Ben Le cerveau : « je renonce à mon salaire de 1,5 million du CNT »

20

Commentaires via Facebook :

20 COMMENTAIRES

  1. Je pense que il sera crédible s’il donne 1/3 de 1.5 millions de FCFA ou 500000 FCFA par mois aux familles de victime pendant 3 mois vérifiable par déclaration des familles des victimes puis de démissionner si il n’arrive pas à changer CNT et Gouvernement de CNSP pour rétablir son honneur avec M-5RFP et famille des victimes. sinon actuellement ils son des buveurs de sang des victimes de 10,11,12 juillet 2020.

  2. Bonjour,

    Merci Nomoko Mamadou de votre commentaire. Vous vous trompez, je ne fais pas hors sujet.

    Si Ben le cerveau veut montrer son patriotisme, en voulant coûte que coûte rester membre du CNT, il doit savoir que le patriotisme est indivisible sur des décisions contradictoires : comme je disais, si par patriotisme, il reste membre du CNT, il est inconcevable et inacceptable d’être dans une institution de l’État et d agir contre des partenaires de cet État sans le consentement de ce dernier.

    Sans démission, ce qui peut s’apparenter à de la trahison vis-à-vis de son institution et de l’État devient réellement de la trahison.

    Organiser des actions collectives, non autorisées par les autorités représentant l’État, au sein ou en dehors d’une institution de l’État est interdit et peut donner lieu à une radiation de l’intéressé de cette institution, comme le dit l’internaute Biton de Ségou. Ces actions collectives pourront impacter sur la sécurité de l’État Malien et de nos concitoyens à laquelle contribue ces partenaires.

    Il faut donc faire attention.

    Certains, comme l’internaute Biton de Ségou, parlent même de tentative de déstabilisation de l’État, de sa sécurité et de la sécurité des citoyens.

    Sauvegardons la sécurité de nos concitoyens et de l’État tout en permettant la liberté d’expression qui n’autorise pas à impacter sur cette Sécurité.

    La liberté des uns s’arrête où commence la sécurité des autres.

    On doit trouver une solution à la situation sécuritaire Malienne à travers un consensus à l’établissement duquel doivent participer tous les acteurs incluant les citoyens, les autorités et les partenaires.

    Bien cordialement
    Dr Anasser Ag Rhissa
    TEL 78731461

  3. Ah non ! Il peut servir de façon gratuite à son peuple . Volontariste , mais témoin de ce qui se dira dans cette temple contre et pour le peuple . Un salaire de 1,5 million par personne ne fera qu’aggraver la situation économique du pays . Nous devons nous servir du patriotisme de nos frères et sœurs du Burkina Faso lors de la révolution qui a chassé Blaise Compaore. Ces filles et fils de ce pays intègre se sont sacrifie afin que le pays soit ce qu’il est aujourd’hui. Bien le cerveau est un patriote malien .

  4. Bonjour,

    Merci Vincent de votre interprétation.

    Mais ce n’est pas évident que Ben le cerveau le perÇoive ainsi. Si c’est le cas, pourquoi a-t-il siégé au CNT (je faisais partie de ceux qui avaient appelé pour ce faire) alors que son regroupement le M5 RFP avait dit le contraire.

    A l’époque, il avait mis en avant son patriotisme pour siéger au CNT contre l’avis de son regroupement et il avait annoncé la rencontre du 20 janvier 2021 pour montrer qu’il agit pour le Mali. Vu la déclaration du Président du CNT qui l’indexe, il renonce à son salaire mais va-t-il renoncer à la fonction pour laquelle il a contredit le M5 RFP.

    Avec la fonction, on peut avoir plusieurs privilèges même si on n’a pas de salaire.

    Le patriotisme doit pousser à se poser la question des incidences de ses actes sur son institution et sur son pays. Il est inconcevable en étant au CNT d’être le meneur (ou le cerveau) ou un des mobilisateurs pour la rencontre du 20 janvier 2021 dont l’objectif est de demander à certains partenaires du Mali de quitter le pays.

    A-t-il l’aval de son institution, le CNT, ou de l’État pour ce faire ?

    Ceci d’autant plus que l’État est partenaire de ceux qui sont incriminés.

    La position de Malick Diaw, président du CNT où siège Ben le cerveau, prouve que ce dernier n’a pas l’aval de son institution pour de telles actions. Il demande à ceux du CNT qui participent à cette action de se focaliser plutot sur leur fonction.

    Ben le cerveau en renonÇant à son salaire renonce-t-il à sa fonction sur laquelle son président lui demande de se focaliser ? Logiquement, oui même si le patriotisme est indivisible sur des décisions contradictoires : si par patriotisme, il reste membre du CNT, il est inconcevable d’être dans une institution de l’État et d’agir contre des partenaires de l’État sans le consentement de ce dernier.

    Sans démission, ce qui peut s’apparenter à de la trahison vis-à-vis de son institution et de l’État devient réellement de la trahison.

    Ainsi, Ben le cerveau veut se donner bonne conscience aussi par rapport à ses anciens collègues du M5 RFP.

    Par ce geste, veut-il, peut il laver l’affront vis-à-vis d’eux ?

    Agissons pour la cohésion et pour le Mali. N’optons pas pour la trahison de son pays, tout peut se faire consensuellement et de faÇon organisée.

    Dr Anasser Ag Rhissa
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité, TEL 78731461

    • Non ! Tu as fait un hors sujet . Bien le cerveau a accepté servir son pays à travers le CNT, mais refuse d’être un otage de qui que ce soit . Il était du M5 FRP, mais son analyse de la situation , l’a obligé moralement à accepter cet offre , pour servir le Mali et non les intérêts de la France imperialiste .

      • Il a analysé puis accepté offre ? il est même devenu candidat à la présidence de CNT face à un militaire qui devient chefs des bavardeurs? en acceptant ça il est devenu patriote ? il n’est il pas soumi a CNSP¨pas M-5RFP? c’est pas de trahir M-5RFP pour servir les traitre CNSP? maintenant ces traite veut lutter contre mecreant français ? ils vont comprendre qu’est ce veux dire mecreant francais , les français ne sont pas M-5RFP ou on peux s’amuser d’eux

      • Servir CNSP c’est de servir le Mali? le Mali c’est CNSP ?

        Le Mali = CNSP+M-5RFP+EPM+Société civils+syndicats…
        CNSP et son gouvernement et son CNT sont une petite partie du Mali pas Le Mal qu’est encore grand.

        Réveille toi ne te laisse pas manipule par les gens qui utilisent l’État pour leurs intérêt perso.

        • Manifester et lutter contre la présence militaires française au Mali est un grands acte qui doit être conduit par des patriotes et des gens dignes pas par des traitres puis que il ne seront pas capable de les affronter .

      • Manifester et lutter contre la présence militaires française au Mali est un grands acte qui doit être conduit par des patriotes et des gens dignes pas par des traitres puis que il ne seront pas capable de les affronter .

  5. Etre membre du CNT n’est pas compatible avec les actions graves de cet inconscient! S’IL NE DEMISSIONNE PAS DU CNT, IL DOIT ETRE DEMIS DE SES FONCTIONS! SON PASSPORT DIPLOMATIQUE DOIT ETRE RETIRE’! Je conseillerais meme qu’on lui arrache la nationalite’ malienne car IL NE LA MERITE PAS!!!

  6. “..si vous renoncez à votre salaire, renoncez aussi à votre fonction au CNT. …”

    ALGÉBRIQUEMENT :

    “..si vous renoncez à votre salaire = renoncez aussi à votre fonction au CNT. …”….!!!!

    CELA VIENT D’ UN DOCTEUR….!!

    OÚ EST LA CORRÉLATION ENTRE “..vous renoncez à votre salaire” ET ” vous renoncez aussi à votre fonction au CNT. …” ?????

    QUELLE DÉCONSTRUCTURATION MENTALE….!!!!

    Ben Le cerveau, DIT LAISSER SON SALAIRE AU BUDGET DE L’ ÉTAT MALIEN.

    PERSONNE NE POURRA FALSIFIER SA DÉCLARATION MÊME EN L’ ÉCOUTANT MILLE FOIS….

    LE MALI ENTIER SAIT QUE MOUSSA MARA ET UN AUTRE DÉPUTÉ ONT EUX AUSSI RENONCÉ Á LEURS SALAIRES POUR AIDER LES JEUNES Á CRÉER LEUR “BUSINESS” DE PROXIMITÉ..
    CECI EST EN COURS..IL FAUT CHERCHER Á SAVOIR….!!!

    LA SOLIDARITÉ NÈGRE AFRICAINE AUTHENTIQUEMENT ANCESTRALE EST DE RETOUR…

    OUI, ÇA PEUT FAIRE PEUR AUX ESCLAVAGISTES CONGÉNITAUX, Á CEUX VIVENT DE SIMULACRE, DE MENSONGE, DE VOL, DE VIOL, DE TRAITRISE.

    COMBIEN DE POURCENTAGE DU BUGET NATIONAL EST JETÉ Á RÉNUMERER DES “FONCTIONS” REDONDANTES AU MALI ??????

    COMPARONS-LE AVEC CEUX DES PAYS ÉMERGENTS….!!!

    CONTINUEZ Á FAIRE LE SOURD, LE MALI CHANGE, CAR LA LUMIÈRE PREND PLACE ….

    EST-IL INTERDIT DE RENONCER Á SON SALAIRE..????? DEPUIS QUAND…????

    Dr ANASSER AG RHISSA, TU AS ENCORE FAIS UN GRAND PAS IRRÉVERSIBLE VERS L’ AUTO-DESTRUCTION ASSURÉE….

    LE PARADIGME DE GOUVERNANCE-SIMULACRE Á BASE DE HAINE ENVERS LES SUJETS EST RÉVOLU.
    IL SUFFIT DE REGARDER AUTOUR, DANS LE MONDE…
    LE VOLET ÉCONOMIQUE EST DÉJÀ BIEN ASSIS, L’ APPROCHE GAGNANT-GAGNANT…., CONTRAIREMENT Á CELLES ISSUES DU DARWINISME SOCIAL INHUMAIN, ESCLAVAGISTE VOIRE FASCISTE….

    EST-IL INTERDIT DE RENONCER Á SON SALAIRE..????? DEPUIS QUAND…????

    J’ AI PERSO RENONCÉ Á MON SALAIRE PENDANT 7 MOIS POURQUE MON LABORATOIRE SOIT ÉQUIPÉ, POURQUE LA RECHERCHE CONTINUE . C’ ÉTAIT Á UNE PHASE CRITIQUE. APRÈS , J’ AI ÉTÉ RÉCOMPENSÉ QUAND JE NE M’ Y ATTENDAIS PAS. C’ EST ÇA LA CONFIANCE ET LE RESPECT…

    Dr ANASSER AG RHISSA, ATTENDS VOIR, SOUS PEU, C’ EST LE PEUPLE MALIEN, LE CONTRIBUABLE, CELUI QUI CRÉE LA VALEUR, QUI DÉCIDERA DU SALAIRE DE SES SERVITEURS/”DIRIGEANTS” EN FONCTION DU SERVICE RENDU DE MANIÈRE TRACTABLE. NOUS Y TRAVAILLONS….

    SI LE SANG DOIT COULER Á CETTE FIN, QUE SOIT….!

    LE FRANC CFA??? C’ EST DÉJÀ LE PASSÉ. LA MONNAIE NATIONALE NUMÉRIQUE EST DÉJÀ EN ROUTE, RIEN NE SAURAIT L’ ARRÊTER…

    LE FRANC CFA??? C’ EST DÉJÀ LE PASSÉ.

    ET AUSSI, LA FRANCE NE SAURAIT JAMAIS COMBATTRE LE TERRORISME ISLAMISTE/ABRAHAMIQUE AU SAHEL, TOUT EN L’ AYANT FINANCÉ+ARMÉ+SOUTENU_POLITIQUEMENT JUSQU’ AU NIVEAU DE L’ ONU….

    LAURENT FABIUS, AU MOMENT DU CARNAGE DE 250 000 CIVILS SYRIENS PAR DAESH+AL_NOSRA, NE DISAIT -IL QUE CE MASSACRE D’HUMAINS INNOCENTS EST UN “TRÈS BON BOULOT” ????

    CE MÊME LAURENT FABIUS N’ EST-IL PAS LE PRÉSIDENT DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL DU PLUS GRAND SIMULACRE DE “LIBERTÉ-ÉGALITÉ-FRATERNITÉ” COVIDé Á LA PUISSANCE 19, PUIS 20, ENSUITE 21, JUSQU’ Á L’ EXPLOSION COMBINATORIQUE…..

    NOUS JURONS, NOUS FERONS PARTIR L’ ARMÉE FRANÇAISE.

    SI LA FRANCE OU SES LARBINS RÉSISTENT, ALORS C’ EST TOUTE LA FRANCE QE ALLONS FAIRE PATIR, ET APRÈS RÉGLER LES COMPTES AVEC LES ENNEMIS ENDOGÈNES AU PEUPLE MALIEN.

    LA COMMUNAUTÉ DE DESTIN, OÙ CHAQUE CRÉATURE, CHAQUE HUMAIN EST UN DESTIN UNIQUE, NOUS SOUMIS EXISTENTIELLEMENT, EST EN CONSTRUCTION AVANCÉE ET IRRÉVERSIBLE….

    LE MONDE DE L’ ESCLAVAGE ABRAHAMIQUE, MÊME Á COLORATION POST-MODERNE S’ ÉFFONDRE SOUS NOS YEUX, Á MOINS QUE LA HAINE CONGÉNITALE N’ EMPÊCHE DE VOIR CETTE RÉALITÉ….

    QUE TOUS LES ESPRITS DU MALI DÉTRUISENT DE HONTE, DE MALADIES, TOUS LES DIRIGEANTS QUI MENTENT, VOLENT, VIOLENT, TRAHISSENT LE PEUPLE MALIEN, LES PEUPLES DE NOTRE AFRIQUE AUTHENTIQUEMENT NOIRE, NOIRE PAR LE CRÉATEUR, LE VRAI…!!!

    AMON..! AMON..! AMON..!

    SANÉÉ ANI KONTRON…!!

    • IL Y A BIEN UNE CORRELATION! BEN TIENT A’ RESTER DANS LE CNT POUR LE TITRE, LE PASSPORT DIPLOMATIQUE ET AVOIR ACCE’S AUX SECRETS DE L’ETAT MALIEN! LE SALAIRE N’EST RIEN POUR QUELQU’UN QUI TRAVAILLE POUR LE COMPTE DES DJIHADISTES ET DES BARONS DE LA COCAINE! BEN DOIT ETRE DEMIS DE SES FONCTIONS CAR IL TRAVAILLE CONTRE LE MALI!!! JE NE VOIS RIEN DE PLUS MAUVAIS QUE TRAVAILLER POUR AFFAIBLIR LA DEFENSE DE NOTRE FASO PENDANT CES MOMENTS CRUCIAUX OU’ LE MALI LUTTE POUR SA SURVIE! FRANCHEMENT, JE NE SAIS PAS CE QUE LES AUTORITE’S ATTENDENT POUR JETER CET INCONSCIENT EN PRISON!!!

    • Bonjour,

      Merci BLA SEGOU de votre commentaire.

      VOUS M’AVIEZ DIT QUE VOUS ÊTES MILITAIRE (je dispose toujours des messages que vous m’aviez envoyés dans lesquels vous disiez que vous êtes militaire), MALGRE TOUT, VOUS APPELEZ POUR UNE ACTION CONTRE DES PARTENAIRES DE L’ÉTAT MALIEN, DE SURCROIT DES PARTENAIRES dans le domaine lié à votre métier.

      Ce n’est pas évident que Ben le cerveau renonce à sa fonction au CNT. Si c’est le cas, pourquoi a-t-il siégé au CNT (je faisais partie de ceux qui avaient appelé pour ce faire) alors que son regroupement le M5 RFP avait dit le contraire ?

      A l’époque, il avait mis en avant son patriotisme pour siéger au CNT contre l’avis de son regroupement et il avait annoncé la rencontre du 20 janvier 2021 pour montrer qu’il agit pour le Mali. Vu la déclaration du Président du CNT qui l’indexe, il renonce à son salaire mais va-t-il renoncer à la fonction pour laquelle il a contredit le M5 RFP.

      Avec la fonction, on peut avoir plusieurs privilèges même si on n’a pas de salaire.

      Le patriotisme doit pousser à se poser la question des incidences de ses actes sur son institution et sur son pays. Il est inconcevable en étant au CNT d’être le meneur (ou le cerveau) ou un des mobilisateurs pour la rencontre du 20 janvier 2021 dont l’objectif est de demander à certains partenaires du Mali de quitter le pays.

      A-t-il l’aval de son institution, le CNT, ou de l’État pour ce faire ?

      Ceci d’autant plus que l’État est partenaire de ceux qui sont incriminés.

      La position de Malick Diaw, président du CNT où siège Ben le cerveau, prouve que ce dernier n’a pas l’aval de son institution pour de telles actions. Il demande à ceux du CNT qui participent à cette action de se focaliser plutot sur leur fonction.

      Ben le cerveau en renonÇant à son salaire renonce-t-il à sa fonction sur laquelle son président lui demande de se focaliser ? Logiquement, oui même si le patriotisme est indivisible sur des décisions contradictoires : si par patriotisme, il reste membre du CNT, il est inconcevable d’être dans une institution de l’État et d’agir contre des partenaires de l’État sans le consentement de ce dernier.

      Sans démission, ce qui peut s’apparenter à de la trahison vis-à-vis de son institution et de l’État devient réellement de la trahison.

      Ainsi, Ben le cerveau veut se donner bonne conscience aussi par rapport à ses anciens collègues du M5 RFP.

      Par ce geste, veut-il, peut il laver l’affront vis-à-vis d’eux ?

      Agissons pour la cohésion et pour le Mali. N’optons pas pour la trahison de son pays, tout peut se faire consensuellement et de faÇon organisée.

      Dr Anasser Ag Rhissa
      Expert TIC, Gouvernance et Sécurité, TEL 78731461

  7. Beaucoup de rhétoriques en perspective
    mais sans la moindre d’approche de vue d’une solutions me paraît surréaliste et consternant , on aurait dû l’appeler ben le passionné au lieu ” Ben le cerveau” . Il nous faut revenir à la raison , une guerre comme celle du sahel se fait avec des effectifs et moyens très conséquents , nous n’avons pas les moyens. Quelqu’un qui se réclame des valeurs du feu président Modibo keita n’aurait jamais laisser tomber facilement son pays aux djihadistes sans solution.

  8. « je renonce à mon salaire de 1,5 million du CNT »

    C’est de la com politique, il attend le premier couac avec ses comparses putschistes pour redorer son blason. Oh, roublardise quand tu nous tiens !

    Pensées rebelles.

  9. Bonsoir,

    Ben le cerveau, si vous renoncez à votre salaire, renoncez aussi à votre fonction au CNT. C’est plus honnête.

    Bien cordialement
    Dr Anasser Ag Rhissa
    TEL 78731461

      • 18 Jan 2021 at 03:21
        Bonjour,

        Merci Vincent de votre interprétation.

        Mais ce n’est pas évident que Ben le cerveau le perÇoive ainsi. Si c’est le cas, pourquoi a-t-il siégé au CNT (je faisais partie de ceux qui avaient appelé pour ce faire) alors que son regroupement le M5 RFP avait dit le contraire.

        A l’époque, il avait mis en avant son patriotisme pour siéger au CNT contre l’avis de son regroupement et il avait annoncé la rencontre du 20 janvier 2021 pour montrer qu’il agit pour le Mali. Vu la déclaration du Président du CNT qui l’indexe, il renonce à son salaire mais va-t-il renoncer à la fonction pour laquelle il a contredit le M5 RFP.

        Avec la fonction, on peut avoir plusieurs privilèges même si on n’a pas de salaire.

        Le patriotisme doit pousser à se poser la question des incidences de ses actes sur son institution et sur son pays. Il est inconcevable en étant au CNT d’être le meneur (ou le cerveau) ou un des mobilisateurs pour la rencontre du 20 janvier 2021 dont l’objectif est de demander à certains partenaires du Mali de quitter le pays.

        A-t-il l’aval de son institution, le CNT, ou de l’État pour ce faire ?

        Ceci d’autant plus que l’État est partenaire de ceux qui sont incriminés.

        La position de Malick Diaw, président du CNT où siège Ben le cerveau, prouve que ce dernier n’a pas l’aval de son institution pour de telles actions. Il demande à ceux du CNT qui participent à cette action de se focaliser plutot sur leur fonction.

        Ben le cerveau en renonÇant à son salaire renonce-t-il à sa fonction sur laquelle son président lui demande de se focaliser ? Logiquement, oui même si le patriotisme est indivisible sur des décisions contradictoires : si par patriotisme, il reste membre du CNT, il est inconcevable d’être dans une institution de l’État et d’agir contre des partenaires de l’État sans le consentement de ce dernier.

        Sans démission, ce qui peut s’apparenter à de la trahison vis-à-vis de son institution et de l’État devient réellement de la trahison.

        Ainsi, Ben le cerveau veut se donner bonne conscience aussi par rapport à ses anciens collègues du M5 RFP.

        Par ce geste, veut-il, peut il laver l’affront vis-à-vis d’eux ?

        Agissons pour la cohésion et pour le Mali. N’optons pas pour la trahison de son pays, tout peut se faire consensuellement et de faÇon organisée.

        Dr Anasser Ag Rhissa
        Expert TIC, Gouvernance et Sécurité, TEL 78731461

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here