34ème édition de la journée mondiale de l’alimentation : Faire ressortir l’importance de l’agriculture familiale dans l’alimentation

0

Le Mali à l’instar des autres pays à travers le monde, a célébré la 34ème édition de la journée mondiale de l’alimentation. Pour cette année, les festivités se sont déroulées à Kita le samedi 18 octobre dernier en présence de la représentante de la FAO, du PAM et plusieurs responsables du monde paysan. Le thème retenu cette année est l’agriculture familiale : nourrir le monde, préserver la planète. La cérémonie était présidée par le ministre du Développement rural, Dr Bocary Treta. A Kita le ministre a annoncé la célébration cumulée de la prochaine édition de la journée mondiale de l’alimentation et de celle de la femme rurale.

SAMSUNG CSCLe thème de cette année cadre parfaitement avec les objectifs de l’assemblée générale des nations unies qui a décrété l’année 2014 comme étant celle de l’agriculture familiale. En retenant ce thème pour célébrer la 34ème édition de la journée mondiale de l’alimentation, le gouvernement du Mali et ses partenaires entendent ainsi mettre l’accent sur ce type d’agriculture qui emploie plus de la moitié des actifs et nourrit l’essentiel de la population malienne.

A la cérémonie de la célébration, la représentante du programme alimentaire mondiale (PAM), Sally Haydock a affirmé que son organisation travaille au Mali avec les communauté rurales pour promouvoir l’agriculture familiale afin d’assurer la résilience de la population. Par ses actions le PAM a réhabilité des puits, des mares et des ouvrages anti-érosifs pour les femmes urbaines. Elle a cité l’exemple de Groumera dans le cercle de Diéma.

Dans cette localité, le PAM et ses partenaires ont financé un projet d’assistance alimentaire qui vise à renforcer la résilience de la communauté. Ce projet a permis, dira-t-elle, au bénéficiaire de cultiver après l’hivernage. Toute chose qui a facilité la mise en œuvre des activités prévues dans le plan de développement et de renforcer la cohésion sociale. Mme Sally Haydock a rappelé que le soutien du PAM à 17 organisations paysannes en rachetant leur production estimée à 25 000 tonnes a permis de générer 7 milliards de nos francs.

La représentante de la FAO a loué les efforts du Mali dans le domaine de la sécurité alimentaire et l’appui aux producteurs. Pour Fatouma Seid, en déclarant l’année 2014 comme l’année de l’agriculture familiale, l’organisation mondiale démontre ainsi l’importance des petits producteurs dans l’alimentation mondiale.

Par contre, elle a signalé que 75% des producteurs ne bénéficient pas de l’attention méritée. Pour la responsable de la FAO, les petits producteurs sont confrontés à la mondialisation de l’industrie agro alimentaire, le changement climatique, l’absence de service financier, la non sécurisation du foncier agricole, l’accès au marché, entre autres. D’où son appel aux responsables pour inverser la tendance pour permettre l’essor de l’agriculture familiale.

Dans son discours, le ministre du Développement rural a rappelé les efforts du gouvernement qui visent à promouvoir l’agriculture familiale. Pour Bocary Treta, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta ambitionne de faire de l’agriculture le moteur de la croissance économique.

Cela, dira le ministre passe par l’appui aux agriculteurs familiaux. C’est dans ce sens, poursuit, Dr Treta que le président a annoncé l’augmentation à 15% de la part de l’agriculture dans le budget national. Déjà a fait savoir le chef du département des efforts ont été faitS. Ils ont consisté à céder le sac d’engrais à 11 000 F CFA aux producteurs, soit 30 milliards de F CFA pour les engrais. Ces efforts du gouvernement seront revus à la hausse pour permettre aux producteurs d’assurer leur autosuffisance alimentaire et d’exporter le surplus.

A Kita, le ministre a annoncé l’engagement de cumuler la célébration des journées de l’alimentation et de la femme rurale. A travers ce cumul, le ministre a dit que cela va permettre de célébrer la femme rurale à travers l’alimentation. Auparavant le 1er adjoint au maire de Kita, le coordinateur des chefs de quartier et le président de l’assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali, Bokary Togola avaient remercié le gouvernement du Mali pour ses efforts en faveur du monde rural.

Parmi ces efforts, Bacary Togola a cité l’immatriculation des exploitations agricoles, la préparation d’un projet de loi pour protéger le foncier agricole. Le président des producteurs a appelé les responsables à l’application du texte après son adoption par l’assemblée.

Des sketchs sur l’importance de l’agriculture familiale et la visite des stands par le ministre et sa délégation ont été d’autres moments forts de cette journée.

Moussa SIDIBE

Envoyé spécial à Kita

 

 

PARTAGER