Gestion des ressources en eau en Afrique: Une réunion consultative de haut niveau à Bamako !

4
0

L’hôtel Salam de Bamako a abrité le 5 mars dernier une réunion consultative de haut niveau sur la gestion des ressources en eau en Afrique axée sur les Etats membres de la région du Sahel. La rencontre était placée sous la présidence d’Habib Ouane, ministre de l’Energie et de l’Eau qui avait à ses côtés Alain Kadoso de l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Organisé par le ministère de l’Energie et de l’Eau, cette réunion qui a regroupé les pays du Sahel, les bailleurs et les partenaires se situent dans le cadre d’un nouveau projet relatif à la gestion des ressources en eau récemment initié par l’Agence internationale d’énergie atomique (AIEA). L’objectif est d’évaluer l’engagement au plus haut niveau des Etats membres et partenaires concernés à participer à ce projet et de discuter des questions relatives à la coopération sous-régionale.

Ce projet vise dans sa généralité une gestion rationnelle et durable des ressources communes en eaux souterraines dans la région du Sahel pour appuyer le développement socio-économique durable, en renforçant notamment les capacités des Etats membres de la région à gérer des nappes aquifères et à protéger la biodiversité et les ressources naturelles. Selon le ministre Habib Ouane, le grand paradoxe est que l’Afrique dispose d’importantes ressources en eau, inégalement réparties dans le temps et dans l’espace. Notre continent souffre d’un faible niveau de mobilisation et de gestion de ses ressources potentielles en eau du fait que celles-ci sont peu ou mal connues. A ces aspects, s’ajoutent l’augmentation rapide de la population en Afrique, l’urbanisation galopante, l’accroissement de la dégradation de l’environnement et des écosystèmes, la pression et les menaces sur les ressources en eau en constante diminution. Tous ces facteurs doivent selon le ministre nous inciter à mettre en place un environnement propice à une gestion intégrée des ressources en eau tout en tenant compte de l’ensemble des usages.

Drissa Togola

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Tecoum<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 107</span>
Membre
Tecoum 107
4 années 6 mois plus tôt
Le probleme de la gestion des eaux souterraines est d’une tres grande importante et la consultation sous-regionale est capitale.Khadafi n’a consulte personne avant de mettre en oeuvre son projet magistral de Grand Fleuve Souterrain. Pays riverains du fleuve Niger,nous devons avoir d’autre priorite.L’amenagement du fleuve Niger du Fouta Djallon jusqu’ au Golfe de Guinee ,au Nigeria doit faire l’objet d’une planification a long terme dont la mise en oeuvre sera confiee a plusieurs generations d’Ouest Africains.AW Mamadou ,apres avoir constuit les deux barrages sur le Fleuve Senegal avait voulu s’attaquer au Fleuve Niger.Un responsable Malien lui a signifie que le Mali n’avait plus besoin de ses services.Le Fleuve Senegal a ete amenage a cause d’une lignee de grands ingenieurs Maliens,Lamine Keita, Robert N’DAw, AW Mamadou.En politique ,c’est la meme chose.Tout le monde n’est pas qualifie pour etre President de la Republique du Mali. Quant a Modibo Keita, Alpha Oumar Konare ,Toumani Toure ,tous ces trois Hommes d’Etat ont apporte leur pierre a l’edfice national.(Je m’insurge contre les insultes proferees contre le President Toure et contre Alpha Konare.En tant de guerre ,ceux qui se livrent a de tels agissements devraient etre forces de fermer leur G…Que la Republique du Mali n’ait… Lire la suite »
1FILSDUMALIBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 7070</span>
Membre
1FILSDUMALIBA 7070
4 années 6 mois plus tôt
Mr Ouane si vous n’etes pas un specialiste avec vos conseillers mieux ne pas de gros mots. Oui les ressources en eau sont mal reparties dans l’espace, mais pas dans le temps et sur vous dites inegalement reaprties, ces ressources (la difference en inegalement reparite et mal reaprtie, ensuite vous dites dans le temps et bien, revoyez votre francais et si vous n’estes pas specialiste laissez les connaisseurs parler au non du pays). vous citez: l’augmentation rapide de la population en Afrique, l’urbanisation galopante, l’accroissement de la dégradation de l’environnement et des écosystèmes, la pression et les menaces sur les ressources en eau en constante diminution. Certes oui, mais qui est reellement responsables de ces mefaits??? notre governement ou mieux nos gouvenement comme c’est de l’Afrique qu’on parle, mais je concentrerai sur mon pays. Qu’est que le 2 gouvernements passes de aok et att on fait de pire en cette matiere: 1- Toutes les berges vendues aux riches et barons du pouvoir sans tenir compte des normes environnemetales ( il y a une distance a respecter et vous ne l’aviez jamais fait). 2- Les mines a travers le pays n’ont controle ( l’etat et le gouvernement s’en foutent en plus… Lire la suite »
Kafoh<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 3</span>
Membre
Kafoh 3
4 années 6 mois plus tôt

FFFFFFFF

Kafoh<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 3</span>
Membre
Kafoh 3
4 années 6 mois plus tôt

>>>>>>>>>>>

wpDiscuz