25e session du CIP – UEMOA: les parlementaires appellent à une élection présidentielle apaisée au Mali

0
5e session du CIP – UEMOA

L’hôtel de l’Amitié de Bamako a abrité, ce lundi soir, la cérémonie d’ouverture de la 25e  session extraordinaire du Comité Interparlementaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest africaine (CIP – UEMOA). Une cérémonie présidée par Jérémie N’Gouan, président du CIP-UEMOA.

Maliweb.net Pendant une semaine, les parlementaires de l’UEMOA échangeront autour de trois thèmes: «l’accord de libre-échange du continent africain»; « les enjeux de l’agriculture en Afrique de l’Ouest: esquisse de solutions»; « les procédures administratives et financières au sein de l’UEMOA». Il s’agira, selon le président Jérémie N’Gouan, de comprendre les implications du libre-échange; de mesurer les enjeux de l’agriculture et de percevoir les défis à relever. Enfin, il s’agira pour les élus de l’UEMOA, de communiquer sur les dernières décisions de la Commission sur les procédures administratives et financières.

Dans son mot de bienvenue, Moussa Timbiné, vice-président de l’Assemblée nationale du Mali a émis le vœu que l’année 2018 puisse voir s’achever le siège du parlement de l’UEMOA. Le Mali, indique-t-il, fera tout son possible pour que ce Parlement soit une réalité. Car, assure-t-il, on ne peut comprendre qu’un tel processus d’intégration soit conduit sans un organe de contrôle démocratique.

A l’ouverture de la 25e session extraordinaire du Comité, les parlementaires, par la voix de leur président, ont appelé à une élection présidentielle apaisée au Mali. Pour l’élection présidentielle du 29 juillet prochain, je souhaite qu’elle se déroule sur toute l’étendue du territoire malien dans la paix, la sérénité et la transparence. «Que les résultats qui en sortiront reflètent le choix du peuple malien souverain», a conclu Jérémie N’Gouan.

 Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER