Tribune : Quand le bourdonnement d’une mouche crée la panique chez les éléphants

56

Rappelons que le Biprem est une association qui figure parmi les moins connues de la place. Il est un familier du pouvoir actuel dont il fut un des partenaires lors des élections présidentielles passées ; il est resté ainsi très proche de certains barons du régime durant de longs mois.

Par sa plainte, le Biprem a su créer l’événement et réussir un coup médiatique digne d’un professionnel de la communication grâce à son audace et surtout à la maladresse de certains alliés du pouvoir.

Parler d’humiliation pour une organisation qui s’est jusqu’ici peu souciée de son image propre et vouloir organiser une fronde à son encontre sera dommageable pour le président et ses amis.

Pour le commun des Maliens le contenu de la plainte n’a rien de surprenant. L’opposition malienne, depuis l’arrivée de IBK au pouvoir, n’a eu cesse de fustiger les mêmes dérives de gouvernance. Le seul fait nouveau est la tentative de saisine de la Haute cour de justice qui ne saurait être un crime de lèse-majesté ni un sacrilège dès lors que cette possibilité est inscrite dans la Constitution.

Mon étonnement est que la faute reprochée, qui n’est qu’un défaut banal d’aiguillage, ait pu survenir malgré l’assistance de plusieurs avocats ; nous serons peut-être mieux édifiés plus tard.

La question simple est de savoir si l’acte posé par le président du Biprem et ses hommes constitue un délit ?

En lieu et place de la rue et de toute forme de violence même verbale, le Biprem a préféré s’adresser à une institution de droit. Erreur ou fait délibéré, la voie empruntée par cette association ne comporte en soi rien de répréhensible.

S’agit-il, par ces sorties en chaîne de la part du pouvoir, d’une volonté d’intimidation et de dissuasion pour taire les moindres velléités de contestations ? Si c’était le cas : alors nous nous devons en démocrates, de déplorer et condamner de telles formes de réactions disproportionnées et injustifiées.

Les attaques contre le Biprem, passées ou annoncées sont contre-productives et vont à contre-courant de la recherche d’un climat apaisé dont le pays a tant besoin. Ce sont les thuriféraires du pouvoir qui se méprennent sûrement et il n’est pas trop tard de se ressaisir.

Sachons garder raison !

Iba Ndiaye

PARTAGER

56 COMMENTAIRES

  1. Le président IBK n’a commis ni crimes encore moins de délits pour être traduits devant la justice. Et sur la question notre loi fondamentale est tout à fait claire: Article 95
    La Haute Cour de Justice est compétente pour juger le Président de la République et les Ministres mis en accusation devant elle par l’Assemblée Nationale pour haute trahison ou à
    raison des faits qualifiés de crimes ou délits commis dans l’exercice de leurs fonctions ainsi
    que leurs complices en cas de complot contre la sûreté de l’Etat. La mise en accusation est
    votée par scrutin public à la majorité des 2/3 des Députés composant l’assemblée Nationale.
    La Haute Cour de justice est liée par la définition des crimes et délits par la détermination des
    peines résultant des lois pénales en vigueur à l’époque des faits compris dans la poursuite.

  2. Cette plainte pourra animer les discussions mais elle n’entachera en rien la crédibilité de notre pays. Cette organisation ne veut que prendre un bain de foule mais malheureusement qu’il (le bain) soit acide pour elle car les personnes qui sont derrière cette manœuvre telles que Oumar mariko et Seydou badian ne valent pas mieux qu’IBK.

  3. Si le fait de vouloir aider les paysans de notre pays, si le fait de vouloir offrir un avion digne de ce nom qui est en règle vis-à-vis des normes internationales peut être considéré comme un crime nous pouvons soutenir cette plainte mais puisque ce n’est pas le cas. Pour rien au monde nous ne peut soutiendrons cette plainte.

  4. C’est une bonne chose d’accuser une personne pour les fautes commises par d’autres personnes. Le responsable de l’affaire des engrais frelatés est connu de tous de même que celui de des 1000 tracteurs. Le responsable de la débâcle de l’armée est connu de tous il s’appelle ATT et il se trouve au Sénégal. Un pays ne se gère pas seul et donc si des gens à qui le président a confié des responsabilités ont commis des forfaitures ; à eux de payer !

  5. Cette organisation ne sait réellement pas ce qu’elle veut. Tous ces scandales font l’objet d’enquête par le bureau du vérificateur général. On n’a que faire de leurs balivernes. ATT, Tréta , Igor et autres sont encore vivants.

  6. Le Biprem en posant son acte savait qu’il serait sans issu mais puisqu’ils ne le font pas de leur propre chef; ils sont obligés de faire ce que leurs financiers leur demandait. Si pendant que nous devons nous atteler à construire le pays d’autres veulent le mettre à mal tant pis pour eux mais le Mali avancera.

  7. Laissons le Biprem et les autres personnes qui ne passent que leur temps à crier au scandale. Le plus important c’est ce que IBK fait pour le bien-être des populations. Seules ses actions parleront à sa place. Ils veulent tout faire pour distraire IBK de l’essentiel mais il doit faire fi de ses actes de calomnies et travailler résolument pour l’avancée du Mali. Tout porte à croire que ces gens ne savent pas d’où vient notre pays.

  8. Pour une organisation qui se dit sérieuse n’est même pas à mesure de respecter les normes administratives à plus forte raison juridique. Là déjà même c’est une insulte à notre administration.
    Aussi ces ignares ne savent même pas comment fonctionnent notre justice se lancent dans une procédure que tôt ou tard ils auront abandonnée car les allégations qui y sont inscrites ne tiennent pas la route.

  9. La haute cour de justice a vraiment eu raison de qualifier ce bout de papier de tract et de la classer sans suite car ce n’est pas un document du tout sérieux. S’il n’y avait pas de destinataire indiquée peut-être c’était pour l’adresser au bon Dieu. Même quand on est dans le faux,; on doit savoir au moins rédiger une plainte en bonne et due forme

  10. Le contenu de la plainte du Biprem est très intéressant mais il devait plutôt être envoyé vers le Sénégal où celui qui a mis le pays sans dessus dessous se trouve. C’est ATT qui a bradé l’intégrité territoriale en laissant les combattants venus de Libye rentrer impunément sur notre territoire. L’acteur principal de la débâcle de l’armée et qui est à la base de la déchéance de celle-ci est bel et bien ATT. Pour ce qui est de l’affaire des tracteurs et autres qui font aussi parti de la justification de cette plainte, les personnes qui avaient mandat pour ces actions sont bel et bien vivantes. Elles peuvent répondre de cette plainte et non le président de la république à leur place.

  11. Cette plainte du BIPREM contre les institutions de la République était d’avance vouée à l’échec, le BIPREM savait très bien que la manière de le faire n’était pas appropriée. Mais seulement pour créer de fausse tension et polémique pour déstabilisé pays, en trompant l’opinion public.

  12. Tu as raison, c’est dans l’unique but de pousser à la haine et à la violence que le BIPREM a apporté cette plainte contre le président, sachant d’avance que cette lutte était perdue. Le BIPREM veut pousser la population civile a consonné des balivernes et de pousser à la haine et à la violence.

  13. Je pense que le BIPREM est loin d’avoir réussi son coup, car la population malienne est restée serein et la haute cour de justice a jugé at qualifié c’est plainte de tract et elle a été rejeté.

  14. Le BIPRME sous tenu par une main noire qui reste celui de l’opposition veut se faire remarquer sur la scène de la politique malienne, et ainsi souillé la crédibilité et l’honneur du président IBK.

  15. Le Mali est un pays vraiment plus que démocratique, c’est au Mali qu’on se permet d’attaquer le régime au pouvoir d’une manière irrationnelle et anticonstitutionnelle. Cela fait de la peine de voir qu’un président de la république puisse être accusé de la sorte d’une manière déraisonnable et cela sans replie des autorités compétent juridiquement.

  16. C’est un tract rien de rien de plus, le BIPREM savait très bien que leur plainte ne pourrait être accepté sur le plan juridique par la haute cour de justice, mais ils ont voulu simplement attirer l’attention des acteurs politiques, des médias et surtout de la population malienne. C’est pour créer le buzz que le BIPREM c’est permit de porter plainte contre le chef de l’Etat et sa politique de gouvernance.

  17. C’est plainte est loin d’être raisonnable sur le plan moral que juridique. Sur le plan morale, vue la situation dont traverse le pays ont peut peu se donner à ce genre chose, le pays n’a point besoin de cela d’autant plus qu’IBK et son staff accomplissent un travail salutaire. Sur le plan juridique, on peut ainsi porter plainte contre un président de la république en plein exercice de ses fonctions, à plus forte raison une plainte sans preuve irréfutable.

  18. Bien sûr que c’est un tract et même pire encore, cette plainte déraisonnable juridiquement est dans le seul but de souillé l’image du régime au pouvoir. Le BIPREM veut purement et simplement poussé l’opinion publique à porter une haine déraisonnable contre IBK.

  19. La plupart des critiques porte sur la forme bien que le fond reste a prouver .Vous meme vous reconnaissez que le Biprem s y est mal pris en ce qui concerne la forme.Puisque vous soutenez le Biprem pour le fond a vous maintenant d apporter les preuves.La gouvernance etait elle meilleure qu aujourd hui quand vous etiez ministre?

  20. Je pense que Me Baber Gano doit intenter une action en justice pour diffamation de son client monsieur IBK président de la république contre la mouche.Il faut que cette mouche sache que de telle crétinerie ne doit plus tolérée dans notre pays.

  21. Ces journalistes qui constituent biprem ne sont que des personnes sans dignité qui sèchent leur habit où le soleil brille.Pour avoir de la sympathie de la part du président il pose cette plainte idiote pour se faire remarquer.Mais leur dos est au dehors car le peuple malien a compris leur manigance.

  22. Ce ne sont que des sales opportunistes car un patriote c’est quelqu’un qui a l’amour de sa nation, qui ne pose pas des actes pour faire essuyer une honte à son pays.Cette plainte idiote a été une vraie honte pour tous les patriotes maliens.

  23. A mon humble avis, l’heure n’est pas aux disputes mais plutôt à la réconciliation et à la convalescence de notre Maliba. L’Association Biprem-fasoko, doit revenir sur sa décision non pour IBK mais pour l’avenir du Mali.

  24. A mon humble avis, l’heure n’est pas aux disputes mais plutôt à la réconciliation et à la convalescence de notre Maliba. L’Association Biprem-fasoko, doit revenir sur sa décision non pour IBK mais pour l’avenir du Mali.

  25. Le BIPREM est une mouche répugnante qui ne doit pas souillé la face du régime au pouvoir. Tous les maliens savent que le BIPREM est soutenir par une main noire qui est celui de l’opposition. Nous avions pris maintenant goût à tous les manigances de l'opposition.

  26. C’est du délire que des personnes n’aient aucune teinture de fierté et de dignité.Ils font de leurs actes de primitifs que les autre pays se moquent de notre pays.Je crois que c’est honteux en ce 21ème siècle que des gens agissent de la sorte.

  27. Cette accusation contre le chef de l’Etat est trop vague, les auteurs de cette plainte se sont sans doutes tromper. S’ils se disent vraiment patriotes, ils doivent retirer cette plainte le plus vite possible.

  28. Ce n’est pas dans le vide qu’on porte plainte contre une personne, il faut tout d’abord avoir les arguments solides pour le faire. L’Association Biprem devrait aussi réfléchir sur le sort de notre pays avant d’agir.

  29. Cette accusation contre le chef de l’Etat est trop vague, les auteurs de cette plainte se sont sans doutes tromper. S’ils se disent vraiment patriotes, ils doivent retirer cette plainte le plus vite possible. 😯 😯 😯 😯 😯

  30. Cette accusation contre le chef de l’Etat est trop vague, les auteurs de cette plainte se sont sans doutes tromper. S’ils se disent vraiment patriotes, ils doivent retirer cette plainte le plus vite possible.

  31. Les accusations du BIPREM à l’encontre de président de la république sont des accusations irrationnelles. Le président IBK dans sa bonne politique de gouvernance utilise l’argent public comme il faut et où il faut.

  32. Ces derniers temps notre pays a dépassé des épreuves épouvantables dans son existence. Dire que les propres fils de ce pays portent plainte contre notre chef de l’Etat est tout à fait absurde et insensé.

  33. Les maliens sont loin d’être naïf pour accepter une telle chose venant de qui que ce soit. Franchement cette association risque de mettre les doigts dans les yeux. Pour ce fait, elle doit revenir sur sa décision.

  34. Je pense que cette histoire de plainte visant la mouche pour diffamation doit être fait le plus tôt possible.Il faut que la mouche sache que c’est pas partout qu’elle doit pondre ces œufs.

  35. Donnons-nous la main et ensemble bâtissons le Mali. Au lieu de porter plainte contre le président, il faut juste lui faire confiance et le laissé travailler. Ayons confiance au chef de l’Etat et son gouvernement, le Mali ne va pas demeuré ainsi. 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  36. Les réactions qui ont été émises par les populations étaient un mécontentement contre cet affront que cette mouche,par cette plainte a jeté le ridicule sur Mali tout entier.La panique c’est au niveau de la mouche.

  37. La mouche en question a fait son one man show.Attendons que l’élephant rentre dans la danse.Cela ne saurait duré car il y’a une plainte pour diffamation qui est en vue contre la mouche indésirée de la population malienne.

  38. La plainte du BIPREM contre le président de la république est un manque de respect et de considération envers la première institution. La dite plainte pèche par sa forme et par son contenu. Sans aucun doute, je trouve que c’est l’opposition qui est à la baguette pour achever ce qu’elle a commencé, la déstabilisation de ce pays à travers son président. Mais elle ne va jamais réussir. La preuve en est qu’il n’y a aucun opposant qui s’est montré indifférent face à la situation, à part celui qui se cache derrière l’association en question, Tièbilé Dramé. Ils ont tous soutenu la plainte.

  39. Cette plainte du biprem a été vue comme une insulte pour le Mali.Comment elle pourrait créer une panique dans ce pays?Ils n’ont aucune crédibilité dans ce pays ces journaleux qui composent le biprem.

  40. Cher Iba, cette association est au service d’un groupe de politiciens opportunistes de ton genre qui n’ont pas jusqu’à présent pu accepter leur défaite des élections présidentielles passées, auxquelles IBK est sorti vainqueur. C’est la raison pour laquelle ils ont mis cette association sur la scène politique.

  41. Cette plainte à sonner comme un coup de fusils dans un ciel serein.On verra bien si le Biprem observera cette sérénité quand la plainte pour diffamation sera introduite à leur endroit.

  42. Les maliens sont du genre faciles à tromper. Depuis le jour où le président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta, a pris fonctions, ses adversaires politiques ne manquent pas d’occasion pour lui rendre la tâche difficile. C’est sûrement Tièbilé Dramé de l’ONG LGL qui est à la base de la plainte déposée par cette association.

  43. Personnellement, je ne peux pas me permettre de porter plainte contre qui que ce soit sans arguments irréfutables à ma disposition. Cette association politique, je dirai,n’a aucun caractère patriotique. Elle est opportuniste. Tous ceux qui la soutiennent sont des ennemis de la nation.

  44. Si seulement les personnes qui se cachent derrière cette association savaient à quel point la population malienne à changé positivement, ils n’allaient pas s’accorder cette occasion pour prétendre porter plainte contre le chef de l’État pour haute trahison. Il est maintenant difficile de tromper cette population sans preuves.

  45. Ces jeunes sont des citoyens malintentionnés qui ne pensent qu’à eux-même. Cette plainte contre le président de la république pour haute trahison n’a rien de patriotisme. Elle vient des hommes politiques voyous qui veulent pousser les citoyens vers une marche populaire.

  46. Les maliens ne savent pas ce qu’ils doivent faire et ce qu’ils aiment. Au lieu de se laisser manipuler par un groupe d’hommes politiques sans vergognes, cette association devrait plutôt œuvrer pour le développement de cette nation sans influence politique. Malheureusement que ce n’est pas le cas.

  47. Cette plainte a suscité une vraie indignation au sein de la société civile.Celle ci l’a fait savoir par des réactions qui se sont multipliées durant toute la semaine de la plainte.Mais le président IBK n’a pas accordé d’importance à la chose car il n’a pas du tout réagit à propos de cette plainte.

  48. Pour qu’une plainte soit déposée contre le président de la république pour haute trahison, il faut que les députés, saisis de l’affaire, approuvent la plainte et certaines procédures doivent être suivies. Dans le cas actuel, la plainte du Biprem contre IBK ne répond pas à ces conditions.

  49. Iba N'diaye fait comme si le Biprem est cette association qui milite pour elle-même alors qu'elle est dirigée par l'opposition de la honte. Les fidèles du régime d'Ibrahim Boubacar Keïta savent garder espoir et ne veulent pas que le chef de l'Etat soit victime de diffamations.

  50. Tous mes remerciements aux journalistes qui ont pu dévoiler les petits secrets des militants de cette association. Nous voulons qu’ils continuent de la sorte pour que la population, malienne qui est en grande partie analphabète, puisse cerner certaines fausses vérités de la vérité. Si Iba N’diaye pense que le bourdonnement d’une mouche a créé la panique chez les éléphants, il se trompe. Car cette association n’a pu semer aucune panique. Elle a tenté un coup médiatique qui allait marché.

  51. Le Biprem fasoko est une association de jeunes opportunistes payés par certains opposants opportunistes et assoiffés du pouvoir. Nous voulons des actes patriotes de caractères et de faits et non des actes apatrides.

  52. ‘ …La question simple est de savoir si l’acte posé par le président du Biprem et ses hommes constitue un délit ?…’ …///…

    Si ça constitue un délit ? Je ne sais pas…! Mais, comme on dit ‘ plus c’est gros, plus ça passe ‘ . La Population m’a l’air plutôt impressionnée par l’audace de la démarche du Biprem. On a du mal à comprendre et à prendre position… Les blâmer ou pas…?
    C’est vrai que les Gens se demandent, si ce que veut faire cette Association, est légal ou pas…?

  53. Comme on l’a oublie il faut se faire entendre !!! Mr le retraite FERMEZ LA.

  54. BK exige un confort royal en vol : Ses nombreux voyages ont couté à l’Etat plus de 6 milliards de F CFA

    GON
    Mais vous aussi….il faut que mande massa jouie de confort royal…
    Il lui faut une chambre a coucher ds le boing, le wc etant trop etroit doit plus grand, car mande massa a pris plus d’estomac et de fesse depuis 2 ans….et aussi il a une mauvaise constipation qui lui demande 2 heures ds le wc…alors il doit etre confortable a refouler les 3 kilos de caviar , de foie gras et autres ingurgites du petit soir a la nuit…car le mande massa prend son foie gras a 14h due a un sommeil bien merite impose par les exces de la nuit precedant avec au rendez vous du beaujolais et du whisky…

    aussi la bassine a se prelasser ds l’avion doit etre installer pour qu’il prend un bain prolonge surtout pendant les heures interminables de vol entre bko et adis abeba ou encore la France…

    Ohh j’oubliais il faut ajouter aussi les chambres des gonzesse de compagnie…car mande massa aime la chaire fraiche…sans compter sa chambre principale ou il passe tard ds la nuit a palper les fesses bien rebondie et bien galbe…le seul probleme est que mande masse fini son travail en 2 minutes ..tachant ainsi la reputation des vraies mandigo Malien….le vieux bouc est fatigue et n’attend qu’un bon coup d’etat pour mourir en marytre….

    De source sure mande mansa avait aussi ordonner de faire une piscine ds l’avion….lol..et il a fallu toute la diplomatie de Diop pour lui faire comprend que c’est un avion…pas un bateau…et qu’au decollage mande mansa se retrouvera les fesses en l’air avec la piscine sur sa tete..car les lois physiques n’ont cure de ses milliards voles…….

    Alors mansake i don dereeeh…i don kossobehh ..i don derehh…c’est les 77% qui vont pleurer….
    Rien n’est fondammentale….GONDWANA

  55. le Biprem a su créer l’événement et réussir un coup médiatique digne d’un professionnel de la communication grâce à son audace et surtout à la maladresse de certains alliés du pouvoir.

Comments are closed.