Khéfing Kanté promet d’intenter des actions judiciaires contre Yacouba Katilé

2
la démission de Yacouba Katilé
Les frondeurs de l'UNTM lors d'une conférence de presse

Le secrétaire général du Syntade, Khéfing Kanté, à la tête forte délégation, a rencontré vendredi 4 janvier le personnel de la Caisse malienne de la sécurité sociale (CMSS). En témoignage de reconnaissance auprès des travailleurs pour leur confiance renouvelée.

«Yacouba Katilé n’est pas secrétaire général  du Syntade et il ne pourrait parler à notre nom». C’est en ces termes que Khéfing Kanté,  secrétaire général de la Section administration générale du syndicat national des administrations d’Etat (SAG-Syntade), d’un ton martial, s’est adressé aux travailleurs de la Caisse malienne de la sécurité sociale (CMSS). Il invite à cet effet ses militants à ne pas observer le préavis de grève déposé par Yacouba Katilé, qui, précise-t-il, «n’est ni légal ni légitime pour parler au nom des travailleurs du Mali.»

Le boycott du préavis de grève déposé par l’UNTM peut faire du mal aux travailleurs, reconnaît Khéfing Kanté. Toutefois, le secrétaire général SAG-Syntade assume son choix. Car, dit-il, l’UNTM aussi a fait un choix. C’est dans cet ordre d’idées que M. Kanté s’étonne du silence assourdissant des syndicats affiliés à la centrale syndicale.

«Il faut dire qu’il y a une complicité entre le bureau exécutif de l’Union nationale des travailleurs du Mali et la personne de Yacouba Katilé», juge M. Kanté. Il devrait, selon lui, se désolidariser de la personne du secrétaire général de l’UNTM. Il accuse son camarade Katilé de diviser les travailleurs du Mali.

Loin de se décourager, Khéfing Kanté prévient : «nous allons tout faire pour nous faire entendre et surtout pour faire valoir la légalité et la légitimité au sein de l’Union nationale des travailleurs du Mali». Ses camarades et lui sont pour le moment en train d’examiner le dossier. Ils promettent de saisir dans les jours à venir les juridictions nationales pour faire valoir leurs droits.

Au même moment, le bureau exécutif de l’UNTM a publié un communiqué dans lequel il rappelle la suspension de Khéfing Kanté de toute activité syndicale au nom de la centrale syndicale.

Contacté par nos soins, Yacouba Katilé, secrétaire général de l’UNTM, dit préférer ne pas répondre à Khéfing Kanté. «Je ne peux pas me rabaisser à son niveau», souligne-t-il au téléphone. Yacouba Katilé affirme se concentrer sur le préavis de grève déposé par l’UNTM.

Abdrahamane Sissoko

Le Wagadu

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Khefing, soit digne, tu as mordu la poussière et Katilé a gagné.
    Chaka DIAKITE, l’ancien SG de l’UNTM est en train de te ridiculiser et te prendre comme un agneau. Ouvre tes yeux et reconnait la victoire de Katilé.
    La politique divisionniste du Gouvernement n’a pas de survie, laisse tomber.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here