Ousmane Diakité Dit Maraka, président du comité central des supporteurs du stade malien de Bamako : “Nous avons fait un parcours sans faute en gagnant toutes nos rencontres du championnat”

0

“Notre ambition est d’aller très loin dans la Ligue des champions”

Dans une interview qu’il a bien voulu nous accorder, le président du Comité central des supporters du Stade malien de Bamako, Ousmane Diakité dit Maraka, évoque le bilan de la saison écoulée, les mesures prises par les supporters afin que le club puisse aller loin dans la prochaine phase finale de la Ligue des champions, la reconduction de Cheick Diallo comme coordinateur général du club par les membres du Comité des sages et les ambitions des Blancs de Bamako pour la saison prochaine.

Aujourd’hui-Mali : La saison vient d’être bouclée avec le sacre du Stade malien de Bamako. Pouvez-vous nous faire le bilan de cette saison ?

Ousmane Diakité dit Maraka : Permettez-moi tout d’abord de rendre grâce à Dieu, Allah Le Miséricordieux, Le Clément, qui nous a permis d’être ici ce jour. Malgré le début difficile, nous avons pu terminer la saison sur une bonne note. Après l’élimination du club de la Ligue des champions africaine, nous nous sommes concentrés sur les compétitions locales, à savoir le championnat et la Coupe du Mali. Dieu merci, vu notre parcours, nous pouvons dire que nous avons enregistré une très bonne saison 2019-2020. Le club a fait un parcours sans faute, c’est-à-dire que nous avons gagné tous les matches du championnat et même des matches amicaux. Sans surprise, ces résultats sont le fruit des efforts de tout un chacun, à savoir les membres du Comité des sages, les dirigeants, les supporters, les joueurs et les membres de l’encadrement technique.

En plus du succès, nous avons également été confrontés à une certaine difficulté. La fin du mandat du Comité de gestion en charge du club en pleine saison. Un problème qui nous a fait très peur parce que nous étions conscients que chaque changement à des conséquences. Heureusement, les membres du Comité des sages ont pris la décision de nommer Cheick Diallo, un fils du club, comme coordinateur général. Avec son expérience, il a pu dresser la barre et amener le club vers le succès.

Quel a été l’apport des supporters dans la réussite de cette saison ?

Contrairement aux années précédentes, les supporters se sont bien engagés pour le club. Les rôles qu’ils devaient jouer pour la bonne marche de la saison, ils ont pu les jouer avec beaucoup de satisfaction. Malheureusement, la Covid-19 avait ralenti un peu leur motivation. Après le démarrage de la saison, le Comité central des supporters a effectué une tournée auprès des supporters à Bamako et à l’intérieur du pays afin de les remobiliser.

Au cours de cette tournée, plusieurs comités ont donné l’intégralité de leur cotisation annuelle. Il y avait également des comités moins engagés, mais après nos échanges, ils ont compris et ils ont décidé de nous suivre. Ce qui m’a très marqué durant la saison, c’est ce que les supporters ont fait lors du préparatif du Carré d’as du championnat national de football. Pendant deux mois, ils ont pu mobiliser plus de 2 millions de F CFA afin d’accompagner le club. Ce genre de geste est très rare de la part des supporters maliens.

Le club a obtenu son ticket pour la phase finale de la Ligue des champions. Quelles sont les mesures prises par le Comité central des supporters afin que cette année il puisse aller le plus loin possible ?

Oui, nous avons pris quelques mesures pour bien accompagner le club durant cette campagne. Primo, nous allons faire comprendre aux supporters que le club est pour nous tous. Aujourd’hui, si le club tombe, il tombe pour nous tous.

Heureusement, ces dix dernières années, le Stade malien de Bamako n’est pas sorti bredouille. Chaque saison, le club gagne quelque chose, que cela soit le titre de champion ou la Coupe du Mali.

Il est également important de souligner que, cette année, l’objectif premier du club est la Ligue des champions. Et je suis sûr que nous pouvons aller très loin dans cette compétition, mais une seule personne ne peut le faire. C’est ensemble que nous pouvons relever ce défi. Dans la gestion des personnes, il peut y avoir de l’incompréhension, mais si nous parlons du résultat du club, je suis sûr que tout le monde se mettra d’accord.

Secundo, c’est renforcer l’effectif. C’est vrai que nous avons de très bons joueurs, mais si nous voulons aller loin dans la Ligue des champions, il faut forcément renforcer l’équipe. C’est dans ce cadre que nous allons démarcher les responsables du club afin qu’ils puissent chercher de nouveaux joueurs. D’ailleurs, je profite de cette occasion pour rappeler aux supporters que les préparatifs de la Ligue des champions commencent dès aujourd’hui. Aux différents comités de mobiliser des ressources nécessaires pour que les responsables puissent renforcer le club avant le début de la Ligue des champions. Avec cela, nous aurons la chance de rentrer dans la phase de poule de cette grande compétition. Avant, c’était 8 équipes qui jouaient à la phase de poule, mais aujourd’hui, elle se joue avec 16 équipes. C’est pour vous dire qu’aujourd’hui c’est tellement facile de franchir cette étape.

Nous avons appris la reconduction de Cheick Diallo à son poste de coordinateur général du club. Qu’est-ce qui justifie cette confiance?

Effectivement, le mardi 6 octobre dernier, j’ai reçu une correspondance du Comité des sages du Stade malien de Bamako afin de nous notifier la reconduction de Cheick Diallo à son poste de coordinateur général. Auparavant, le dimanche 4 octobre dernier, lors d’une rencontre initiée par les membres du Comité des sages, le coordinateur général du club, Cheick Diallo, nous a présenté son bilan.

Heureusement, son bilan a été satisfaisant et il a été félicité par les membres dudit comité. A la suite de cette rencontre, les membres du Comité des sages nous ont écrit, le mardi 6 octobre 2020, pour nous dire qu’ils ont décidé de renouveler leur confiance à Cheick Diallo de continuer jusqu’à l’élection d’un nouveau bureau. Cette année, l’un des objectifs du coordinateur général est d’aller très loin dans la Ligue des champions.

En dehors de la Ligue des champions africaine, quelles sont les ambitions du club pour la nouvelle saison ? 

D’abord, je veux que les acteurs du football malien puissent se donner la main afin que nous puissions jouer au ballon sans problème. Il est important que ces acteurs puissent regarder l’avenir des joueurs. Aujourd’hui, nous sommes acteurs du football, mais nous faisons autre chose à côté pour subvenir aux besoins de nos familles. Malheureusement, telle n’est pas le cas chez les joueurs. Les jeunes jouent au ballon afin d’aider leurs familles.

Pour revenir à la question, notre premier objectif est de tout faire pour que le club puisse rentrer dans la phase de poule de la Ligue des champions. Ensuite, avoir une place confortable dans les différentes compétitions locales. Pour atteindre ces objectifs, nous devons nous mettre vite au travail.

Votre mot de la fin ? 

C’est de remercier l’ensemble de supporters du Stade malien de Bamako pour leurs efforts de soutien au club la saison dernière. Un grand remerciement à l’endroit des membres du Comité des sages, les joueurs et les membres de l’encadrement technique. Je profite également de cette occasion pour remercier les membres du précédent Comité de gestion pour tout ce qu’ils ont fait pour le club.

    Réalisé par Mahamadou Traoré 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here