Lutte contre les fakes news et désinformations : APPEL-Mali et IMS outillent une quinzaine de journalistes

0

« Sensibiliser les hommes et femmes des médias et autres internautes sur la désinformation, facteur aggravant de la crise. Droits et obligations numériques », c’était l’objectif visé par un atelier de formation organisé à l’intention d’une quinzaine de journalistes, du 11 au 12 novembre au siège de l’Association des professionnels de médias en ligne (APPEL-Mali).

Avec le soutien de International Support médias (IMS), l’association des professionnels de médias en ligne (APPEL-MALI) a initié cet atelier dans le cadre de la mise en œuvre du projet « L’utilisation de l’internet au Mali face aux fausses nouvelles : Droits et obligations des utilisateurs ». Il a pour objectif de contribuer à la promotion des doits et obligations numériques afin d’améliorer l’espace civique numérique, y compris l’utilisation citoyenne de l’internet au Mali particulièrement sur les réseaux sociaux, par les acteurs du Web et les professionnels de la presse en ligne

Dans son intervention, le président de l’APPEL-Mali, Modibo Fofana, dira que cette session vise à permettre aux journalistes de dissocier désormais le vrai du faux, de connaitre les conséquences de la désinformation sur la population et surtout de connaitre les attitudes appropriées face à une information douteuse. « Il faut toujours diversifier les sources et il suffit d’une petite chose pour qu’un journaliste professionnel tombe dans l’erreur ». Le président de l’APPEL-Mali a par ailleurs, profité de l’occasion pour faire un historique de la création de l’association, qui a fait de la lutte contre la désinformation son cheval de bataille.

Lassina Niangaly du site lejalon.com, a édifié l’assistance sur le module « Fact-cheking et la désinformation comme facteur aggravant de la crise ». Il a souligné que la vérification des faits nous renvoie aux fondamentaux du journalisme avec l’utilisation des outils à la base. Il a aussi partagé avec les participants quelques outils pour leur permettre de vérifier au quotidien toutes informations douteuses. Des études de cas ont permis aux participants de mettre en pratique les connaissances apprises.

Bintou DIARRA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here