Financement innovant pour le développement : Les membres du groupe pilote en conclave à Bamako

0

Le ministère des affaires étrangères et de la Coopération internationale a organisé, sous le haut patronage de son excellence Monsieur Amadou Toumani Touré, président de la république, chef de l’Etat, la 9ème Session plénière du groupe pilote sur les financements innovants. Les travaux se sont déroulés  du vendredi 24 au samedi 25 juin 2011 au Centre international de conférence de Bamako.

63 pays, de un certain nombre de  grandes institutions internationales et des organisations non gouvernementales constituent le Groupe Pilote pour les financements innovants et  le développement. Son but est de promouvoir la mise en place et la recherche de financements innovants dans le monde. Le Groupe Pilote a fait d’énormes progrès, depuis sa constitution en février 2006 à aujourd’hui en matière de mobilisation internationale pour des financements alternatifs pour le  développement. Notre pays assure la présidence depuis le 1er janvier après  la rencontre de Brasilia, Oslo, Séoul, Dakar, Conakry, Paris, Santiago et Tokyo. C’est donc à partir du 1er juillet que l’Espagne succédera le Mali.

Pays du Groupe Pilote
Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Arabie Saoudite, Autriche, Bangladesh, Burkina Faso, Belgique, Bénin, Bhoutan, Burundi, Brésil, Cambodge, Cameroun, Cap Vert, Chili, Chine, Chypre, Congo, Côte d’Ivoire, Corée du Sud, Djibouti, Egypte, Equateur, Espagne, Ethiopie, Finlande, France, Gabon, Guatemala, Guinée, Guinée Bissau, Haïti, Inde, Italie, Japon, Jordanie, Liban, Libéria, Luxembourg, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Maurice, Mauritanie, Mexique, Mozambique, Namibie, Nicaragua, Niger, Nigeria, Norvège, Pays-Bas, Pologne, République centrafricaine, Roumanie, Royaume-Uni, Sao- Tomé-et-Principe, Sénégal, Sierra Leone, Sri Lanka, Togo, Uruguay + Commission Européenne.
Précisons que c’est le ministre de l’économie et des finances, M. Lamine Bouaré qui a clos cette 9ème Session plénière du Groupe Pilote sur les financements Innovants pour le développement. Dans son discours de clôture il a réitéré l’engagement de notre pays à la mise en œuvre des conclusions auxquelles les travaux ont abouti.
Abdoulaye Kékoro Sissoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER