Communiqué de l’UNTM : N° 644/BE-UNTM/SG

1

Le Secrétaire général de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) a affirmé dans une interview la disponibilité de la Centrale à l’Observation de la trêve. Une des options fondamentales de la Centrale historique relative à la priorisation des intérêts de notre pays le Mali en est la raison.

La trêve pour permettre à l’Etat de faire face aux exigences de mise en condition des Forces de Défense et de Sécurité nationale est dans l’intérêt suprême du peuple malien.

Accepter une telle trêve, suppose évidemment une trêve aussi à la violation des droits et des libertés reconnus aux citoyens, dont la liberté syndicale, le droit à un emploi, à une vie matérielle et morale décente.

Elle signifie aussi une trêve aux trains de vie ostentatoires de l’Etat, d’une catégorie de citoyens et non l’acceptation vile des injustices sociales, des inégalités et discriminations.

C’est donc une trêve générale pour la rédemption du pays, de la Nation si importante pour l’UNTM.

Bamako, le 06 janvier 2020

P/Le Bureau Exécutif

Le Secrétaire Général

Yacouba KATILE

Chevalier de l’Ordre National

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. L’UNTM a raison, la treve sociale doit commence par la Presidence d’abord, il faut reduire le train de vie des hauts cadres de ce pays qui vivent mieux qu’un cadre Europeen.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here