U18 Filles : Le Mali en finale contre l’Egypte

1

La sélection nationale féminine s’est brillamment qualifiée pour le bouquet final, en écrasant l’Angola 67-36, hier au Palais des sports de Mahamasina à Madagascar. Aujourd’hui, les U18 Garçons seront à leur tour face aux Malgaches pour une place en finale et au Mondial

Le Mali a donc atteint son premier objectif, à savoir la qualification pour la Coupe du monde U19 2023. Vainqueurs de l’Angola (67-36) hier en demi-finale de l’Afrobasket, la capitaine Élisabeth Dabou Kamité et ses coéquipières se sont qualifiées pour la finale de l’Afrobasket U18 synonyme de qualification au prochain Mondial. En finale prévue demain, les Maliennes seront face à leurs grandes rivales, les Égyptiennes qui ont fait chuter les Malgaches dans l’autre demi-finale (98-66).

Mali-Égypte, c’est le remake de la finale de la précédente édition remportée à domicile par les Égyptiennes (68-63). C’est dire que les retrouvailles de demain seront placées sous le signe de la revanche pour les Maliennes qui tenteront de reconquérir le trophée continental, un an après l’avoir perdu au profit du pays des Pharaons. Les joueuses du technicien Sory Diakité reprendront-elles leur place au sommet de la hiérarchie continentale en décrochant un 8è titre ?  L’Égypte réussira-t-elle à stopper encore les multiples championnes d’Afrique ?  Réponse demain à l’issue de cette énième confrontation entre les deux sélections les plus titrées d’Afrique.  
Sacré sept fois (1996, 2000, 2006, 2008, 2014, 2016, 2018), le Mali n’a jamais fait moins bien que 4è depuis la création de l’Afrobasket.


La belle histoire du Mali dans le tournoi a commencé au milieu des années 1990 à Maputo (Mozambique), où les Maliennes ont battu le pays organisateur (80-69) pour s’adjuger son premier titre. Quatre ans plus tard, le Mali a remis ça, en s’imposant devant la Côte d’Ivoire et l’Angola. En 2006, les Ivoiriennes s’inclinent à nouveau devant les Maliennes (77-66) qui coiffent leur troisième couronne continentale. Insatiable, la sélection nationale enchaîne avec son quatrième titre en 2008 en Tunisie. De 2014, à cette année, le Mali a ajouté trois nouveaux titres à son palmarès, dont deux au détriment de l’Égypte, à chaque fois au Caire. L’Égypte, pour sa part, est montée à deux reprises sur la plus haute marche de l’événement continental. La première fois, c’était devant ses fans face au Nigeria (63-62) et la deuxième, en 2020 contre le Mali (68-63).

Sans minimiser la valeur des Égyptiennes, on peut s’autoriser à dire que le Mali abordera la finale de cette 15è édition de l’Afrobasket avec les faveurs du pronostic. En tout cas, jugées à travers leur parcours depuis le début du tournoi, les protégées de Sory Diakité semblent avoir toutes les cartes en main pour aller au bout de leur rêve et offrir un nouveau trophée à notre pays. Hier face à l’Angola, la sélection malienne a encore déroulé et gratifié le public malgache d’un beau spectacle.

Certes, le début de match a été quelque peu laborieux pour la meneuse Bintou Dramé et ses coéquipières, mais après le quart temps initial remporté 18-15, la machine s’est mise en marche, asphyxiant les Angolaises. Celles-ci n’ont inscrit que trois paniers dans le deuxième acte bouclé sur le score de 34-21 en faveur du Mali. Au retour des vestiaires, les Maliennes infligent un cinglant 14-1 à leurs adversaires après seulement 5 minutes de jeu. On connaît la suite : l’ailière Maïmouna Haïdara et ses partenaires remportent facilement le quart temps avec 31 points d’écart (55-24), avant de terminer en roue libre face à des Angolaises impuissantes. Score final : 67-36.  

Aujourd’hui, la sélection masculine tentera de se qualifier à son tour pour le bouquet final et pour le Mondial. Pour ce faire, les nôtres devront battre le pays hôte de l’Afrobasket, Madagascar qu’il affronte à partir de 14h30 dans la salle du Palais des sports de Mahamasina.

Par 

Publié vendredi 12 août 2022 à 06:46

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here