“Le Mali ne nous protège pas. Il nous inquiète d’ailleurs” (PDT association «Jeunesse Arabe du Mali »)

27
Sidi Ali Ould Bagna PDT association «Jeunesse Arabe du Mali
Sidi Ali Ould Bagna PDT association «Jeunesse Arabe du Mali

« Le Mali ne nous protège pas. Il nous inquiète d’ailleurs, même en temps de paix », se désole Sidi Ali Ould Bagna. Il est le président de « La jeunesse Arabe du Mali »: une association qui « contribue à l’avènement de la paix dans le Nord malien et plaide pour la réinsertion des jeunes arabes dans les structures étatiques ». Interviewé par Alakhbar, Sidi Ali évoque plusieurs cas de détention « arbitraire» d’Arabes maliens.

 

Alakhbar: Vous parlez d’arrestation « arbitraire » de membres de la Communauté arabe du Mali. Avez une idée sur le nombre et sur les conditions de détention?

 

Sidi Ali Ould Bagna: D’abord, notre association ne réagit pas par rapport aux prisonniers de guerre, mais aux  membres d’une seule communauté arrêtés sur de simples dénonciations. Ces derniers sont une centaine dans les prisons du pays. Il y a parmi eux près de 70 personnes détenues à Bamako. Nous en avons visité une vingtaine à la Maison d’arrêt de Bamako. Mais malgré notre insistance, nous n’avons pas pu entrer en contact aves les autres détenus au camp 1 de la gendarmerie.

 

Ceux qui sont détenus à la maison d’arrêt de Bamako ne sont pas torturés physiquement. Mais ils ont été traumatisés par leur arrestation  humiliante et par l’éloignement de leur famille. Ils ont été coupés de leurs parents lesquels sont parfois dans des camps de réfugiés. Ils vivent cet isolement et ils sont sous-alimentés. Cela est une torture morale. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour lancer un appel pressant à tous ceux qui peuvent nous soutenir pour que ces personnes ne soient pas les oubliées de la réconciliation nationale.

 

Alakhbar:  Y a-t-il des femmes et des mineurs parmi les personnes arrêtées ?

 

Sidi Ali Ould Bagna: Il n’y a pas de femme parmi ces détenus. Mais, nous avions signalé le cas de deux mineurs qui étaient retenus à la prison centrale. Ils ont été ensuite transférés à la prison des mineurs; mais ils vivent toujours de mauvaises conditions de détention.

 

Alakhbar: Avez-vous sollicité le soutien des ONG de défenses des droits de l’homme pour la libration de ces personnes ?

 

Sidi Ali Ould Bagna: Absolument ! Nous avons rencontré beaucoup d’associations de défense des droits de l’homme au niveau national comme international. Je peux même en citer Amnesty internationale, Human Right Watch et la FIDH. Nous avons aussi rencontré la section des droits de l’homme de la minusma et  Monsieur Suliman Baldo, l’expert indépendant des Nations unies sur la situation des droits de l’homme au Mali. Malheureusement, il n’y a pas eu de suite à ces rencontres.

 

Alakhbar: Avez-vous attiré l’attention des autorités maliennes sur la question ?

 

Sidi Ali Ould Bagna: Nous nous sommes réunis avec toutes les autorités concernées, à commencer par le ministre de la Justice. Ce dernier  avait promis de remettre ces détenus dans leurs droits le plus rapidement possible. Là encore il n’y a pas eu de suite.

 

Alakhbar: Que réclament en outre “La Jeunesse Arabe du Mali” à leurs autorités et à la communauté internationale ?

 

Sidi Ali Ould Bagna: Nous réclamons auprès des dirigeants du pays un peu plus de patriotisme. Ils ne doivent pas fermer les yeux face à ces détentions arbitraires, surtout au moment où le  pays doit réaffirmer le contrat social qui lie ses composantes ethniques pour transcender les intérêts partisans, en vue de la création d’une vraie nation.

 

Quant au niveau international ; nous demandons assistance et protection contre ce que nous subissons comme stigmatisation, racisme, haine, préjugés et autres.  Nous sommes confrontés à des conflits latents depuis le lendemain de l’indépendance. Le Mali ne nous protège pas, il nous inquiète d’ailleurs même en temps de paix. Malgré tout, nous sommes toujours  attachés à  l’unité et à l’intégrité territoriale du Mali et nous prônons  la Paix, l’égalité et la sécurité.  Dans ce contexte nous réclamons la mise en place d’un espace convivial et fraternel. C’est dans ce cadre, que les Arabes du Mali rappellent la déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU en septembre 2007. La déclaration recommandée par  le programme d’action de Vienne affirme notamment que les peuples autochtones ont le droit à l’autodétermination interne et qu’en vertu de ce droit ils déterminent librement leur statut politique et recherchent librement leur développement économique, social et culturel. Elle stipule que les peuples autochtones ne peuvent être expulsés de leur terre et qu’ils ont droit aux ressources naturelles.

 

Alakhbar: prôner une bonne cohabitation sociale ne serait-il pas le meilleur moyen de régler toutes ces questions que vous évoquez?  

 

Sidi Ali Ould Bagna: Au Mali, nous n’avons pas de problème de cohabitation sociale. Le malaise malien est plutôt au niveau de l’aménagement du territoire. Il est inacceptable le fait de marginaliser une bonne partie du territoire et de la laisser sans aucune administration et exposée aux pires influences extérieures. Il se trouve d’ailleurs que cette partie est l’espace vital des Arabes. C’est pourquoi les Arabes réclament une région administrative, mais qui tarde à se matérialiser. Ils veulent aussi la réhabilitation rapide des services sociaux de base (école, centres de santé, points d’eau) pour pouvoir jouir pleinement de leur citoyenneté et participer à la reconstruction du pays et à la réconciliation nationale.

 

Source: alakhbar.info

PARTAGER

27 COMMENTAIRES

  1. ce pays est un pays maudit par la nature qui n’a jamais protégé personne qui a tuer et continu a tuer ces populations blanches qui n’ont jamais eu leurs places qui est la leurs c’est dommage souvenons nous des assassinats barbares et odieux des années 1994 a Tombouctou qui a chaque occasion le Mali n’esite pas a mettre en œuvre ses vieilles habitudes de tueries contre ses populations nobles “blanches” il faut diviser le pays qui en réalité n’a jamais été unis c’est l’occasion ou jamais de concrétiser la RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE DE L’AZAWAD

    • Toi Ould tu es un hypocrite, un menteur, et vous, et vous êtes des esclaves, et vous êtes anonyme, et vous êtes un meurtrier, et vous êtes un âne, et vous êtes un chien, vous où vous serez grands, vous venez vous, du Yémen à notre pays, l’Afrique.
      Non au Mali, que l’on appelle l’Azawad.

  2. Demandez a ce batar ,qui a payé ses etudes quand il etait a la fsjp .et qui a donnedu travail a son frere sidy

  3. tout les maghrebens sont des berberes n,en parlons pas des sourakas du nord mali…regardez bien cet oportuniste il resemble a un noire ou a un souraka….heureusement que le ridicule ne tue plus personne au nord mali..

  4. C’est vrai que le Mali n’est pas comme la Mauritanie.
    Au mali les arabes comme les bambaras, les bobos, les dogons, les peulhs, les songhaïs, les miniankas, les touaregs, les sarakolés, …
    ont tous les mêmes droits, tous les mêmes devoirs.

    Merci de faire comme tous les dignes fils de ce pays.

    Il n’y a que les esclavagistes racistes du MNLA qui veulent avoir un droit de supériorité. Mais comme on dit “laissez mouton courir tabaski viendra”. Il n’y aura pas de 2ème Aguelhoc.

    Tous le monde vivra en paix, avec le développement à l’appui.

  5. foutese quel arabe dou vien larabe du nord se une foutese alez en arabi saoudite.

  6. Finalement, que ces gens la nous foutent la paix. Qu’ils nous lachent les baskets. Pensent ils qu’ils sont les seuls a avoir des problemes?

    Personne n accede le sommet de L’etat au Mali via son ethinie ou sa race.

    Il y a eu des Touaregs et Arabes dans l appareil etatique. Les exples ne finissent pas ( Ag Agamani, Moulaye Haidara, Seni Moulaye, …)

    Qu’ils travaillent, qu’ils soient actifs dans les partis politiques et associations, qu’ils aillent a l ecole, et arreter de s asseoir pour attendre des gains faciles.

    Mierde

  7. GOUVERNANTS BUDGETIVORES DU MALI SI VOUS ACCORDER UN CENTIMETRE CARRE DE NOTRE SOUVERAINTE NATIONALE A UN GROPUSCULE PARCE QU IL FAIT DU CHANTAGE A L ETAT, VIOLE NOS FEMMES, NOS SOEURS, ET NOS ENFANTS, MASSACRES NOS SOLDATS ( AGUEL HOC, MENAKA, GOUDAM, TESSALIT….), KAYES N A PAS D EAU COMME KIDAL, KOULIKORO EST PAUVRE COMME GAO, SEGOU N A PAS D HOPITAUX DIGNES DE CE NOM COMME TOMBOUCTOU. OU SONT SONT PARTIS LES MILLIARDS INVESTIS DANS LES PROGRAMMES DE DVPMT DU NORD PLUS DE ( 2000 MILLIARDS DE FCA DEMANDEZ A ALPHA, ATT, AG ERLAF, IAG ALY….). LES JEUNES DES AUTRES REGIONS ONT COMPRIS AUSSI QUE POUR ETRE ECOUTES IL FAUT PRENDRE LES ARME CONTRE L ETAT. S IL LE FAUT NOUS LE FERONS , CAR LA COMEDIE A ASSEZ DURE. AVEC TOUT LE RESPECT QUE JE VS DOIS MONSIEUR IL N Y A PAS DE RACISME AU MALI, S IL Y EN A C EST CONTRE LES NOIRS, UNE MINORITE QUI N AIME PAS SES VOISINS A CAUSE DES RICHESSS DE NOTRE SOUS SOL. ALORS A LA GUERRE COMME A LA GUERRE.

  8. arabes ou touarègues ou peuls ou bobo ou bozo ou bambara ou sonniké ou sonraî ou etc……….n’ont pas que des droits, ils ont aussi des devoirs et des obligations au Mali.

    A bon entendeur, salut.

    • Frère Le Sablier, bien dit une nation doit être au dessus de l’ethnicite même si certaines sont nombreuses que d’autres.

  9. que faire si en 40 ans aucun negre au pouvoir n’a mis en cause la verticale des soumissions au mali alors peut etre une competence arabo-touareg vous sortira de la ou asservira d’avantage.
    LE NEGRE DOIT TAPER FORT DE TOUS LES COTES POUR SE LIBERER SINON IL DOIT DISPARAITRE

  10. Aussi longtemps qu’un citoyen Malien proclame son attachement a la
    Nation Malienne,il doit etre ecoute.Notre pays traverse une crise de
    gouvernance.Il suffit de regarder autour pour s’en convaincre.Nous sommes dans une crise profonde et les actes et gestes des uns et gestes ne sont pas toujours edifiants.Je conseille a M.Ould Bagna d’etre plus cooperatif tant aupres du Gouvernement qu’aupres des ONG.Je ne doute pas qu’il y ait des projets pressants a mettre en oeuvre aupres de la jeunesse du Sahel,pour les jeunes gens et les jeunes filles.Il faut savoir identifier des activites qui repondent aux besoins reels des populations.Le probleme de la formation technique est evidente.Les activites locales a promouvoir.La santé des filles-meres.Plus de relations avec le systeme scolaire plus developpe de certaines regions.Les bourses scolaires pour les familles deplacees.L’organisation de l’aide alimentaire aux refugies de retour au Mali.Sachez reconnaitre les parlementaires et les responsables Maliens soucies d’ameliorer les conditions des populations et travaillez avec eux, tel Chato.

  11. à Sambpu

    Je te cite…. ” Un éternel fainéant comme toi, on aura tout fait pour l’aider trouvera toujours quelque chose à dire.”

    Comment sais tu que ce jeune homme es un fainéant ? …Et tu vis en France !..Tu utilises les mêmes mots que certains Français , Européens et autres Américains utilisent à notre sujet les Noirs.

    Ton mépris est bien grand et tu n’a pas pensé une seconde qu’on pouvait utiliser les mêmes termes à ton égard…He Ben

  12. plus hypocrite qu’un farzan meurt………………………….tu veux que le mali t’offre ce qu’il n’en a pas.

  13. Haidara
    Merci pour ton cours concis mais riche en informations.Suruku a compris la leçon.

  14. Dites moi,les Maures c’est des Arabes ou ce sont les maures du Mali qui sont des arabes.I’m confusing!

    • L’ arabe ce n’est ni l’accoutrement ni la couleur de la peau, ni le milieu écologique :l’arabité c’est l’appartenance à une civilisation.Les maures appartiennent à une communauté arabo- berbère et il faut entendre par maures des arabo berbères ayant transité par la Mauritanie.Au Mali on trouve des maures descendants de Mauritanie mais aussi des arbes dont les grands parents n’ont jamais connu la mauritanie.

    • ON A UN ARABE AUX AFFAIRES ETRANGERES
      ON EN A EU UN PREMIER MINISTRE

      DONC FERMES LA STP !

  15. eh oui, merci mon frere (SAMBPU) je suis parfaitement daccord avec vous.

  16. quand le mali vous offre des privileges et des promotions injustifies il le fait parce que vous etes maliens et quand il vous sanctionne au meme titre pour des faits averes ou pour eclaircissement la sacrilege!vous etes au dessus de tout le monde vous n avez que des droits pas de devoirs,l etat a ete absent dans certaines zones par manque de moyens,personne ne vous avait entendu vous en plaindre,aujourd’hui que le pays est affaibli vous ne vous genz point pour le mettre en pieces sous de fallacieux pretextes

  17. C’est le problème du malien lambda en un mot.Pas qu’une communauté determinée mais le Mali ne fait rien pour ses enfants qui ont besoin de son aide.Il y a trop de laissés pour compte.J’ai l’habitude de dire que nous aimons notre patrie,en revenche notre patrie nous aime t-elle vraiment?Regardez tous ces enfants de pauvres et fils de personne qui croupissent en chômage alors même que leurs parents ont placé tous leurs espoirs en eux quand ils étaient à l’école.
    Le Mali ne s’inquiète pas pour nous.Avion à 19 milliard par ci,70 milliard pour tenues militaires par là…C’est pas demain la veille que les autorités ouvrirons les yeux sur les problèmes réels des citoyens ordinaires,problèmes qu’ils ignorent d’ailleurs même si ca crève l’oeil.Ces bourgeois ne vivent pas dans notre monde.
    L’objectif de nos autorités est tout sauf le bonheur du peuple!

  18. Monsieur l'”arabe” du Mali. Je ne sais pas qui vous a donné l’agrément pour créer une association basée sur la couleur de la peau, voire l’ethnie: c’est interdit si je me trompe pas. Et puis il n’y a pas que des “arabes” qui sont détenus à la maison d’arrêt et à la gendarmerie! Ceux qui y sont aujourd’hui (blancs-noirs-jaunes-violets….) y sont parce qu’ils ont commis des bêtises. Le Mali ne vous “protège” pas et vous qu’est ce que vous avez fait pour “protéger” le Mali à par inviter les djihadistes sur le territoire national? Combien de nos amis bamakois pour rentrer par exemple à l’armée étaient obligés de se faire passer pour des ressortissants d’une des régions du nord pour bénéficier des avantages prévus par l’état? Un éternel fainéant comme toi, on aura tout fait pour l’aider trouvera toujours quelque chose à dire. 😉

    • Sambpudjan, creer une association (pas un parti politique) sur une base ethnique (et non sur la couleur de la peau) n’est pas interdit au Mali, sinon pour le reste je suis d’accord avec toi.

    • Mon cher Sambpu la Je crois que tu derives un peu. Evitons les amalgames et de mettre tout le monde dans le sac. Si Je pense bien il y a plein d’associations ethniques ( peulhs, sonrhais, bambaras etc…) et Je les trouve normal pour preserver nos cultures mais qu’elles deviennent discriminatoires ca c’est autre chose. Et des actes de la sorte doivent être reprimer et condamner.
      Evitons de nous laisser manipuler par la politique et des actions rebellions contre nous mêmes. Le plus grand danger est là.

Comments are closed.