant invalidée par la Commission d’appel des élections de la Fédération malienne de football, suite à un recours de Mamby Diaby dit Kèlè.

Le verdict de la Commission est très clair : “Il résulte de l’article 35 que pour être membre du bureau de la Ligue, le candidat ne doit pas être condamné dans les cinq ans qui précèdent l’assemblée générale élective à une suspension de deux ans minimum relative à des faits disciplinaires et/ou de violation de l’éthique sportive par une Commission indépendante de la Fédération malienne de football, de l’Ufoa et de la Fifa.

Attendu qu’à l’analyse de cette disposition statutaire, il ressort clairement que le candidat doit être exempt de toute condamnation relative à des faits disciplinaires et/ou violation de l’éthique sportive par une commission indépendante de la Fémafoot.

Attendu qu’en l’espèce, il ressort des pièces versées au dossier notamment de la décision n°001/2018-2019/LRF-SIK, portant examen des cas disciplinaires, qu’Alou Sangaré, promoteur du Centre de football Planète Foot-Mont-Rouge a été interdit par la Ligue régionale de Sikasso, le 9 octobre 2018, d’exercer toute activité relative au football pour une durée de 24 mois.

Et que l’appel relevé devant la Commission centrale de recours a été confirmé le 16 novembre 2018.

Que de la date du 16 novembre 2018 au 29 juillet 2023, date prévue pour l’assemblée générale, 5 ans ne se seront pas écoulés.

Attendu que de tout ce qui précède, il convient de déclarer la candidature de Alou Sangaré non valable et de la rejeter purement et simplement”. Avant de préciser que : “Attendu par ailleurs que le demandeur a déclaré que le parrainage requis par l’article 35 al 2 n’a pas été observé. Qu’à l’analyse du dossier, il ne résulte aucune pièce relative au parrainage. Qu’en conséquence, il sied de rejeter cet autre motif comme non fondé”.

Voilà pourquoi, la candidature d’Alou Sangaré pour la présidence de la Ligue régionale de football de Sikasso a été invalidée par la Commission d’appel des élections de la Fémafoot présidée par N’Gouan dit Tahirou Diakité.

Pour cette assemblée générale élective, ils sont au total 13 électeurs. Il s’agit des six districts (Bougouni, Sikasso, Kadiolo, Koutiala, Kolondièba, Yanfolila) plus le seul club de Ligue 1 à savoir l’Union sportive de Bougouni.  “Effectivement, mon mandat se termine en fin juillet 2023. Retenez que ce mandat a commencé avec beaucoup de difficultés : Covid-19 et ses conséquences…

Néanmoins, la Ligue a tenu ses réunions ordinaires tous les mardis et tenez-vous bien le quorum est toujours atteint… Tous les procès-verbaux sont envoyés à la fois au secrétariat de la Fédération malienne de football, au Comité régional olympique et sportif de Sikasso et à la tutelle : la direction régionale de la jeunesse et des sports. Aujourd’hui, nos districts de football sont capables d’agir au nom et à la place de la Ligue sans défaillance aucune car bien formés et bien outillés. Sur le plan compétitions, les championnats de 2e et 3e divisions sont régulièrement organisés ainsi que les phases-ligues de la Coupe du Mali sans oublier les compétitions du football féminin…

Le tout dans une ambiance sportive  et dans le fair-play. De plus en plus, nous avons moins de contestations, car la transparence et la communication sont nos leitmotivs.

En trois ans, nous avons organisé trois montées : deux à Sikasso ville et une à Bougouni. C’est une marque de confiance de la part du comité exécutif de la Fédération malienne de football.

Sur le plan formation, seuls les arbitres ont été formés. Notre plus grande satisfaction, c’est la construction du siège de la Ligue”, avait déclaré Kèlè dans une interview qu’il nous a accordée en fin avril 2023.

                    El Hadj A.B.HAIDARA

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!