Dialogue citoyen sur l’avenir de l’internet : Le Mali n’est pas resté en marge

1

Le chapitre malien de l’internet society en partenariat avec l’Agence des Technologies de l’information et de la communication (AGETIC) a tenu une journée consacrée au dialogue citoyen sur l’avenir de l’internet. C’était ce samedi 14 novembre 2020 à l’AGETIC, sous le leadership des Missions publiques au siège.

Durant 13 heures d’horloge, la soixantaine de participants qui ont pris part à cette journée de dialogue ont échangé sur l’avenir de l’internet au Mali à l’instar des autres pays du monde. En effet, la gouvernance de l’internet questionne la stabilité et le vivre ensemble de la société numérique et à ce titre, elle constitue un enjeu politique, économique et culturel.

Cette Journée de dialogue a rassemblé une centaine de participants venus d’organisations de la société civile, d’administrations publiques, du secteur privé, des forces de défense et de sécurité nationale ainsi que les organisations socio-professionnelles. Les participants ont échangé sur les avantages et les inconvénients de l’internet dans la vie actuelle dominée par les nouvelles technologies et d’information. Ils se sont ensuite débattus sur les enjeux de l’intelligence artificielle, la place des réseaux sociaux dans la vie des Maliens, les « données à caractères personnels…

Par ailleurs, les mutations technologiques portées par internet sont une réalité au-delà des frontières. L’internet tel qu’il existe aujourd’hui a bouleversé la vie des citoyens du monde dans tous les segments. « Les lois et les valeurs sociales et sociétales ont été profondément affectées. Ainsi nous avons assisté à la naissance d’une nouvelle société dite « société d’information » qui est constituée des citoyens numériques dits « e-citoyens », affirment les organisateurs.

En outre, cette journée de discussion qui a durée 13 heures était portée sur des questions urgentes et plus émergentes qui aideront les usagers de façonner l’internet de demain. Ce Dialogue piloté par Missions publiques s’est tenu dans 77 pays regroupant chacun environ une centaine des citoyens pour discuter du présent et l’avenir de l’internet ainsi que ses avantages et inconvénients.

                                                                                                       Ibrahim Djitteye

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Dialogue citoyen sur l’avenir de l’internet : Le Mali n’est pas resté en marge..????!!!!!

    Ibrahim Djitteye, ALORS DONNE NOUS LES RÉFERENCES DE L’ APPORT DU MALI Á L’ INTERNET..!!!

    JUSQU’ OÚ POUVONS-NOUS ALLER DANS LE SIMULACRE ET LE BLUFF…?????

    QUEL EST NOTRE APPORT Á L’ INTERNET..????

    RIEN…!!! ABSOLUMENT RIEN !!!

    LA VOLAILLE QUI SE VANTE DE L’ ÉDIFICE DE LA BASSE COUR…!!!

    LA VOLAILLE QUI PAYE AVEC SA CHAIR LE PRIX DE L’ ÉDIFICE DE LA BASSE COUR AUGMENTÉ D’ UN BÉNÉFICE EXTRA-ORDINAIRE…..

    DONC UTILISONS L’ INTERNET DANS LE SILENCE, SANS BLUFF…!

    PAR CONTRE , NOUS POUVONS BIEN PENSER DE L’ AVENIR DU MALI Á L’ ÈRE DE L’ INTERNET, SANS BASCULER HONTEMENT DANS LE LARBINISME CONGÉNITAL.
    “Durant 13 heures d’horloge, la soixantaine de participants qui ont pris part à cette journée de dialogue ont échangé sur l’avenir de l’internet au Mali à l’instar des autres pays du monde.”
    LA GOUVERNANCE DE L’ INTERNET SE FAIT TRÈS LOIN DU MALI, PAR DES PERSONNES NE CONNAISSANT PAS L’ EXISTENCE MÊME DU MALI COMME PAYS, ÉTAT, NATION.

    ALORS, CESSONS DE FAIRE LA CIGALE POUR RIEN..!!!

    OCCUPONS-NOUS DE NOS QUESTIONS ET PROBLÈMES EXISTENTIELS…! IL N’ EN MANQUE PAS….

    SANÉÉ ANI KONTRON…!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here