Mali / Front social : deux grands syndicats déposent un préavis de grèves à partir du 17 février prochain

2

La trêve sollicitée par le Chef de l’Etat Mali Ibrahim Boubacar Keïta n’a pas eu d’échos au sein de certaines centrales syndicales.  Le syndicat national de la santé, de l’action sociale et  de la promotion de la famille  et le collectif de syndicat des enseignants viennent tous de déposer de façon séparée un préavis de grève sur la table du gouvernement.

Maliweb.net-  Les lendemains du dialogue national inclusif, qui normalement devait servir de période de trêve, sont entrain de devenir des moments d’ébullition du front social Mali tant les préavis de grèves sur la table du gouvernement se multiplient.

Le 23 janvier dernier, le syndicat national de la santé, de l’action sociale et  de la promotion de la famille a déposé  sur la table du gouvernement un préavis de grève de 72 heures à compter du 17 février prochain. Il demande du gouvernement le respect des engagements  contenus dans le procès verbal de conciliation de décembre 2016, avril 2017 et de décembre 2018.

Certains de ces engagements sont relatifs à “l’octroi  du reliquat de la fonction spéciale d’un montant de 50 000 FCFA, l’augmentation de la prime de risque de 10% à 50%, la prise en charge à 100% de soins et des médicament du personnel socio-sanitaire assujettis à l’AMO, l’intégration à la Fonction publique des contractuels payés sur des ristournes propres, l’octroi des autorisations de congés de formation, l’augmentation du budget de fonctionnement des hôpitaux etc.’’.

Déjà en arrêt de travail depuis un certain temps,  le collectif du syndicat de l’éducation signataire du protocole d’accord du 15 octobre 2016 a été le second  à  déposer,  le mardi dernier, sur la table du ministre du Dialogue social, du travail et de la fonction publique, un nouveau préavis de 480 heures soit 20 jours avec rétention des notes.

Ce préavis de grève intervient suite à l’échec  des négociations entre le gouvernement Boubou Cissé et les enseignants  sur l’application de  l’article 39 de la loi N°2018-007 du 16 janvier 2018, portant statut du personnel enseignant de l’enseignement secondaire, de l’enseignement fondamental et de l’enseignement préscolaire et spécial. Cette énième grève débutera le lundi 17 février  2020 et prendra fin le vendredi 13 mars  prochain.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Le dépôt de ces préavis de grève est justifié. Il s’agit de deux secteurs hautement sensibles, à savoir: l’education et la santé. Les dites revendications ne datent pas de maintenant. Depuis belle lurette , ils sont partis en grève le cas du personnel de la santé est resté dans la mémoire collective des maliens avec plusieurs centaines de morts à travers le pays, des malades qui n’ont pu etre évacué à l’epoque. Le gouvernement a eu le dos au mur, avec la bonne volonté des personnels de la santé et les partenaires de la santé, la grève à pris fin suite a un procès verbal de conciliation qui imposa aux parties signataires des engagements . Le non respect de ces engagements par le gouvernement est à la base de ce nouveau préavis de grève tant pour le syndicats de la santé que pour les syndicats des enseignants. Ils sont dans leur droit. Maintenant je ne comprends vraiment pas l’attitude du gouvernement qui se comporte comme un vayou. Certes des difficultés financières existent dans le pays, mais à cause de la mal gouvernance et non le problème d’insécurité évoqué par le gouvernement. Si tel etait le cas, rien n’empêche le gouvernement de réduir son train de vie . Makheureusement nous constatons quotidiennement au gaspillages des maigres ressources par IBK et ses hommes et femmes. Les voyages présidentiels non productifs j’allais dire inutiles, les évacuations sanitaires vraies ou fausses vers des pays étrangers , etc…Les gouvernants ne disent pas la vérité au peuple. Même la lutte contre le terrorisme brandi par IBK et son régime comme la priorité des priorités n’est que de la poudre aux yeux, les hommes déployés sur le théatre des opérations vivent des conditions inimaginables . Pourtant ils nous font savoir que presque tous les fonds vont au niveau du Ministère de la Defense . Birntót deux ans qu’IBK a commencé son deuxième et dernier mandat. Le constat est amère, son bilan est négatif. Si d’autres crises sociales doivent s’ajouter à la crise sécuritaire le pays va basculer dans le chaos . Il est urgent de demettre IBK qui n’a aucune vision pour le Mali. Après son départ une transition sera mise en place en impliquant les partis politiques, les syndicats , la société civile, les réligieux et les maliens de l’extérieur. C’est en ce moment qu’une trève sociale sera demandée a tous afin de sortir le pays dans cette situation . Mais avec IBK rien que voir son train de vie, personne n’acceperait consentir un quelconque sacrifice pour le pays.

  2. MOUAIS MOUAIS …
    EN TOUT CAS ….IL NE FAUDRA PAS OUBLIER LES GRANDS PERDANTS DU PASSAGE DE ATT A LA PRESIDENCE DU MALI …
    NOUS … ON NOUS A FAIT DISPARAITRE 38 PLAINTES PENALES DU POLE ECONOMIQUE …38 PLAINTES POUR UN MONTANT DE JUSTEMENT 3, 8 MILLIARDS DE FRANCS CFA …
    NOUS … ON A CREE POUR NOUS , VOYANT QUE L ON NE POUVAIT PLUS TRICHER …UNE LOI DITE PRIVILEGE …
    QUI A PERMIS A BHM SA DE TRICHER UNE FOIS DE PLUS AVEC L AIDE DU PRESIDENT ISSOUFI TOURE DE LA COUR D APPEL …
    ET DE LA PATRONNE DU CONTENTIEUX DE L ETAT , BA AWA TOUMAGNON …
    PUIS DE CONTINUER , A ABIDJAN …AVEC LE PRESIDENT DE LA CCJA , QUI A GARDE LOIN DE LA COUR NOS AVOCATS ..PENDANT PLUS DE SEPT ANS …..ET QUI A FINI DEVANT UN JUGE SUR PLAINTE DE LA MEME CCJA …
    ENTRE TEMPS …NATURELLEMENT …LA COUR D APPEL A AUTORISE ( ! ) LA SAISIE DES HALLES DE BAMAKO DONT ET LA BHM SA ACHETEUSE ET L AVOCAT SAVENT POURTANT QUE LA SAISIE A ETE FAITE A UN NON PROPRIETAIRE ….
    ET …NOUS SOMMES SORTIS ENFIN GAGNANTS DE LA CCJA …EN 2019 PAR L ARRET 068 DU 14 MARS ….
    ET …
    PARALELEMENT , LE VEGAL SIDI SOSSO DIARRA …APRES AVOIR ESSAYE VAINEMENT DE FAIRE UNE REDDITION DES COMPTES AVEC NOUS …S EST SAISI AU NOM DE L ETAT DE TOUS NOS TERRAINS ..JUSQU A L ECLAIRAGE COMPLET DE NOS COMPTES A BHM…SA ..QUI A DONC EU LIEU LE 14 MARS 2019
    ORS …TOUS NOS TERRAINS ONT ETES VENDUS … DEPUIS !
    ET ….
    ET …
    VOUS AVEZ DONC BEAUCOUP DE TRAVAIL !

    ET PUIS …RELISEZ DONC CE QUE J AI ECRIT SUR MAITRE BASSALIFOU SYLLA …IL Y A QUELQUES TEMPS SUR MALIWEB …
    https://www.maliweb.net/societe/justice/assemblee-generale-de-lordre-des-avocats-du-mali-18-membres-ont-ete-elu-pour-un-mandat-de-3ans-2853417.html

    ……………. NOUS SI L ON RIGOLE MAINTENANT …CA N A PAS TOUJOURS ETE LE CAS !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here