Promesses non tenues 4 ans après leur sacre au Gabon : Les U17 maliens, en quête de leurs droits, écrivent à Assimi Goïta

0

Après 4 ans d’attente de promesses des autorités, les champions d’Afrique U17 de Gabon 2017, regroupés au sein d’un Collectif, réclament aujourd’hui leurs logements. Ils ont adressé une correspondance au colonel Assimi Goïta, président de la Transition, afin qu’il prenne en main ce dossier afin de faire la lumière sur cette affaire. 

Après Niamey en 2015, l’équipe nationale des moins de 17 ans a fait un parcours exceptionnel à la Coupe d’Afrique des nations de sa catégorie, qui s’est déroulée du 14 au 28 mai 2017 au Gabon. Les Aiglonnets du Mali ont décroché le trophée en battant le Ghana en finale sur le score de 1 but à 0.

Après leur sacre, les cadets et leur encadrement ont été bien accueillis à Bamako avec tous les honneurs par le ministre de la Jeunesse et des Sports d’alors, Housseini Amion Guindo dit Poulo. Et à l’époque, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, était très heureux de ce deuxième sacre continental de son ère. En vue de récompenser les jeunes et leur encadrement, les plus hautes autorités avaient promis des logements sociaux et une enveloppe de 1 million FCFA pour chaque joueur et chaque membre du staff.

Le hic est que ces promesses n’ont jamais été tenues. Les bénéficiaires ont tapé vainement à toutes les portes pour rentrer dans leurs droits. Voilà pourquoi les champions d’Afrique U17 de 2017 se sont retrouvés au sein d’un Collectif afin de relancer le dossier auprès des autorités de la Transition. Il s’agit de réclamer leurs logements sociaux. Pour ce faire, le Collectif compte beaucoup sur le colonel Assimi Goïta, président de la Transition, pour prendre en main ce dossier. Dans une correspondance à lui adressée, en date du 12 juillet 2021, le Collectif invite le colonel Assimi Goïta à faire la lumière sur cette affaire.

“Nous avons l’honneur de venir très respectueusement auprès de votre haute bienveillance solliciter la réalisation de l’engagement pris par l’ex-président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, à travers son ministre de la Jeunesse et des Sports, Housseini Amion Guindo, lors de la Can U17 Gabon 2017 où l’équipe nationale du Mali a été sacrée championne d’Afrique.

A l’époque, le président de la République, à travers son ministre des Sports, nous a promis les mêmes récompenses attribuées aux champions d’Afrique U17 Niger 2015 ou plus. Ils nous ont garanti que cela ne sera pas en deçà, en cas de sacre. Les vidéos existent encore. Ces derniers ont reçu chacun une villa et un million FCFA. 

Tous les dossiers ont été élaborés par le cabinet du ministre de la Jeunesse et des Sports. Et nous devrions juste attendre la remise des clés à chacun.  Monsieur le Président, c’est triste de vous informer qu’après 4 ans d’attente, nous sommes toujours dans l’impatience d’avoir nos dus. Certains acteurs majeurs de ce sacre vivent encore dans des situations très précaires”, écrit le porte-parole du Collectif, Abdoulaye Dabo.

Puis il ajoute : “Votre arrivée à la tête de l’Etat nous a donné un grand espoir pour le Mali, pour la justice, et du coup pour la réparation de cette promesse non tenue, et nous avons compté sans risque de nous tromper que vous êtes un Président sur qui nous pouvons compter au vu des motivations qui vous ont amené à la tête du pays.

Monsieur le Président, nous les champions d’Afrique des nations de football 2017, venons solliciter votre bienveillance afin d’honorer cet engagement pris par vos prédécesseurs”.

Notons que des correspondances ont été adressées en ce sens au Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, au ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher.

                    El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here